Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Société

RDC : une commission va enquêter sur l’attaque de la prison de Makala

2017-05-19
19.05.2017 , Kinshasa
2017-05-19
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/05-mai/15-21/prison_makala_incendiee_17_0001.jpg Kinshasa-

Après l'attaque de la prison de Makala, à Kinshasa en RDC, le 17 mai 2017

Ce jeudi, les autorités congolaises ont annoncé la mise en place d'une commission d'enquête pour élucider les circonstances de l'attaque nocturne ayant visé la veille la prison de Kinshasa, Makala. Sans donner plus de détails.

Selon les déclarations du ministre congolais de la Justice, Alexis Thambwe Mwamba, en visite ce jeudi 18 mai à la prison de Makala, une commission d’enquête a été mise en place. La veille, suite à une attaque, cette prison avait été le théâtre d’une évasion massive. Si le nombre officiel de détenus en fuite reste encore indéterminé, on estime qu’ils seraient plusieurs milliers à s’être évadés pendant les événements.

« Les dégâts sont importants, mais les dossiers des détenus sont intacts », a assuré Alexis Thambwe Mwamba. Plus tôt, dans un communiqué, la police congolaise a appelé la population de Kinshasa à dénoncer la présence éventuelle dans leur voisinage de détenus évadés.

Le porte-parole du gouvernement, Lambert Mende, a de son côté accusé les adeptes de Bundu Dia Kongo (BDK, « Royaume du Kongo » en kikongo), un mouvement politico-religieux sécessionniste, d’être les auteurs de l’attaque. D’après lui, les assaillants sont parvenus à faire « évader une cinquantaine de prisonniers dont leur gourou, Ne Muanda Nsemi ».

Le 17 mai, une date symbolique

Député de Kinshasa, Ne Muanda Nsemi est accusé d’une série d’attaques contre des symboles et des représentants de l’État entre janvier et février 2016. Il a été arrêté début mars à Kinshasa.

Ne Muanda Nsemi avait appelé auparavant à un soulèvement contre le président Joseph Kabila après une tentative avortée de rapprochement avec le chef de l’État, fin 2016. Son évasion a eu lieu à une date symbolique, le 17 mai, jour marquant cette année le 20e anniversaire de la chute du dictateur Mobutu Sese Seko et l’avènement de Laurent-Désiré Kabila, père de Joseph.

Bundu Dia Kongo prône la restauration du royaume Kongo, qui a connu son apogée au XVIe siècle et dont l’autorité s’étendait sur l’actuel Kongo-central et des territoires aujourd’hui en Angola, au Congo-Brazzaville et au Gabon. En 2008, la secte avait été visée par une violente opération militaire, après avoir mené une série d’attaques contre des agents de l’État et avoir appelé la population locale à chasser de la province les « non-originaires ».


Jeune Afrique
C’est vous qui le dites : 1 commentaire
8469 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @BK4RWAT   Message  - Publié le 19.05.2017 à 17:28
Honte a vous

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Aucun militaire ni policier impliqué dans les meurtres des experts de l'ONU en RDC, selon l’enquête
left
Article précédent Affaire Miss Vodacom : la Cour d’appel rend deux arrêts contradictoires

Les plus commentés

Afrique Mini-sommet d’Addis-Abeba : "Félix Tshisekedi et Paul Kagame n’ont pas le choix, ils doivent coopérer" (Azali Assoumani)

18.02.2024, 17 commentaires

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 16 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 14 commentaires

Politique Conseil de sécurité : Willy Ngoma sanctionné

21.02.2024, 14 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance