Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 01 juillet
mediacongo
Retour

Provinces

FARDC : arrestation d'un proche du chef des FDLR

2016-08-15
15.08.2016 , Goma, Nord-Kivu
2016-08-15
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/aout/du_15_au_21/fdlr_16_001.jpg Goma, Nord-Kivu-

Des éléments des FDLR dans l'Est du pays

L'armée congolaise a annoncé dimanche 14 août avoir arrêté dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC) le responsable de la sécurité du chef rebelle hutu rwandais Sylvestre Mudacumura, recherché par la justice internationale.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) ont arrêté "Patrick Sabimana au cours d'une opération commando menée contre lui" jeudi à Katsiru, a déclaré à l'AFP le capitaine Guillaume Ndjike, un porte-parole de l'armée dans la province troublée du Nord-Kivu (Est de la RDC).

Le major Sabimana a été emmené vendredi à Goma, capitale du Nord-Kivu, a précisé le capitaine Ndjike. Selon lui, cette "arrestation va beaucoup déstabiliser les autres éléments FDLR". Les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR) ont été créées par des Hutu rwandais réfugiés dans l'Est de la RDC après le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994, qui a fait plus de 800.000 morts selon l'ONU.

Katsiru est une localité du territoire de Rutshuru, située à une centaine de kilomètres dans le nord-ouest de Goma. Les FDLR sont très actifs dans ce territoire.

Le major Sabimana est le chef de la protection du chef des FDLR, Sylvestre Mudacumura, visé par un mandat d'arrêt international depuis juillet 2012 pour des crimes commis dans les Kivu en 2009 et 2010.

En juillet 2015, l'organisation Human Rights Watch avait exhorté le gouvernement congolais et la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) à prendre des mesures pour arrêter Mudacumura, soulignant qu'il était toujours en liberté des années après l'émission du mandat d'arrêt.

Les fondateurs des FDLR, ainsi qu'un certain nombre de ses plus anciens combattants, sont recherchés par la justice internationale qui les accuse d'avoir pris une part active au génocide rwandais.

Opposées au pouvoir de Kigali, les FDLR, disséminées essentiellement au Nord et au Sud-Kivu, n'ont pas mené d'action militaire d'envergure au Rwanda depuis 2001, mais sont régulièrement accusées de commettre des atrocités contre les civils dans les zones sous leur contrôle.

L'Est congolais est déchirée depuis plus de 20 ans par des conflits armés alimentés par des différends ethniques et fonciers, la concurrence pour le contrôle des ressources minières et des rivalités entre puissances régionales.


AFP / VOA / MCN
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
8788 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Ibrasalim @V8V745T   Message  - Publié le 15.08.2016 à 15:04
Tous ces gares de FDLR arretes,doivent etre tous tuer sans aucune pitie en reponse, de ce qu'encourent nos compatriotes Congolais pour une cause innoncente, voir meme les fusiler en publique, poue cela que serve de lesson aux inciviques.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ibrasalim @V8V745T   Message  - Publié le 15.08.2016 à 12:12
Tous ces gares de FDLR arretes,doivent tous tuer sans une pitie en reponse, de ce qu'encourent nos compatriotes Congolais pour une cause innoncente, voir meme les fusiler en publique, poue cela que serve de lesson aux inciviques.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @RS5DMLU   Message  - Publié le 15.08.2016 à 11:45
Bon, on se réjouit de l'autre côté de la frontière (Rwanda) mais on garde toujours les ex CNDP-M23 On travail toujours au profit du voisin. ''Nous peuplerons ton sol eet nous assurerons ta grandeur '' Serment de liberté, que nous leugons à notre posterité, pour toujours. des extraits de l'hymne nationale.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant L’Examen d’Etat annulé au Sankuru reprogrammé ce lundi 15 août
left
Article précédent Après le dernier massacre de Beni, l'heure du deuil et des questions

Les plus commentés

Science & env. Insalubrité à Kinshasa : une amende de 50 millions de FC à toute personne qui va jeter des immondices sur la voie publique

18.07.2024, 11 commentaires

Politique Est de la RDC : l’UE préconise un « cessez-le-feu permanent »

18.07.2024, 7 commentaires

Politique Prorogation de la trêve humanitaire entre FARDC et M23 : « Les USA jouent le jeu de l'ennemi » (CVAR)

19.07.2024, 5 commentaires

Politique Crise au sein de l'UDPS : Augustin Kabuya sommé de démissionner dans 48 heures

19.07.2024, 4 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance