Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Politique

Paul Kagame accuse Félix Tshisekedi de vouloir retarder les élections à travers le conflit

2022-12-01
01.12.2022
2022-12-01
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2022_actu/11-novembre/28-30/prdent_rwandais_paul_kagame.jpg -

Le président rwandais Paul Kagame accuse son homologue de la République démocratique du Congo Félix Tshisekedi d'exploiter une crise violente dans l'est de son pays pour retarder les élections.

Les combats dans l'est de la RDC entre les forces gouvernementales et les rebelles du M23, une ancienne rébellion tutsi, ont exacerbé les tensions avec le Rwanda voisin, que la RDC accuse d'encourager la milice. Kigali nie toute implication.

Les pourparlers entre les deux pays en Angola la semaine dernière ont abouti à un cessez-le-feu qui semble tenir depuis plusieurs jours.

S'il essaie de trouver un autre moyen de faire reporter les prochaines élections, alors je préférerais qu'il utilise d'autres excuses, et pas nous
Paul Kagame, président rwandais

Dans un discours d'Etat, Kagame a déclaré que "le monde entier" imputait la responsabilité de la crise au Rwanda, mais que c'était Felix Tshisekedi qui cherchait à tirer profit des violences avant la présidentielle prévue le 20 décembre 2023.

En RDC, la présidentielle est une élection à un seul tour, couplée aux législatives ainsi qu'aux élections des députés provinciaux et des conseillers communaux.

"Ce problème peut être résolu si un pays qui se dirige vers des élections l'année prochaine n'essaie pas de créer les conditions d'une situation d'urgence pour que les élections n'aient pas lieu", a déclaré Paul Kagame lors d'une cérémonie de prestation de serment des nouveaux membres du cabinet.

"S'il essaie de trouver un autre moyen de faire reporter les prochaines élections, alors je préférerais qu'il utilise d'autres excuses, et pas nous", a encore affirmé Paul Kagame.

Felix Tshisekedi est arrivé au pouvoir en janvier 2019. La commission électorale congolaise a déclaré ce mois-ci que l'insécurité persistante dans certaines parties du pays constituerait un défi pour un vote "libre, démocratique et transparent".

Dans le cadre du cessez-le-feu entré en vigueur le 25 novembre, les combattants du M23 doivent se retirer des "zones occupées", faute de quoi une force régionale Est-Africaine interviendrait.

Le M23 fait partie des dizaines de groupes armés qui ont fait de l'est congolais l'une des régions les plus violentes d'Afrique.

Une autre série de pourparlers avec des groupes armés s'est poursuivie au Kenya, sans la présence du M23.

Uhuru Kenyatta, l'ancien président kenyan qui supervise les pourparlers, a déclaré que les groupes rebelles étrangers opérant sur le sol congolais "devraient partir" ou affronter les troupes de la RDC et de l'Afrique de l'Est. "Ils ont déjà été prévenus : La RDC ne sera pas un centre de combat pour d'autres pays", a déclaré Uhuru Kenyatta.


TV5 MONDE / MCP , via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 14 commentaires
4247 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
Mais cevtype, de quoi il se mêle ??

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Kagamé est le chéri de la communauté internationale parce qu'il exécute bien ses tâches : génocide rwandais (tutsi au Rwanda et hutu en RDC), ce génocide qui est le soubassement du génocide du peuple congolais ( 10.000.000 des morts déjà ) perpétré par le même président qui est préparé pour la balkanisation de la RDC. C'est qui est vrai, ce plan ne réussira pas et il y a même risque d'une grande révolution au Rwanda. Dieu a déjoué ce que l'homme a préparé pendant plusieurs années.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
KAGAME, aucun congolais ne t'a donner ce mandat de parler en son nom, surtout pour les dossiers relevant de sa souverainete... Ceci prouve a suffissance ton echec dans cette guerre avec tes troupes du M23.

Réagir

4
2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Ce dernier temp kagame voit tshisekedi partout, on dirait que le nom de tshisekedi est devenu une actualite de tout les jours au rwanda!!

Réagir

11
8
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Voilà ce qui arrive lorsqu' on a un mongolien à la tête du pays. Okosilis'ango

Réagir

15
4
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
(Suite)Il y'a selon nous une forte part des officiers des FARDC qui sont contre l'intégration des M23 et non la politique, les hommes de la politique, au delà du théâtre, de pas d'intégration. Le changement du chef d'état major eecc doit nous interroger.

Réagir

5
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Il y'a des accords a respecter. Tshilombo a cassé ses accords, quand tout accord est discutable. Lorsque un problème est petit, il est faisable. Quand le même problème petit ,puis complexe ,il faut qu'il y'ait une motivation. On réclame pas dette à un mort. Voilà, pourquoi nous disons ,les accords Kagame, M23 ont un reflet sur notre politique interne, donc sur les élections. Sur ce blog, si nous disons toujours, il faut analyser, comprendre le message de l'ennemi, Kagame ou M23. Tshilombo dit avoir tout fait, donner à Kagame. Logiquement il est dans l'intérêt de Kagame même pour que Tshilombo reste. Mais subitement, il devient un ennemi. Voilà la question et le raisonnement. Suivant les accords et réunion de Luanda. Il est dans l'intérêt de Kagame pour que Tshilombo reste à sa place. Parceque rien ne dit, que un nouveau Président serait magnanime, amical comme Tshilombo. C'est pourquoi la thèse des accords non respectés garde sa valeur et lecture. Les motifs qui pousse tout congolais à haïr Kagame, ne sont pas les mêmes avec Tshilombo et sa clinique. Il y'a selon une forte part des officiers des FARDC qui sont contre l'intégration des M23 et non la...

Réagir

7
7
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
S'il dit que Félix Tshisekedi n'a pas été élu en 2018, pourquoi s'est-il empressé de signer maints accords avec un président si illégitime? Et que valent leurs accords lorsqu'il sait qu'il a conclu des deals avec un voleur politique? Devant quel tribunal du monde ira-t-il revendiquer quand le Congo dira qu'il ne reconnaît aucun de tous ces accords sur base de défaut de qualité par exemple?

Réagir

12
4
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Eh KAGAME ! donc oyebi bien plan ya tata oyo? Plan ya Ko retarder ba élections ya 2023 ? Nous finirons par voter le 20/12 car la paix sera imposée par Dieu à l'Est de notre pays pendant ; après l'enrôlement et surtout aussi le vote.

Réagir

6
6
1
Répondre
Barbo, Avant de confirmer le plan de ton pere KAGAME, Il faut la raison. Tu ecris meme la date des elections mais tu te contredit. Prepare toi a une crise cardiase.

Réagir

6
@
Insérez un émoji
0 réponse
CE COMMENTAIRE A ETE SUPPRIME POUR CAUSE D'INSULTES ET MANQUE DE CONSIDERATIONS ENVERS UN INTERVENANT

Réagir

14
8
2
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Voila la verite'. Tshilombo n'est pas A sa place comme dit toujours PERROT LUWARA, sa place esr A Matonge Belgique ou sous les arbres A LIMETE. avec les KABUYA, MUNYERE ect...pas A la tete du pays. Il nomme des Kasaiens comme bourgmestres au KATANGA alors que chez lui au Kasai, tous les bougmestres sont des Kasaiens. Il enleve un Katangais au FUNGURUME(KATANGA) pour le remplacer par un Kasaien, alors les chef coutumiers ont dit que ce Kasaien ne travaillera jamais et ils ont fait des ceremonies coutumieres. Tshilombo ton mandat vole' selon KAGAME est A la fin. DEGAGE.

Réagir

23
23
5
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Donc c'est dès le début que même le PRÉSIDENT DE L'UA en 2018 savait que FÉLIX ÉTAIT NOMMÉ par KABILA mais NON PAS ÉLU PAR LE PEUPLE CONGOLAIS! Alors Shadary azaki na raison ya ko loba que:" AU MOINS MOI J'ÉTAIS DEUXIÈME, MAIS MON FRÈRE FÉLIX ÉTAIT LE DERNIER"! Et pour enfoncer le clou sur le cercueil KABUYA DIRA CLAIREMENT QUE:"Kabila ata tali amoni moto ako pesa pouvoir te NDE ABAKELI BISO PLAN". Merci pour ta SINCÉRITÉ KABUYA(Ça a d'ailleurs était confirmé par JM Kabund dans sa conférence de Presse)! Ka MBOND'OYO FÉLIX ALIYAKI NA GENÈVE WANA moto ezosale mabe.....!!!!!

Réagir

17
14
6
1
Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
En quoi Les elections au Congo interessent c horizontal de kagame?

Réagir

16
9
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Élections 2023: le parti de Kabund denonce des anomalies dans le calendrier électoral publié par la CENI pouvant conduire à un scrutin bâclé
left
Article précédent Muyumba à Kagame : «Il faut être modèle pour donner des leçons de démocratie à la RDC»

Les plus commentés

Politique Alain-Daniel Shekomba: « Le bilan de Félix Tshisekedi est largement positif, demander un autre bilan que celui de la stabilité politique, c’est de la sorcellerie ! »

24.01.2023, 26 commentaires

Politique Joseph Kabila “n’a jamais touché son salaire de 680.000 USD”, Olive Kabila

25.01.2023, 23 commentaires

Politique Attaque du Rwanda contre un avion de chasse congolais : Kinshasa parle d’un « acte de guerre » et menace Kigali

25.01.2023, 22 commentaires

Politique Les 4 ans du pouvoir de Félix Tshisekedi : que de promesses non tenues !

26.01.2023, 19 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance