mediacongo.net - Actualités - Processus électoral : l’OIF disposée à accompagner la RDC



Retour Politique

Processus électoral : l’OIF disposée à accompagner la RDC

Processus électoral : l’OIF disposée à accompagner la RDC 2017-11-15
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/11-novembre/13-19/couchepin_pascal_17_0001.jpg -

Pascal Couchepin

L'organisme international a réaffirmé sa volonté au terme de sa mission d'information et de contact effectuée du 8 au 12 novembre dans le pays.

Conduite par Pascal Couchepin, ancien président de la Confédération suisse et envoyé spécial pour la Région des Grands lacs de la secrétaire générale de la Francophonie, la délégation venue en République démocratique du Congo (RDC) a encouragé toutes les parties prenantes au processus électoral à travailler sur la base du calendrier publié par la Commission électorale nationale indépendante (Céni) pour créer, dans un esprit inclusif, les conditions d’organisation des scrutins libres, crédibles et apaisés dans le pays.

La mission a, toutefois, souligné la nécessité pour toutes les parties prenantes « de prendre les mesures appropriées pour assurer la mise en œuvre rigoureuse et exigeante de ce calendrier ». Pour l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), il s’agit, notamment, de l’adoption rapide du cadre législatif des scrutins, dont la loi électorale, et la mise à disposition des moyens logistiques et financiers pour répondre aux exigences techniques inhérentes à ce calendrier.

L’OIF a également noté « l’impérieuse nécessité d’intensifier les efforts engagés en vue d’apaiser le contexte politique et sécuritaire, afin de créer un environnement propice à l’organisation des élections ». Elle a particulièrement conseillé la poursuite de la prise des mesures de décrispation pour garantir l’exercice des droits et libertés publiques.

Un accompagnement international

La délégation de l’OIF a, par ailleurs, insisté sur l’importance d’un accompagnement renforcé et coordonné de la communauté internationale. C'est ainsi qu'elle a recommandé la mise en place effective d’une équipe conjointe d’experts internationaux en appui au processus électoral et a invité toutes les parties prenantes à adhérer à ce mécanisme. « Cette équipe devrait permettre de faciliter la mise en œuvre et le suivi d’un chronogramme concerté et transparent dans le respect des prérogatives constitutionnelles de la Céni », a noté l’OIF.

La Céni a été, elle, appelée à élaborer, dans les meilleurs délais, un chronogramme et un budget détaillés. Elle devra, en outre, intensifier les concertations avec les partis politiques, la société civile et les partenaires internationaux pour favoriser davantage l’appropriation du processus par tous les acteurs.

La mission de l'OIF en RDC, précisons-le, a eu de nombreux échanges avec les autorités nationales et électorales, les acteurs politiques, les représentants de la société civile et les partenaires internationaux. Les entretiens ont porté, dans l'ensemble, sur le processus électoral en cours dans le pays, en particulier sur le calendrier publié le 5 novembre dernier par la Céni. Cette mission a été la réponse au plaidoyer et au lobbying sur la RDC menés par la représentate presonnelle du chef de l'Etat congolais à la Francophonie, Isabel Machik Ruth Tshombe. Dans toutes les rencontres de l'OIF, en effet, elle plaide pour un accompagnement de cette organisation  au processus électoral et démocratique en cours, en réaffirmant notamment la volonté du chef de l'Etat, Joseph Kabila, et le gouvernement de conduire le pays à des élections démocratiques, libres,  transparentes et apaisées.

Notons que Pascal Couchepin était accompagné par les représentants personnels des chefs d’Etat d’Arménie et du Sénégal au Conseil permanent de la Francophonie, de l’administrateur de l’OIF et d’experts francophones de haut niveau.

Lucien Dianzenza
Adiac-Congo / MCN
874 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

KABILA NA TSHISEKEDI MIYIBI | 9EZU6L1 - posté le 17.11.2017 à 21:11

Il n y aura pas d'élection en 2018 tant que Kabila sera là. Chers compatriots je propose que la diaspora descende le 2 decembre à Kinshasa pour faire partir Kabila. Nous écrivons, nous parlons et poussons les congolais sur place à se prendre en main, je propose que nous organisions notre retour et que nous soyons le fer de lance du départ de Kabila. FRERE RENTRONS LE 2 DECEMBRE ET FAISONS LE PARTIR!!

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | HZAH61S - posté le 16.11.2017 à 15:30

OIF en quoi vous vous mêlé dans les questions électorales.Vous êtes très motivés lors qu'il s'agit de la RDC. Avez-vous aussi accompagné la France?Essayez aussi d'accompagner les autres pays Africains.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 16.11.2017 à 11:08

L'OIF sera la bienvenue car j'ai envie de voter mon nouveau président au plus tard le 23/12/2018 avec une possibilité de report de quelques jours ou mois si possible.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Musa | G14FZFF - posté le 16.11.2017 à 09:58

l’OIF, les Congolais n'ont pas besoin de vous. il faut finir les problemes dans vos pays natal. Le Congo appartient au Congolais. Nous allons finir d'abord de chasser le DICTATEUR Joseph Kabila qui ne veule pas organiser les elections le 31 Decembre 2017 selon l'accord de Saint Silvestre et apres nous meme Conglais on va faire la TRANSITION sana Joseph Kabila pour aller aux elections.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

« La révision de la loi électorale en vue de la dépolitisation de la Ceni s'avère plus que...

Politique ..,

Élections locales: des obstacles demeurent

Société ..,

La Cenco plaide pour l’organisation des élections locales

Société ..,

Contentieux électoraux : des juges mouillés dans la corruption !

Société ..,