Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

Jean-Claude Baende : " Nous voulons refonder la nation et redynamiser le Congo "

2023-03-19
19.03.2023
Spécial Elections
2023-03-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/03-mars/16-19/interview_mcp_jean_claude_baende.jpg -

Jean-Claude Baende

Dans une interview accordée à Media Congo Press, Jean-Claude Baende, ancien gouverneur de la grande province de l'Équateur, a déclaré vouloir refonder la nation congolaise, en mettant l'humain au centre de l'agir politique.

MCP: Après un long moment d'absence au premier plan de la scène politique congolaise, vous faites votre retour la veille des élections. Qu'est-ce qui motive ce retour ?

JC Baende: je n'ai pas été absent de la scène politique pendant un long moment. Aux élections de 2018, j'étais candidat à la députation nationale et provinciale dans la ville de Mbandaka. Des élections que j'ai gagnées haut la main, car j'ai été le meilleur député élu de la ville. Néanmoins, je n'ai pas voulu siéger, pour des raisons qui me sont propres. C'est aussi par rapport à l'ambition que je porte maintenant. Je ne voulais pas m'inscrire dans une plateforme politique, pour éviter que je puisse être redevable à cette famille politique. J’étais aussi présent sur la scène politique, parce que mon parti politique « Alliance des démocrates humanistes » (ADH) continue d’exister.

MCP: Êtes-vous candidat à la prochaine présidentielle ? Si c'est le cas, quelles sont les raisons qui vous ont poussé à vous porter candidat à la magistrature suprême ?

JC Baende : Le 29 octobre 2022 à Mbandaka, j'avais annoncé officiellement que je suis candidat à la prochaine élection présidentielle. Ce qui m'a motivé, c'est la vie sociale du peuple congolais et la déstabilisation de notre pays dans sa partie est.

La vie sociale est devenue très médiocre et la guerre à l'est du pays s'éternise. Le régime en place a été dans l'incapacité totale de répondre aux desiderata de la population. Si réellement l'autorité a été élue par la population, elle devrait répondre aux attentes de cette dernière. Aujourd’hui, nous assistons à la régression totale de la vie sociale de notre peuple.

Le congolais ne sait plus manger à sa faim et n'arrive pas à bénéficier d’un service convenable d'électricité, d'eau potable et de transport. Le pays n'est pas gouverné. Nous sommes dans un non-État et il faut que les choses changent. Pour que la situation s'améliore, des filles et des fils de ce pays doivent s’engager.

MCP: Sous quelle bannière politique allez-vous vous présenter et à quelle obédience politique appartient Jean-Claude Baende?

JC Baende : Je suis le président national du parti politique « Alliance des démocrates humanistes » (ADH), que j'ai créé avec certains amis, depuis 2004. Je vais porter l'étendard de cette formation politique pour postuler la présidentielle prochaine. Mais, à un certain niveau de responsabilité, telle que la présidence de la République, on ne va pas seul. On doit être avec d'autres formations politiques. De cette manière, ce sera peut-être sous la bannière de cette famille politique, que nous allons former, que je serai candidat pour défendre les intérêts du peuple congolais.

MCP: Quel est votre projet de société en tant que candidat président de la République ?

JC Baende : Notre ambition est de répondre, de manière synthétique, à toutes les préoccupations qui relèvent du quotidien du peuple congolais.

À cet égard, notre vision peut être résumée en une phrase " refonder la nation et redynamiser le Congo", en mettant l'humain au centre de l'agir politique. Lui donner du pain, garantir sont mieux être et le vivre ensemble, à travers les réformes de l'État et la promotion des valeurs éthiques. Parmi les actions que je compte mener dès que je serai élu président de la République, on peut noter : mettre fin à la guerre dans les provinces du nord Kivu et de l'Ituri ainsi que sur toute l'étendue du territoire national ; créer une armée républicaine, dissuasive et combattante ; restaurer l'État-Nation dans les fondamentaux d'un État moderne, par le respect du bon fonctionnement de toutes les institutions de la République ; mettre en place une police réellement républicaine, une police de proximité qui veillera à la protection des citoyens et de leurs biens ; réformer nos services de sécurité, bien les équiper, pour qu'ils aient la capacité d'appréhender les menaces contre la sécurité nationale. Au total, je dispose d’une vingtaine d'actions pour répondre aux besoins de la population congolaise

MCP: Quels sont les personnalités ou les leaders politiques qui vous accompagnent dans votre démarche ?

JC Baende : C'est le peuple congolais, d'abord, qui est une priorité pour moi. Le peuple m'accompagne dans cette démarche. Les politiciens qui veulent être avec moi sont les bienvenus, parce que notre pays a besoin de changement et Je dois porter ce changement avec d'autres acteurs politiques. Cependant, aujourd'hui, je dis seulement que le peuple est majoritairement derrière moi pour espérer le changement. Néanmoins, des acteurs politiques sont aussi avec moi, mais je ne peux pas me permettre de dévoiler leurs noms. Cette marche vers la magistrature suprême, je ne la porte pas tout seul.

MCP : En tant que personnalité influente de l'espace grand Équateur, comment réagiriez - vous en cas de sollicitation de Félix Tshisekedi pour intégrer l'Union sacrée ?

JC Baende : j'étais déjà dans l'Union sacrée dès sa création. Mais, j'ai compris qu'elle n'avait pas un idéal pour ce pays. Même si le président Félix Tshisekedi me sollicitait, je ne me vois plus revenir à l'Union sacrée, à cause de la gestion chaotique qui caractérise le régime Tshisekedi.

 

Propos recueillis par Daniel Aloterembi
congo-press.com (MCP) / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 6 commentaires
3484 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


lukaso2019 @OD7TVQW   Message  - Publié le 19.03.2023 à 22:47
C' est comme qui dirait: .

Réagir

2
Répondre
@
Insérez un émoji
lukaso2019 @OD7TVQW   Message  - Publié le 19.03.2023 à 22:43
Voilà un autre "je mange et en quoi ça te regarde".

Réagir

2
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 19.03.2023 à 21:37
Son parti politique c'est l'Alliance des Démocrates Humanistes, qu'est-ce qu'il veut fire par Démocrates "Humanistes"?

Réagir

2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @NZOA6QY   Message  - Publié le 19.03.2023 à 20:47
Mr Baende. Quel est le bilan de gestion de la province du Grand Equateur pour espérer tromper la population congolaise comme si elle était naïve? Il faut arrêter une telle distraction.

Réagir

4
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Hama @YU3FKIN   Message  - Publié le 19.03.2023 à 20:25
Au moins il a le courage de dénoncer la situation chaotique du pays. Bravo!

Réagir

6
4
Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @QEU35W5   Message  - Publié le 19.03.2023 à 18:32
Le ridicule ne tue pas, Bayende comme gouverneur de Gd Équateur n,a rien fait, il a detruit sa propre province comment peut-il développé un gd Congo? Ah mon Dieu

Réagir

9
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Tshisekedi et Lourenço évaluent les processus de paix de Luanda et Nairobi
left
Article précédent Élections 2023: "En 2018, on avait souhaité l’alternance, qui n’était pas arrivée, mais cette fois-ci, on aura une alternance, ils partiront "(Jean Claude Muyambo)

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi a reçu ce jeudi le cardinal Ambongo

16.05.2024, 22 commentaires

Politique Le président Tshisekedi prévient les députés nationaux : « Je n’hésiterai pas à dissoudre l’Assemblée nationale et renvoyer tout le monde à de nouvelles élections, si ces mauvaises pratiques persistent »

18.05.2024, 19 commentaires

Politique Assemblée nationale : l’élection du bureau définitif reportée

17.05.2024, 10 commentaires

Politique Avant le vote du bureau définitif de l'Assemblée nationale : Félix Tshisekedi bat le rappel des troupes

17.05.2024, 9 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance