Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Politique

Présidentielle de 2023: le député JP Ngahangondi pousse Antipas Mbusa Nyamwisi à se porter candidat (Exclusif)

2022-10-07
07.10.2022
2022-10-07
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/10-octobre/3-9/antipas_mbusa_nyamwisi.jpg -

Le député provincial Jean-Paul Paluku Ngahangondi pousse Antipas Mbusa Nyamwisi, Président national du Rassemblement des Congolais pour la Démocratie-Kisangani Mouvement de Libération (RCD-KML), à se porter candidat à l’élection présidentielle de 2023, pour développer le pays.

Dans une interview exclusive accordée à Laprunellerdc.info ce mercredi 5 octobre 2022, l’élu du territoire de Béni estime que l’ancien Vice-Premier ministre et ministre des affaires étrangères est « le seul » qui peut bien gérer la République Démocratique du Congo.

Tout d’abord de part de son expérience vécue lors de la rébellion où Mbusa Nyamwisi a réussi à « stabiliser la zone qu’il occupait », mais surtout à songer à la vie sociale des populations locales.

Fédéral du parti politique DCFN au Nord-Kivu, JP Ngahangondi ajoute que personne ne peut égaler son leader dans la gouvernance du pays et dit être prêt à mettre tous les moyens en place pour faire élire Mbusa Nyamwisi à la magistrature suprême du pays.

“[…]D’abord il faut savoir que notre parti que je chapaute désormais dans la province du Nord-Kivu n’a qu’un seul à la magistrature suprême. Notre candidat c’est Antipas Mbusa Nyamwisi et donc nous sommes entrain de pousser notre leader à revenir, à postuler à la magistrature et nous allons nous battre pour que nous puissions l’amener à gagner aux élections. Vous savez, on ne peut pas égaler Mbusa Nyamwisi à Kabila par ce que Kabila à 18 ans, nous avons constaté que le pays était presque non gouverné et c’est pendant son règne que des groupes armés ont apparu. Il a été incapable d’organiser l’Economie du pays, il a été incapable de former une police professionnelle. Nous avons vu pendant son règne comment pendant les manifestations la police était entrain de se me conduire en commettant des graves violations des droits de l’homme et il a été incapable d’organiser la justice. Pendant son règne la justice était tellement inféodée à tel point que celui qui dictait à la justice la conduite à tenir. On ne peut pas l’égaler avec mon leader Mbusa Nyamwisi“, soutient-t-il.

Et de poursuivre :”[…]Par ce que nous avons l’expérience pendant la rébellion Mbusa Nyamwisi là où il était entrain de gouverner , la vie était meilleure, ce n’est pas comme aujourd’hui pendant qu’il y a un gouvernement responsable tout est gâté . On ne peut pas comparer notre leader avec Félix Tshisekedi Tshilombo. Tout le monde est entrain de voir il a échoué. Donc tout c’est qu’il a dans sa tête , c’est tout simplement organiser les voyages et dans l’entre temps il n’est pas entrain de faire le suivi des institutions de la République. Les gens se comportent comme ils veulent pendant son règne. On a écouté beaucoup des détournements et la justice, elle est ce qu’elle est. On ne peut peut égaler Antipas Mbusa Nyamwisi même Moïse Katumbi. C’est par ce qu’il a de l’argent. Il est capable d’acheter les consciences des gens mais du point de vue de gouvernance , Antipas est exceptionnel. Quand il a été Ministre bien sûr à l’époque de Joseph Kabila, vous avez vu à chaque fois qu’il avait une mission officielle, tout le solde des frais de mission rentre dans la caisse de l’Etat. C’est un homme intègre. Voilà pourquoi nous sommes entrain de le pousser de ne pas derrière et commencer à soutenir les autres non. Nous voulons que lui-même puisse enfin se décider et prendre la décision de postuler pour que nous puissions l’accompagner. Donc on ne peut comparer notre leader avec n’importe qui. Il est exceptionnel“, poursuit-il.

Les candidatures de Kabila, Katumbi, Matata, Fayulu, Tshisekedi, Mbusa Nyamwisi et plusieurs autres leaders sont toujours prévisibles à l’élection présidentielle au pays.

Certains partis politiques membres de l’Union sacrée de la nation ont déjà porté le choix à Félix Tshisekedi et pensent qu’il est soutenable et devrait briguer un deuxième mandat.

Tout reste à la commission électorale nationale indépendante (CENI) d’organiser avec transparence les élections de 2023.

 

Magloire Tsongo depuis Goma
LaPrunelleRDC / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 0 commentaire
1949 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
Article précédent CPI : « Je suis convaincue que mon pays bénéficiera de la même compassion que témoigne la Communauté internationale à l’égard de l’Ukraine » (Rose Mutombo)

Les plus commentés

Politique RDC-RWANDA : après la douche froide que Félix Tshisekedi a infligée à son homologue rwandais, l’équipe de communication de Paul Kagame en débandade (Analyse)

05.12.2022, 24 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 16 commentaires

Politique Agression rwandaise : Les rebelles M23/RDF prêts à se retirer du territoire congolais, (communiqué)

07.12.2022, 16 commentaires

Politique Tshisekedi recadre Kagame : « c’est diabolique d’assumer le fait qu’on sème la mort et la désolation »

04.12.2022, 15 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance