Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 02 mai 2024
mediacongo
Retour

Politique

17 mai : Dr Mukwege appelle à un "changement radical" en RDC

2016-05-18
18.05.2016
2016-05-18
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/Denis_Mukwege.jpg -

Le célèbre chirurgien congolais a, à l’occasion de la célébration de la prise de pouvoir par Laurent Désiré Kabila, le père de l'actuel chef de l'Etat Joseph Kabila, dénoncé les massacres à répétition qui se sont aggravés depuis novembre 2014 dans l'Est du pays, avec un bilan de plus plus de 600 morts.

Dr Denis Mukwege a appelé mardi à "un changement radical" en République démocratique du Congo le jour de la célébration de la prise de pouvoir par Laurent Désiré Kabila, le père de l'actuel chef de l'Etat Joseph Kabila, en référence aux massacres à répétition dans l'Est du pays.

Pour le chirurgien, il faut "un changement radical de l'actuel système" parce que "les crimes et barbaries qui sévissent dans l'Est de la RDC depuis 20 ans renaissent avec une nouvelle intensité. Les populations ont le sentiment d'être "abandonnées et livrées à elle-mêmes", écrit le médecin dans un message.

"Depuis octobre 2014, le bilan s'élève à plus de 600 morts ! Les images de ces atrocités de masse sont insupportables : des femmes enceintes éventrées, des bébés mutilés, des êtres humains ligotés et égorgés à l'arme blanche", poursuit le chirurgien, en espérant que les Congolais "se mobilisent pour parvenir au changement tant attendu".

Mi-mars, le Dr Mukwege avait accusé les autorités de multiplier les manœuvres en vue de retarder les élections au-delà des délais prévus dans la Constitution.

La région de Beni au Nord-Kivu (est) jusqu'aux confins de l'Ituri voisine est confrontée à des massacres récurrents que les autorités et la mission de l'ONU en RDC attribuent aux rebelles musulmans ougandais des Forces démocratiques alliés (ADF), présents depuis 1995 dans l'Est du pays.

Le Dr Mukwege, directeur de l’hôpital de Panzi, à Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu (Est) a reçu en 2014 le Prix Sakharov des droits de l'Homme décerné par le Parlement européen pour son engagement en faveur des femmes violées.

Dans cette institution qu'il a créée en 1999, le médecin aide à la reconstruction physique et psychologique des femmes victimes de viols accompagnés de violences sauvages, commis à grande échelle dans l'Est de la RDC depuis une quinzaine d'années, pendant la deuxième guerre du Congo (1998-2003), puis au cours des différents conflits armés qui se poursuivent dans la région.

Le pays traverse une crise politique depuis la reconduction au pouvoir du président Joseph Kabila à l'issue d'élections marquées par des fraudes massives en novembre 2011.

L'opposition accuse le chef de l'État, au pouvoir depuis 2001 et dont le mandat s'achève en décembre, de manœuvrer pour contourner l'interdiction constitutionnelle qui lui est faite de se représenter.


VOA / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 9 commentaires
8493 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Ndosamuna @K6B9OSQ   Message  - Publié le 20.05.2016 à 14:16
Que le Docteur ne cherche pas la popularité en politique, un jour viendra où le peuple congolais saura comment il invente des faux chiffres de viol pour obtenir des financements. il a orchestré un faux attentat contre lui pour faire monter sa popularité. si c'était des vrais tireurs qui étaient à sa poursuite il ne serait plus de ce monde. Je vis à Bukavu et je sais que tout ce qu'il fait ne repose pas sur la vérité.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @I5NV16P   Message  - Publié le 19.05.2016 à 12:18
Le Docteur est libre d'avoir une opinion sur la question. Et rien n'empeche qu'il se lance en politique; la poliique ne le lui interdit pas. Et pourtant d'autres s'y sont lancé pendant que la constitution ne le leur autorisait pas. C'est homme est jusque là irréprochable et surtoutqu'il defend une cause noble

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
lumumba @LVLNP6L   Message  - Publié le 18.05.2016 à 23:51
je salue le courage du docteur, son combat pour le respect de la vie. A l image du docteur,les voix doivent s élever, porter à la connaissance mondiale les crimes qui se passent sous silence à l est de la RDC. Continue le combat, comme Chebeya, lumumba,

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @7UY6HSY   Message  - Publié le 18.05.2016 à 17:17
Je suis tres triste de ce que apres de tels massacres, un gouvernement ne dit rien pour pleurer ces congolais innocentsm egorges aux yeux des forces armees nationales et de la Monusco. je me demande si reellement nous avons vote ces gens.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis RDC @4EJDR32   Message  - Publié le 18.05.2016 à 14:35
Il faut être idiot pour faire un tel commentaire, pour vous la déclaration de Dr est une distraction, le viol, le massacre, kidnapping reflètent sans doute la faiblesse du pouvoir actuel, qui doit partir Et pour votre information, c'est toujours Est de la RDCongo qui avait voté plus de 2fois l'actuel président mais avec ce que nous voyons actuellement on va voté un autre qui va devenir président même si l’Ouest fait des grimasse n'ont jamais voté pour le président actuel. Espèce de TRAITE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @XW3JKJE   Message  - Publié le 18.05.2016 à 13:38
Mr Denis Mukwenge si vous voulez se lancer en politique soyez claire et ne cherche pas à nous distraire. Une chose que vous devez savoir tout le monde n'est pas appelé à être président c'est une grâce de Dieu Vous n'avez qu'à s'occuper de femmes que tes cousins et tes petits frères sont entrain de violer.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
j'aime mon pays @FYIQL2F   Message  - Publié le 18.05.2016 à 12:27
bien dis docteur

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
2016 Constitution @6VV8UN4   Message  - Publié le 18.05.2016 à 10:58
l'homme de la providence. Dr Denis, ne vous sous estimez pas car ceux qui sont au pouvoir ne sont pas plus intellectuel que vous. Le peuple congolais va porter a cœur.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant 17 mai 1997-17 mai 2016. PPRD : Henri Mova lance un appel à la vigilance face aux ennemis de la RDC
left
Article précédent Crimes en Centrafrique: l'accusation de la CPI demande "25 ans minimum" contre Bemba

Les plus commentés

Politique L'Union Sacrée annonce la sortie du gouvernement ce week-end

25.05.2024, 17 commentaires

Politique Formation du Gouvernement : la Première Ministre Suminwa Tuluka soumet une liste de candidats triés sur le volet au Président Tshisekedi

24.05.2024, 13 commentaires

Politique Augustin Matata Ponyo: « Un coup d’Etat ne vise pas un ancien ministre de l’Economie mais un Président en fonction »

24.05.2024, 12 commentaires

Politique L'attaque du 19 mai pourrait-elle attiser des tensions au sein de l'Union Sacrée ?

24.05.2024, 8 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance