Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

Les réformes de Constant Mutamba, s'il est élu président de la République

2023-11-29
29.11.2023
Spécial Elections
2023-11-29
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2023_actu1/11-novembre/27-30/mutamba_constant_candidat_president_republique_231.jpg -

Constant Mutamba, candidat président de la République

"Les réformes institutionnelles que je vais mettre en place sont, notamment, ramener la présidentielle à 2 tours. Le président de la République d'un si grand pays devrait avoir la légitimité. Nous allons supprimer le poste de Premier ministre, c'est budgétivore et ça sert à rien. C'est le président de la République qui répondra de sa gestion devant l'Assemblée nationale et sera passible d'une procédure de destitution de la part des élus", affirme, invité de En Campagne, Me Constant Mutamba, candidat président de la République numéro 2.

"Nous allons également supprimer le Sénat. Le Sénat fait pratiquement le même travail que l'Assemblée nationale. Nous comptons aussi supprimer les assemblées provinciales. Elles ne servent à rien. C'est urgent de les supprimer. Nous allons également supprimer les exécutifs provinciaux. Les gouverneurs doivent travailler avec leurs conseillers. Le gouverneur sera désormais nommé par le président de la République et le mécanisme de contrôle seront mis en place", annonce-t-il.

"Je vais également limiter le nombre de mandats présidentiels à un et les faire passer de 5 à 8 ans non renouvelables. En réalité, un président de la République ne gère que pendant 3 ans. Nous sommes dans un pays de négociations, de divergences qui prennent tout le temps. C'est pour éviter que le pays dépense de millions tous les 5 ans et lutter contre le népotisme et le clientélisme que je propose cette réforme".

Me Constant Mutamba indique aussi que "la sécurité sera le secteur prioritaire de mon quinquennat. Nous allons mettre en place une unité spéciale des FARDC avec objectif de rétablir la paix à l'Est. Le solde du dernier soldat sera de 500 dollars américains. Je vais augmenter l'effectif des militaires et renforcer leur capacité opérationnelle".

Il insiste sur le fait que "je vais aussi lancer l'opération de l'arrestation de Monsieur Paul Kagame. Je n'ai jamais été à Kigali. Kagame est un système qu'il faut neutraliser pour rétablir la paix à l'Est de la RDC. Si la CPI n'arrive pas à lancer un mandat d'arrêt contre Kagame, nous allons retirer la RDC des statuts de Rome".

Pour réaliser son programme qui s'articule autour de 7 axes principaux, il compte mobiliser, "au bout de mon quinquennat, le budget de 150 milliards de dollars par an".

35 ans, Me Constant Mutamba se présente comme le candidat de la rupture. Il compte sur les suffrages des jeunes "pour étonner le monde afin de gouverner avec responsabilité. Je suis le premier Songye à postuler à la présidentielle depuis 1960".

 

Barick Bwematelwa
Top Congo FM / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
1424 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


FwaLuFwaKafwaKaka @3PKSUR1   Message  - Publié le 29.11.2023 à 13:57
Le candidat unique de l'opposition dans le Congo profond 😂😂😂😂😂😂

Réagir

2
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant La suspension de la campagne de Félix Tshisekedi pour la COP 28 : une décision controversée
left
Article précédent Elections 2023 : « Il faut changer la Constitution et passer au régime parlementaire strict » (Muzito)

Les plus commentés

Politique L'Union Sacrée annonce la sortie du gouvernement ce week-end

25.05.2024, 14 commentaires

Politique Augustin Matata Ponyo: « Un coup d’Etat ne vise pas un ancien ministre de l’Economie mais un Président en fonction »

24.05.2024, 12 commentaires

Politique Formation du Gouvernement : la Première Ministre Suminwa Tuluka soumet une liste de candidats triés sur le volet au Président Tshisekedi

24.05.2024, 11 commentaires

Politique L'attaque du 19 mai pourrait-elle attiser des tensions au sein de l'Union Sacrée ?

24.05.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance