mediacongo.net - Actualités - Lubumbashi: Moïse Katumbi dénonce la « répression d’opposants »



Retour Politique

Lubumbashi: Moïse Katumbi dénonce la « répression d’opposants »

Lubumbashi: Moïse Katumbi dénonce la « répression d’opposants » 2016-02-27
Provinces
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/moise-katumbi-aeroport.jpg Lubumbashi-

Au lendemain d'une nouvelle interdiction temporaire de décoller de Lubumbashi à bord de son jet privé, Moïse Katumbi a dénoncé jeudi la "répression d'opposants" en RD Congo. Dans le viseur de l'ancien gouverneur de l'ex-Katanga l'Agence nationale de renseignement (ANR) et son patron. À Kinshasa, le gouvernement minimise l'incident.

Se plaignant d’être victime de « tracasseries répétées » de l’Agence nationale de renseignement (ANR), Moïse Katumbi, fraîchement passé à l’opposition, était remonté, le 25 février, contre les services de sécurité congolais.

Les griefs de Moïse Katumbi

Le « forfait de trop », selon le dernier gouverneur de l’ex-Katanga, date du mercredi 24 février lorsque « des agents de l’ANR ont débarqué [ses] enfants de l’avion et empêcher l’appareil de s’envoler ». Joint au téléphone par Jeune Afrique, Moïse Katumbi dit avoir attendu « deux heures » avant d’être autorisé à quitter Lubumbashi avec sa famille, à bord de son jet privé, pour se rendre à Kashobwe, son village.

« Ce qui m’est arrivé ce jour-là est loin d’être le premier forfait de Kalev Mutond [l’administrateur général de l’ANR] à mon encontre : au lendemain de mon accident de circulation, il avait déjà interdit à l’avion médicalisé qui devait m’amener en Afrique du Sud de décoller. Il laisse entendre que je serai en train de préparer une rébellion alors que j’ai toujours le respect de la Constitution », explique-t-il.

À l’en croire, le TP Mazembe, champion d’Afrique des clubs en titre, dont il est le président aurait été « un moment » considéré comme une « milice » dans le sud du pays, et ce « sur instruction du chef de l’ANR ». À Lubumbashi et dans les autres villes de l’ex-Katanga, « le port des maillots du club était interdit et ses supporters traqués », soutient Moïse Katumbi.

« L’ANR mène la répression tous azimuts contre les leaders d’opposition et les militants pro-démocratie qui luttent pour le respect de la Constitution. Ce service de renseignement arrête, incarcère et torture sans autre forme de procès », poursuit celui qui est perçu comme le principal rival du camp Kabila pour la présidentielle – désormais hypothétique – initialement prévue fin novembre.

« Non-événement », selon Kinshasa

Contacté le gouvernement congolais s’est refusé à tout commentaire.

« Nous ne surveillons pas le moindre mouvement de M. Katumbi. C’est un citoyen comme les autres : s’il a des griefs à reprocher aux services de l’ordre ou de sécurité, il a le droit, comme tout Congolais, de saisir la justice », s’est contenté de commenter son porte-parole, Lambert Mende, soulignant qu’il s’agit d’un « non-événement ».

Trésor Kibangula
Jeune Afrique / MCN
4280 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Evangéliste Robert KIKIDI | 7KOUIUM - posté le 29.02.2016 à 15:13

Attention VOICI CE DIT LA PAROLE DE DIEU DANS II THESSALONICIENS 1:6-12:"Car il est de la justice de Dieu de rendre l'affliction à ceux qui vous affligent, et de vous donner, à vous qui êtes affligés, du repos avec nous, lorsque le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, au milieu d'une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n'obéissent pas à l'Évangile de notre Seigneur Jésus. Ils auront pour châtiment une ruine éternelle, loin de la face du Seigneur et de la gloire de sa force, lorsqu'il viendra pour être, en ce jour-là, glorifié dans ses saints et admiré dans tous ceux qui auront cru, car notre...

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kwekwetumas | EH5OAQ3 - posté le 27.02.2016 à 12:54

Il n'y a ça que peut dire ce porte parole du gouvernement. Il minimise tout ce qui arrive aux congolais parce qu'il ne vise que son poste et non la liberté de congolais. Qu'il sache que nous n'avons jamais oublié ce que ses rébellions le RCD et RDC KML dont il fut grand cadre ont fait au Nord Kivu. Un jour cette justice à laquelle veut qu'on se réfère lui demandera de rendre compte à la population du Nord Kivu.Le pouvoir passe. Hélas, BLAISE COMPAORE devient aujourd'hui Ivoirien par honte et peur de ce qu'il a fait au Bourkina. Et vous MP, que deviendrez vous demain? Angolais?Tunisiens?Marocains?Nous peuple, restons congolais unis et nous gagnerons notre liberté.

Non 2
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Bruxelles : Les leaders de Lamuka en réunion d’évaluation aujourd’hui !

Politique ..,

Bunia : les récentes nominations de Moïse Katumbi inquiètent l'opinion de l’Ituri

Provinces .., Bunia, Ituri

Lubumbashi: Moïse Katumbi condamné à 36 mois de prison ferme

Société .., Lubumbashi

Affaire des mercenaires: 2 diplomates congolais visés par une enquête de l’ANR

Société ..,