Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - MCN 2023 - Meilleurs Voeux
Retour

Politique

Une centaine de Casques bleus envoyés en renfort au Katanga

2014-02-20
20.02.2014 , Kinshasa
Politique / Provinces
2014-02-20
Ajouter aux favoris
Les Nations unies ont annoncé mercredi 19 février l'envoi immédiat d'une centaine de Casques bleus en renfort au Katanga, province du Sud-Est de la République démocratique du Congo en proie à une recrudescence d'attaques de milices.

"Nous allons déployer immédiatement un contingent à Pweto", ville du Centre-Est de cette région grande comme l'Espagne, a indiqué à la presse le général de corps d'armée Carlos Alberto dos Santos Cruz, chef de la force militaire de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco).

"Nous allons déployer une compagnie [100 à 120 hommes]c'est ce qu'il est possible de faire à l'heure actuelle", a ajouté l'officier, qui s'exprimait par vidéoconférence de Goma, dans l'Est de la RDC.

Etant donné la taille du Katanga, l'ONU, qui y dispose actuellement 450 militaires, n'a pas les moyens de procéder à un maillage serré de ce territoire, a expliqué en substance le général brésilien.

La Monusco compte plus de 20 000 hommes en uniforme, essentiellement déployés au Nord et au Sud-Kivu, provinces de l'Est de la RDC, où sévissent des dizaines de groupes armés, que cette force internationale a pour mission de "neutraliser".

Le général Dos Santos Cruz, n'a pas précisé de quelle région seraient prélevés les renforts envoyés au Katanga, ni si la Monusco comptait envoyer plus d'effectifs qu'une compagnie supplémentaire dans cette province.

Le chef de la Monusco, Martin Kobler, avait estimé en janvier que la situation au Katanga tournait à la "catastrophe humanitaire". Mardi, il avait annoncé que la décision avait été prise d'envoyer des renforts en Casques bleus à Pweto.

Pweto est l'un des points du "triangle de la mort", nom donné par l'ONU à une zone de plusieurs dizaines de milliers de km2 livrés à la violence de groupes armés, en particulier de miliciens "maï-maï", qui réclament une meilleure répartition des richesses entre le Nord et le Sud du Katanga et de miliciens "Bakata Katanga", qui prônent l'indépendance de la province.

Selon le Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (Ocha), on compte aujourd'hui plus de 400 000 personnes déplacées au Katanga (soit près de huit fois plus qu'en 2011) dont 60 000 environ dans la région de Pweto.


C’est vous qui le dites : 0 commentaire
8382 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant Pas de députés payés comme ministres (Kangudia)
left
Article précédent Vital Kamerhe se positionne déjà pour 2016

Les plus commentés

Politique UDPS Andre Mbata : « Le Pape François arrive en RDC pour bénir le chef de l’État pour son second mandat »

28.01.2023, 19 commentaires

Politique Arrivée du Pape en RDC : Fridolin Ambongo recadre André Mbata

29.01.2023, 15 commentaires

Politique Célestin Tunda Ya Kasende emboîte le pas de Boshab

28.01.2023, 11 commentaires

Provinces Occupation de Kitshanga : « Toutes les mesures sont prises pour barrer la route aux aventures du Rwanda et du M23 » (Félix Tshisekedi)

28.01.2023, 11 commentaires


Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance