Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Politique

Agression rwandaise: « La Belgique envisage la mise en œuvre des sanctions contre le Rwanda », Andre Flahaut

2024-03-04
04.03.2024
2024-03-04
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/03-mars/04-10/flaut_andre_24_344.jpg -

André Flahaut, ministre d’État Belge

“En ce qui concerne les sanctions, il est évident que le Premier ministre a effectivement dit qu'il faudrait envisager, avec d'autres acteurs européens, la mise en œuvre des sanctions contre le Rwanda”, annonce, sur top congo fm, André Flahaut, ministre d’État Belge, après avoir interpellé le Premier ministre Belge, Alexandre De Croo à la chambre belge, l’Assemblée nationale, sur la nécessité de mettre la pression sur le Rwanda pour en finir avec la guerre dans l’Est de la RDC.

Il rapporte que “ma réaction était justement qu'il ne peut pas y avoir deux types d'appréciation du droit international. On est à la fois très sévère à l'égard de la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine, on est un peu moins sévère pour réagir à la situation et au traitement imposé par Israël à la population de Gaza et en ce qui concerne le Rwanda, on est assimilé. Donc en clair, le Premier ministre a dit qu'il allait prendre une série d’initiatives pour envisager la mise en œuvre des sanctions contre le Rwanda”.

Pour André Flahaut, c’est très bien de faire une telle annonce, mais “il ne faut pas se limiter à des paroles et de tentatives d'élaborer des sanctions. Il faut poser des actes concrets et peut-être que la Belgique, comme elle l’a été pour la Russie, soit un peu un leader dans la mise en œuvre de ce processus concret de sanctions à l'égard du Rwanda, des personnalités du Rwanda et à l'égard de certains avoirs du Rwanda”.

Après cela, “les parlementaires de différentes parties sont aussi intervenus. Ça veut dire que le dossier est maintenant à l'ordre du jour du Parlement et aussi à l'ordre du jour du gouvernement. Dans quelques jours, il y aura aussi une commission des affaires étrangères. On pourra aller encore plus en profondeur parce que là, ça sera un ministre des Affaires étrangères qui devra répondre aux questions des députés de l'Assemblée nationale belge, pour faire en sorte que l'on ne perde pas de vue le début d'engagement qui ont été pris”.

Ramener l’initiative des sanctions à l’Union européenne

“Au niveau de la présidence Européenne, il y a sans doute un point qui doit être mise à l'ordre du jour. Il sera intitulé la mise en œuvre des sanctions à l'égard du Rwanda pour ce qui se passe dans l'est de la République démocratique du Congo”, annonce le ministre d’État Belge.

Il est persuadé que “c'est un premier acte. Il devrait être posé. Et puis à mon sens, il faudra peut-être avancer avec ceux qui veulent avancer, parce que c'est comme pour la Russie, il y a des gens en Europe qui avancent à des vitesses différentes. Il ne faudra pas attendre l’unanimité pour agir, il faudra avancer avec ceux qui sont convaincus comme nous que ça ne peut pas continuer à faire souffrir la population dans le silence et dans le déni, en quelque sorte”.

“C'est à ça que nous allons nous employer pour que les autorités belges et premier ministre respectent les engagements qu'ils ont commencé à prendre au Parlement”, rassure-t-il.

Toujours dans le cadre cette action menée dans la ligne droite de la diplomatie parlementaire avec ses collègues du Parlement congolais, André Flahaut affirme que ces questions ont été au cœur des échanges avec le premier ministre parce qu“on ne pouvait pas continuer à se limiter à constater, au gré des images horribles que l'on découvre, la situation dans l'est et que l'on ne pouvait pas non plus continuer à ignorer notamment les rapports des nations unies, mis en lumière par la ministre des Affaires étrangères, pour identifier la responsabilité du Rwanda dans ce qui se passe dans l'Est”.

Il a été aussi mis en avant "le caractère un peu tout à fait inapproprié de cet accord entre la Commission européenne et le Rwanda sur les le minerais (stratégiques) alors que l'on sait bien que ces minerais se trouvent en République démocratique du Congo et pas au Rwanda, et que ça tombe vraiment mal à propos”.

Sur cette question de l’accord U.E-Rwanda, André Flahaut rapporte également que “le premier ministre a considéré que c'était aussi mal choisi comme moment pour amener un tel accord, étant donné que c'est une manifestation d'une certaine liberté d'action de la Commission européenne qui agit peut-être en dépit de la réalité du terrain”.

Cela fait pratiquement deux ans depuis que le M23, mouvement rebelle déclaré terroriste par Kinshasa, a lancé les hostilités dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, alors qu'ils étaient partie prenante aux discussions de Nairobi. Ces discussions réunissaient tous les groupes armés opérant dans la partie orientale du pays. Elles devaient aboutir sur un accord de paix assorti du désarmement, démobilisation et réinsertion sociale des combattants.

Le M23 a été éjecté de la table des discussions après le début des hostilités. Depuis, plusieurs massacrés ont été attribués à ce mouvement terroriste soutenu par le Rwanda. Plusieurs rapports des experts des Nations-Unies établissent le soutien permanent de Kigali à ce mouvement. Le plus récent fait état de la présence des missiles sol-air de l’armée rwandaise dans les rangs du M23, sur le sol congolais. Mais aucune sanction de la communauté internationale n’a visé le Rwanda.

Dieumerci Lusakumunu
TOP CONGO FM / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 11 commentaires
4383 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @BG5LODU   Message  - Publié le 04.03.2024 à 10:52
La Belgique envisage : que signifie le verbe envisager ? Et quelle est la probabilité pour que l'action se réalise lorsque ce verbe est employé ?

Réagir

1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Mampuya @T6L7OKA   Message  - Publié le 04.03.2024 à 10:19
L'UE a déjà infligée des sanctions contre certains membres du M23. La faiblesse de la André Flahaut c'est de traiter les congolais comme des naïfs, notre faiblesse mentale. En effet, la Belgique comme État, peut prendre des sanctions contre le Rwanda. La Belgique peut avoir, a sa position autonome de politique étrangère. Mais elle ne le fait pas. La Belgique devrait faire le lobbing auprès des autres États. Voilà le résultat, de la visite de Tshilombo à Bruxelles, promesse de lobbing. Mais se refuse de prendre des sanctions. Donc laissons tomber ces genres des promesses. Souvenons nous de la pression du gvt belge et du parlement européen contre Kabila, pour le départ de Kabila. Vous avez entendu des propos pareil contre Kagame ? On ne nomme pas son nom. On dit des sanctions contre le Rwanda et non contre Kagame. Per le protocole UE-Rwanda. L'accord n'est pas mis en question, plutôt le moment. De toute façon, la Pologne sera la à bloquer les sanctions contre le Rwanda. Comme la Roumanie s'opposait à l'aide à l'Ukraine. Certaines décisions à L'UE se prennent à l'unanimité. De toute façon nous répétons. L'échec de Tshilombo est là et partout.

Réagir

3
1
1
Répondre
My account @JUSMYLK   Message  - Publié le 04.03.2024 à 10:33
Vous pouvez bien dire l'échec de Tshilombo, mais je demande si vous pensez que quelqu'un sortira vainqueur dans cette histoire? Déjà les gens qui meurent sont des Africains et non des européens. Deuxièmement, le Rwanda n'a jamais gagner la guerre ou combat face à la RDC, mais lorsque la RDC est faible. Rappeler vous de Mamadou Ndala. Kabila avait bien entretenu cette guerre donnant l'avantage au Rwanda de se construire, mais malgre cela toujour Rwanda ne parvient pas à gagner la guerre, bien mal acquis. Il y a même un DG, de la RTNC, qui était chasser de son poste à l'epoque de Kabila, pour avoir citer le nom du Rwanda, disant que cette guerre venait du Rwanda, Mr KOLOMONI, que je salue. Le Rwanda est tres impliqué; où Laurent Kunda?

Réagir

3
1
@
Insérez un émoji
My account @JUSMYLK   Message  - Publié le 04.03.2024 à 10:05
C'est de cette façon que les pays africains et ses dirigeants ne comprennent pas; le Rwanda vol et détruit la RDC au profit des occidentaux; dans ce vol organisé, voici ce qui peut se passer à la suite: Le Rwanda qui est utilisé pour ce vol attend sa part du vol en forme d'argent qui parfois logger dans les comptes en Europe. En suite le Rwanda commence à avoir cet argent en forme d'aide financier aux pays pauvre de l'afrique (quel honte?). La RDC en sont tour, met la pression; ces mêmes pays organisateurs du vol, vont pendant un moment faire semblant de protégeant le Rwanda (voleur), comme s'il ne comprenaient pas le problème afin que la RDC augmente la pression, montrant à son agent de vol la bonne volonté de les protéger, pendant ce temps la pression de la RDC va monter, et à un certain moment, ces pays dirons; desolé Rwanda, tu as été bon élève mais à l'impossible nul n'est tenu. et voila leur reaction en publique; nous avons compris, alors on gèle les avoir du Rwanda. Quesque cela veut dire; le voleur volé. le Rwanda perd de la même façon que la RDC qu'il derrangait, et herite de conflit de guerre qu'il ne saura jamais resoudre. Le dirigeant du...

Réagir

3
2
1
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Makunyi @D3OCQY2   Message  - Publié le 04.03.2024 à 09:46
MENSONGE ET NOUS ENDORMIR. LA BELGIQUE FAIT PARTIE DE L'U E QUI A SIGNE UN ACCORD AVEC LE RWANDA COMMENT LA BELGIQUE PEUT ELLE SANCTIONNÉE LE RWANDA ATA BAKOSAKA.

Réagir

6
2
2
1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
1 réponse
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 04.03.2024 à 08:51
C'est ridicule que 97 individus cochent vert pour concorder avec le charabia de SHAKA ci-dessous, le 98ème étant bien sûr lui-même.

Réagir

4
3
1
1
1
Répondre
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 04.03.2024 à 23:33
SALIMA mon frère toi tu a 3 vert le troisième étant de toi même ,remercions mediacongo parce que on est triche pas avec les vert ici comme les élections avec les lubas dont salima fait partie une escroquerie tribale

Réagir

2
1
@
Insérez un émoji
1 réponse
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 04.03.2024 à 01:36
Tshilombo incapable de battre le rwanda au combat commence avec ses frères de s'attaqués aux congolais avec la multiplication des lois d'exception comme le rétablissement de peine de mort ou la proposition de Mutamba sur les poursuites judiciaires, si Tshilombo avait organiser son armée tribale pas besoin de s'attaquer aux congolais, qu'on publies les CV de tout les généraux , chefs d'états majors congolais de l'armée de tshilombo qui commandent vous verrez que les nominations de complaisance des hommes incapable d'établir une stratégie militaire au front

Réagir

106
14
12
1
1
Répondre
uand vous @6W32LRU   Message  - Publié le 04.03.2024 à 09:04
TRAITRE!!! TU ES FINALEMENT EN TRAIN DE FAIRE TOMBER TON MASQUE!!

Réagir

2
1
@
Insérez un émoji
right
Article suivant L’ECC recommande au Président Tshisekedi d’organiser un dialogue en vue de résoudre les questions de paix, de sécurité et de la gouvernance
left
Article précédent Jean-Claude Baende à Jean-Pierre Bemba: « Je sais que tu as l’habitude de créer des conflits avec tout le monde »

Les plus commentés

Société Justice : l'ancien vice-ministre des Hydrocarbures condamné à 20 ans de prison

17.04.2024, 14 commentaires

Politique Spéculation autour du rôle de Maman Marthe : « Elle incarne la vision prophétique du parti, UDPS, devant guidé l’action politique du Président de la République. » ( Lisanga Bonganga)

19.04.2024, 14 commentaires

Politique Noël Tshiani Muadiamvita : ‘‘La Constitution actuelle empêche la RDC d’aller vite vers le développement’’

19.04.2024, 12 commentaires

Economie Acquisition de concession arable à Brazza par le Rwanda : une arme de destruction économique aux portes de Kinshasa (Analyse d'André-Alain Atundu)

18.04.2024, 11 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance