Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Sud-Kivu : après sa déchéance, Théo Ngwabidje parle d’un acte « rebelle » qui n’a « aucune signification politique »

2022-11-25
25.11.2022
Politique
2022-11-25
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/21-27/apres_sa_decheance_theo_ngwabidje.jpg -

Malgré la déchéance de son Gouvernement provincial ce jeudi 24 novembre par l’Assemblée provinciale, le Gouverneur Théo Ngwabidje ne compte pas démissionner. Dans un tweet, le Gouverneur déchu a qualifié cette déchéance d’un acte « clandestin et rebelle ».

Alors que 27 députés sur les 44 qui composent l’organe délibérant ont voté la motion de censure initiée contre le Gouvernement provincial, Théo Ngwabidje parle d’un théâtre « désolant ».

Pour lui, cette déchéance n’a « aucune signification politique ou judiciaire ».

“J’ai appris le théâtre désolant auquel se sont livrés certains députés dits motionnaires à partir d’un hôtel. Cet acte clandestin et rebelle n’a aucune signification politique ou juridique,” affirme-t-il.

Théo Ngwabidje ajoute que son Gouvernement reste concentré sur la sécurité liée à l’agression de la RDC par le Rwanda, à travers les rebelles du M23, mais également sur les projets économiques au Sud-Kivu.

Signalons que c'est la 4 -ème motion à être votée au Sud- Kivu, contre le Gouverneur Théo Ngwabidje. La dernière avait d'ailleurs obtenu sa déchéance, avant qu'il ne soit réhabilité par la Cour constitutionnelle.

Ici aussi, le Gouverneur avait dénoncé des irrégularités dans la procédure ayant conduit à sa destitution. Mais cette fois, les députés motionnaires, qui l'accusent notamment de détournement, selon un rapport de l'IGF, ne jurent que pour son départ.

Après le vote de la motion, ces derniers ont appelé l'autorité provinciale à déposer sa démission dans les 48 heures, conformément à la loi

 

Museza Cikuru
LaPrunelleRDC / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 2 commentaires
2157 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @NZOA6QY   Message  - Publié le 25.11.2022 à 13:25
Kinshasa devra donner sa lecture des faits. Sinon, on ne sait pas dire qui a raison entre l'exécutif et l'organe délibérant. Que dit la justice congolaise à ce propos? Du mutisme?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Victor @KBDBF1B   Message  - Publié le 25.11.2022 à 11:35
Les députés provinciaux du Sud Kivu ont un problème mental. Chaque année ils votent des motions contre le Gouverneur. C'est la seule province en RDC qui a connu plus de 5 Gouverneurs en 10 ans . Le gouvernement central doit aider dans ces genres de situation et retablir un équilibre dans la gestion des affaires provinciales. Si non rien n'avancera en terme de développement au niveau local.

Réagir

1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Le Premier Ministre Sama Lukonde évalue la situation sécuritaire dans les zones confrontées aux conflits armés
left
Article précédent Nord-Kivu : zone tampon ou balkanisation de fait du pays

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 13 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 8 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Incident politique au Parlement : quand l’ordre protocolaire dérange les perceptions

13.06.2024, 6 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance