Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Politique

Les « Jeunes Leaders » du PPRD, « soldats politiques » ou miliciens pro-Kabila ?

2018-03-06
06.03.2018
2018-03-06
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/pprd_jeunes_18_002.jpg -

Qui sont vraiment ces militants du PPRD qui se font appeler « Jeunes Leaders » et qui se disent prêts à en découdre avec les manifestants anti-Kabila dans les églises ?

Bérets rouges vissés sur la tête, chemisette en pagne à l’effigie de Joseph Kabila, propos ouvertement hostiles à l’église catholique… Les « Jeunes Leaders » du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), la principale formation politique de la Majorité présidentielle (MP), ne se cachent pas derrière le politiquement correct. Au contraire. Ils montrent leurs muscles, prêts à tout – en tout cas dans leur langage – pour « défendre le régime » de Kinshasa.

Dans une vidéo interne de cette structure qui se revendique « cellule de base » de la Ligue des jeunes du PPRD, on peut voir à quoi ressemble une réunion des « Jeunes Leaders », à la veille d’une manifestation anti-Kabila. La séquence a été filmée le 24 février à Kinshasa, 24 heures avant la troisième marche des chrétiens réclamant, de la part du pouvoir en place, l’application intégrale de l’accord de la Saint-Sylvestre. Ce compromis politique, conclu fin décembre 2016, avait, entre autres, prévu une gestion consensuelle du pays pendant la période électorale et une décrispation du climat politique par la libération des détenus politiques et le retour des opposants contraints à l’exil.

« Soldats politiques du Raïs »

Accusant ceux qui manifestent de s’inscrire dans une logique insurrectionnelle, les « Jeunes Leaders » se posent en « soldats politiques du Raïs ». Et se promettent alors d’investir des lieux de culte pour empêcher la marche des chrétiens. Des prêtres qui se placent devant le cortège des manifestants, sont taxés d’« imposteurs ». « Il faut les arrêter et les emmener à la police », clame Popol Badjegate, coordonnateur national des activités des « Jeunes Leaders », dans cette vidéo dont Jeune Afrique s’est procuré une copie.

« N’ayez peur de rien ! Si vous mourez ce jour-là, vous irez au paradis ! », poursuit Popol Badjegate, tel un prédicateur, promettant un avenir meilleur dans l’au-delà à ses ouailles. L’assistance en rigole, avant d’applaudir l’orateur.

Jeunes Leaders, une « structure fantoche » ?

Le même 24 février, un groupe de ces « Jeunes Leaders » investit le parvis de la cathédrale Notre-Dame du Congo, à La Gombe, dans le centre-ville de Kinshasa. « Nous étions là pour participer à la messe de 17 heures, explique leur chef, Papy Pungu. Malheureusement, le culte a été annulé. Des discussions s’en étaient suivies avec des prêtres et la hiérarchie de notre parti pour nous prier de ne pas passer la nuit là-bas, comme nous l’avions prévu ».

Les Jeunes Leaders sont des extrémistes qui doivent s’assumer comme tels

Au sein du PPRD et de la Majorité présidentielle (MP), la méthode des Jeunes Leaders ne fait pas l’unanimité. « C’est une structure fantoche, qui dessert le président Joseph Kabila, dénonce Adam Chalwe Munkutu, coordonnateur chargé du suivi des questions de la jeunesse au sein de la coalition au pouvoir. S’attaquer à l’église catholique, qui dispose de paroisses partout dans l’arrière-pays, c’est tout ignorer de l’électorat de Joseph Kabila. Car parmi ceux qui ont voté massivement pour le président de la République en 2006 et en 2011 se comptent aussi les fidèles catholiques de ces villages lointains ».

Pour Adam Chalwe, « les Jeunes Leaders n’engagent pas la jeunesse du PPRD : ce sont des extrémistes du régime qui doivent s’assumer comme tels ». Ce cadre du parti de Kabila, proche d’Aubin Minaku – président de l’Assemblée nationale et secrétaire général de la MP –, ne reconnaît pas non plus le statut de « cellule de base du PPRD » à ces « soldats politiques » de Kabila qui revendiquent des membres à travers le pays. D’autant que les statuts du parti n’autorisent pas à une cellule de base d’avoir une assise nationale, selon lui.

Jeunes Leaders ou jeunes encombrants ?

Abondant dans le même sens, Patrick Nkanga, le chef de la Ligue des jeunes du PPRD, appelle « toutes les structures de base œuvrant dans la jeunesse [du parti], et ce au niveau national, de circonscrire leurs activités dans le cadre des prérogatives [qui] leur [sont] dévolues et des aires géographiques où elles sont censées évoluer ».

« Le siège national de la Ligue des jeunes [du PPRD] sera désormais réservé exclusivement aux réunions stratégiques du comité national et de ses services connexes », ajoute Patrick Nkanga dans un communiqué rendu public au lendemain de la marche des chrétiens du 25 février. Une façon, pour celui qui est également l’un des conseillers politiques du président Kabila, de prendre ses distances avec les « Jeunes Leaders » dont le chef de file, Papy Pungu, occupe actuellement le poste de premier vice-président, en charge notamment de la stratégie au sein de la Ligue des jeunes du PPRD.

En 2015, nous avons compris que si nous laissions faire, ce pouvoir allait partir

Début 2015, c’est en effet ce dernier qui a initié le mouvement « Jeunes Leaders » au sein du PPRD. « C’était pour répondre aux événements du 19 janvier » de cette année-là, raconte Papy Pungu. Ce jour-là, des manifestants étaient descendus dans la rue pour protester contre une réforme électorale qui entendait conditionner la tenue de la présidentielle à l’organisation du recensement de la population sur l’ensemble du territoire. Trois jours d’émeutes plus tard, le pouvoir avait rétro-pédalé.

« Nous avons alors compris que si nous, les jeunes, nous laissions faire, ce pouvoir allait partir et que le rêve à la burkinabè, ou du printemps arabe, des détracteurs du régime allait se réaliser », explique Papy Pungu pour justifier la naissance des « Jeunes Leaders ». Il décide alors de « recruter » d’autres jeunes autour de lui. « Des intellectuels, pour la plupart », s’empresse-t-il se souligner.

« Aujourd’hui, nous faisons tous partie de la jeunesse du parti, il n’est pas question que je demande une quelconque autorisation avant de mettre en place une stratégie », maintient ce quadragénaire au discours radical, administrateur à l’Office national d’identification de la population (Onip).

Mi-septembre 2015, Human Rights Watch accusait « des responsables de la sécurité et du PPRD [d’avoir] recruté plus de 100 jeunes pour attaquer [les manifestants de l’opposition] ». Des fauteurs de troubles avaient reconnu avoir été payés environ 65 dollars (57 euros) chacun, selon l’ONG, dans un rapport publié moins d’un mois après l’incident.

Jeunes Leaders dans les pas des Imbonerakure ?

En août 2017, ces « Jeunes Leaders » avaient également fait parler d’eux lorsqu’ils sont allés représenter la Ligue des jeunes du PPRD au congrès des Imbonerakure, la jeunesse controversée du Conseil national de défense de la démocratie-Forces de défense de la démocratie (CNDD-FDD). Cette structure burundaise est soupçonnée d’avoir servi d’instrument de répression, aux côtés des forces de l’ordre et de sécurité pendant la contestation contre le troisième mandat du président Pierre Nkurunziza, en 2015.

« Nous n’avons rien à voir avec les Imbonerakure, se défend aujourd’hui Papy Pungu. Nos militants n’avaient séjourné que deux jours au Burundi. Ce n’est pas en 48 heures qu’ils auraient pu apprendre les méthodes des Imbonerakure ». Et de rappeler : « À l’instar de la jeunesse du parti Russie unie de Vladimir Poutine, celle du Parti congolais du travail [PCT, au pouvoir au Congo-Brazzaville], ou celle de la Zanu-PF au Zimbabwe, les Jeunes Leaders du PPRD s’inscrivent dans une optique de résistance contre la logique insurrectionnelle. »

À ceux qui le soupçonnent de vouloir constituer une milice au service du pouvoir, Papy Pungu rétorque que « c’est en tant que bons citoyens que les Jeunes Leaders peuvent, comme dans tous les pays du monde, aider la police à mettre hors d’état de nuire ceux qui veulent troubler l’ordre public ».

Quel avenir pour les Jeunes Leaders ?

Au moment où le PPRD se restructure, qu’adviendra-t-il de cette structure controversée ? Longtemps soutenus, voire portés, par l’ex-secrétaire général Henri Mova Sakanyi, désormais vice-Premier ministre en charge de l’Intérieur, les « Jeunes Leaders » se tournent désormais vers Emmanuel Ramazani Shadary, le nouveau secrétaire permanent du parti. Et celui qu’on surnomme « Coup sur coup » ne se montre pas pressé de prendre une décision sur l’avenir de ce mouvement. 

« Nous allons prendre le temps de vérifier toutes les accusations portées contre les Jeunes Leaders avant de décider », promet toutefois Ramazani Shadary. Mais, selon lui, « il est avant tout nécessaire que la politique ne se pratique plus dans nos lieux de culte. C’est dangereux de mobiliser les partisans de l’opposition pour qu’ils aillent dans des églises à des fins politiques. Nous sommes tous des catholiques, nous avons aussi notre place dans les messes ».

Un discours que ne peuvent qu’applaudir des deux mains les « Jeunes Leaders ». Ce qui désole un haut cadre du parti au pouvoir : « C’est le triomphe de la ligne radicale. »


Jeune Afrique / MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 40 commentaires
8716 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 07.03.2018 à 22:49
Copmlexité, et non complessité(une autre langue)

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mampuya @GFNVXBG   Message  - Publié le 07.03.2018 à 11:33
Ta liberté termine là ou commence celle des autres. A chaque action il faut s'attendre à une réaction. Le Congo appartient à tous, et tous nous avons les memes droits. Hier comme aujourdh'ui, il y'a des opposants qui se définissent combattants, alors pourquoi pas les autres. Les jeunes de PPPRD ont un parti politique qui a organisé les éléctions, mais les chefs de ces jeunes opposants ? des marches depuis la nuit de temps. Les jeunes de PPRD ne veulent pas croiser les bras, ils défendent les acquis qu'ils considèrent bon pour le pays. A chacun son point de vue, c'est la démocratie.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Papy tamba @4I7VGUN   Message  - Publié le 07.03.2018 à 07:46
C voyou de KANAMBE à une mission celle d'instaurer le cahos au pays mais totimbeli ye vs soit disant jeune leaders ya fionton vs serrez bientôt noyauté bande de médiocre

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @8L21GWL   Message  - Publié le 06.03.2018 à 23:45
toujours les kassaiens

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Musa @G14FZFF   Message  - Publié le 06.03.2018 à 20:11
Nous regrettons pour le compotement de MOVA SAKANI "Vice Ministre de l'interieur" qui a forme' les milices dans notre pays pour tue' nos FRERES et SOEURS Congolais. Finallement on vie ou? Voila comment joseph Kabila a fait son plan pour exterminer les Congolais. Peuple Congolais soyons VIGILANT et soyons UNIS pour confronter, chasser ce gouvernement COLLABO puisqu'il veule cree' le CHAO sur toute l'ettendue du territoire.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
ENFER DEPUIS 16ANS @4WBZAA9   Message  - Publié le 06.03.2018 à 19:06
ozawapiii JCKZMELO explik moi un peu, depuis je suis ne, grandit c Kabila qui est o pouvoir mais je sens kom si tout est gachis meme ma vie Explik moi, essaie de me reconforter. NB: Mon papa a perdu sa vie a l'arrivé de Kabila

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
ENFER DEPUIS 16ANS @4WBZAA9   Message  - Publié le 06.03.2018 à 18:39
ozawapiii JCKZMELO explik moi un peu, depuis je suis ne, grandit c Kabila qui est o pouvoir mais je sens kom si tout est gachis meme ma vie Explik moi, essaie de me reconforter. NB: Mon papa a perdu sa vie a l'arrivé de Kabila

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mwana Katanga @OI11VAO   Message  - Publié le 06.03.2018 à 15:38
Quelle trahison totale, le PPRD vient de créer sa milice au moment ou le Pdt Kabila lui-même avait declaré en ce terme lors de la rencontre avec des notables Katangais à sa ferme de l'espoir de Lubumbashi : NAWAMBIYA YA KAMA MILICE IYI IPO APA KATANGA IJIBOMOWE .... Pourquoi en ce temps crucial lui même autorise que sa milice soit opérationnelle ??? Du jamais vu en RDC.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
MOKAT @MFOFEFU   Message  - Publié le 06.03.2018 à 12:41
Les M23 transforme' en Jeune leader, les gens qui ont violer,massacrer nos frère de l'est et du Kasai.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bruno Tshibala @1BO6I96   Message  - Publié le 06.03.2018 à 11:29
ces jeunes sont des petits mendiants qui ne cherchent que l argent au pres de kanambe. les jeunes sans conscience qui suivent le mediocre kanambe pour l argent. car s ils devraient comprendre quelque chose, ils ne peuvent jamais agir ainsi soit resister ux pretres qui luttent pour le bien etre de ce pays. qu ils ontinuent et on verra la suite. un vrai jeune doit lutter pour l avancement de son pays et non detruire son propre pays. je regrete

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
deboutcongolais@yaho @PSPFTXI   Message  - Publié le 06.03.2018 à 11:24
La bonne manière de servir le pays, ce n'est pas d'aider Kabila à diriger par défi en violation flagrante des textes légaux. Sachez que Kabila partira comme Mobutu, comme Blaise Compaoré et bien d'autres, et la chasse à l'homme ne sera jamais évitée. Nous vous connaissons très bien et vos addresses aussi. Vous ne représentez pas grand chose contre tout in people sous la conduit du CLC. Un jour viendra.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DBC 2017 @E3Y4FXR   Message  - Publié le 06.03.2018 à 11:18
ces jeunes ne sont pas différents de bana mura qui sont allés semer la désolation au grand kasai que le geniteur de ce groupe soit traduit en justice je compreds pourqoui il a été nommé vpm de l'interieur

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mukumbane @357333X   Message  - Publié le 06.03.2018 à 11:06
L'Eglise Catholique n'a pas pour mission de réclamer l'application d'un compromis signé entre politiciens!!! même si elle a eu à facilite les signatures. c'est ça déjà la confusion de mon Eglise entretenu sciemment par l'Archevêque de Kinshasa. Le Dimanche est le jour du Seigneur notre Dieu et non un jour où on envois les chrétiens catho (je le suis moi même) à affronter les autorité du pays avec tous les risques que cela comporte. Cela engendrera la haine entre les chrétiens et les autorités, ce qui n'est pas la mission de l'Eglise. Pouvez vous nous dire où le Seigneur Jésus lui même Juif nait sous occupation Romaine a eu à mobiliser ses compatriotes juifs pour manifester ou défier le pouvoir Romain ? Pourtant il s'agissait là d'un pouvoir d'occupation!!!!!Apprenons à devenir ce que nous prêchons.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 06.03.2018 à 11:03
Voici la preuve que le regime en place arme les melices sur toute l'etendue pays.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
RDC @HGR9S94   Message  - Publié le 06.03.2018 à 11:00
Le chômage est une arme assez puissante pour manipulé la jeunesse voir même la détruire

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:55
Les petits mediocres.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
J'ai le souci du pay @42JMPRV   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:54
Ces jeunes ignorants croient que Kabila est leur proprièté privée or ce Mr kabila a postulé comme candidat indépendant, donc n'importe qui l'a voté, aujourd'hui ces imbeciles de PPRD empèche les autres de contester sur la mégestion de la personne don't ils ont votés, c de leur droit. kabila mandat fini, nous avons le droit de lui rappelr et de le barrer la route car nous tous nous l'avons vote, c n'est pas seulement pprd qui l'a vote

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Vclub @ISONVXQ   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:48
Un jour delenda cartago l'avait dit Scipion l'africain mais Kagame veut nous pousser une fois que nous disions avec fierté:delenda ruanda à cause de la guerre permanent qu'il nous a imposé à l'est.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyma @XV8H4U6   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:47
Rien ne sert de se cacher derriere les mots, cette milice a ete'formee pour faire face aux differents mouvement sociaux et utiliser les methodes burundaises de reoression et turarie de masse. Ce foutron immoral qui les dirige et les intoxique disqit tres bien qu'ils ont ete'formes'pendant trois ans! A quoi et pour quoi fqire ? Leur presence au Burundi n'etait pas un hasard et Mova en sait quelque chose. Ils en payeront le prix si peu.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
"Justice" ya mboka n @TYE1YEX   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:47
Après l'échec de la militarisation de la ville,pour intimider les masses:fin mandat,manifestations,le parti Pprd dans une guerre psychologique recourt à des voyoux payes à la besogne,rien de nouveau on le voit depuis 2011,campagne électorale avec des kulunas, promenade de santé de Denis Kambayi à Kin aujourd'hui gouverneur veut créer un corps de volontaire pour appuyer la police,les corteges de"sportifs"Mova Maintenant,ces fourmis rouges pour remplacer les GR trop voyants:le message de Kabila utiliser des Congolais contre d'autres Congolais!!Rien à voir avec les combattants de l'udps c'est confondre le militantisme et la violence d'état !!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
mushikazi @G7WMMHR   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:44
chadary a le minimum de l’éducation catholique, il doit alors remettre ces vagabonds en ordre. plus jamais question de manquer aux pères catholiques du respect. ces jeunes sans vision et sans fois sont chosifier et sous estimé fait la politique pour le peuple et non contre lui car le peuple gagne toujours.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
le double @EFRMHPD   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:27
Ridicule, KAGAME qui a fait du RWANDA le premier producteur du Coltan de la RDC, vous ne le combattez pas, au lieu de vous lever pour demander de l'emploi, vous vous levez pour des bêtises Mediocres

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Christopher Columbus @VLQA7LZ   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:11
Le ridicule de leur démarche ne les gêne même pas. « Aider la police à mettre hors d’état de nuire ceux qui veulent troubler l’ordre public » « comme dans tous les pays du monde »? Et qui est censé les payer pour ce « travail » ? Pourquoi ne pas aider l’OVD à vider les montagnes d’immondices qui ont occasionné la mort de 47 personnes lors de la pluie de Kinshasa ? Pourquoi ne pas organiser vos marches à vous un autre dimanche ? Ces jeunes drogués croient que le Congo est la parcelle de Kanambe.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Vclub @ISONVXQ   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:04
Qu'est ce que vous défendez ces khmers rouges du pprd en perte de vitesse ! Museveni et kagame sont en train de détruire Est du pays et vous ne portez pas vos bérets rouges contre eux mais vous préférez le faire contre ceux qui luttent pour l'avenir de vos enfants,ces parvenus de mauvais goût qui pillent le pays à Dan Gethler Mon peuple périt par manque de connaissance.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
le double @EFRMHPD   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:03
La moindre de chose à faire pour ces jeunes c'est de leur donner du travail, cela diminuerait le chômage. que de les manipuler comme ça pour 500FC ou 1000FC. c'est ça la médiocrité du pouvoir en place n'oubliez pas qu'un jour chacun répondra de ses actes meme un jour avant sa mort.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
papillon @8UVJQHI   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:02
jeunes leaders ;65$ c le prix par pièce de chacun de vous au moment ou vos voleurs et traitres de pères touchent des miliers de $ même si vous êtes armés,vs n'allez pas tenir comme votre chef imposteur jkk vs vivez le dernier moment de votre le peuple cogolais vaincra.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Vclub @ISONVXQ   Message  - Publié le 06.03.2018 à 10:01
Qu'est ce que vous défendez ces khmers rouges du pprd en perte de vitesse ! Museveni et kagame sont en train de détruire Est du pays et vous ne portez pas vos bérets rouges contre eux mais vous préférez le faire contre ceux qui luttent pour l'avenir de vos enfants,ces parvenus de mauvais goût qui pillent le pays à Dan Gethler Mon peuple périt par manque de connaissance.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @OJS6M5Z   Message  - Publié le 06.03.2018 à 09:53
C'est sont des médiocres comme leur chef. Le peuple ne vous laissera jamais cochonner son avenir à cause d'une minorité au service d'un étranger!un petit rwandais sans niveau ni foi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Mbok'Elengi 10e rue @TSWZGT3   Message  - Publié le 06.03.2018 à 09:22
Milice politique de Kabila selon Popol. Mediocrité

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Congo Hope @5VHBADK   Message  - Publié le 06.03.2018 à 09:01
Milice ou Kulunas, ils ne font peur à personne. Incapables de mobiliser plus de 500 personnes malgré la corruption et tous les bus Transco à leur disposition.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 06.03.2018 à 08:58
A l'heure où nous sommes tout vrai zaïrois ne peut plus défendre la politique de kanambe, c'est clair qu'il joue la carte de Kagame, Museveni et d'autres dictateurs comme le voisin le plus proche de Kinshasa qui est sassou. Alors pour comprendre cela il faut être zaïrois comme Daniel Safu, Frank Diongo,

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @BK4RWAT   Message  - Publié le 06.03.2018 à 08:50
Bande de Kulunas. hypolite partira

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Zairois @Y5GIOO8   Message  - Publié le 06.03.2018 à 08:50
Ce sont des idiots qui ne savent même pas la politique de kanambe et ses parrains, c'est comme les vaches qui se sont retrouvés au Bandundu. Eux ne connaissent rien du futur de la RDC. Le cardinal Monsengwo parle, le pasteur Ekofo parle, et toi kuluna aussi tu parle avec un béret rouge sur ta tête vide. C'est dommage!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Christopher Columbus @VLQA7LZ   Message  - Publié le 06.03.2018 à 08:30
Les responsables du PPRD sont à la fois lâches et hypocrites. Ils disent une chose et font autre chose. C’est eux qui achètent ces bérets et qui arment et paient ces « Imbonerakure » congolais. Ils font semblant de désavouer cette milice qu’ils ont pourtant créée. Ceci nous montre simplement que le PPRD n’est qu’un parti fasciste DE TYPE HITLERIEN OU MUSSOLINIEN. Mais peine perdue, Kanambe partira !!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
mwana mboka @JOLNWDF   Message  - Publié le 06.03.2018 à 08:25
quand on n'est pas éduqué à la raison et à la conscience ,on sera toujours manipulé comme ces " jeunes leaders" du PPRD. chaque a un début et a une fin ,votre leader bien aimé va partir et vous resterez dans la rue comme des vagabonds, au lieu de penser à l'avenir de vos enfants et vos petits enfants ,vous soutenez des bêtises ,sachez que vos enfants chieront sur vos tombes pour des bêtises que vous êtes en train de commettre

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Lumumba Mulele @GTDRBY6   Message  - Publié le 06.03.2018 à 08:23
le congo est victime de tentatives de révolutions de couleur de la part d'imposteurs qui pretendent lutter pour les droits de l'homme, mais ne disent rien quand les richesses du pays sont pillées et la souveraineté du congo violée. les jeunes du parti au pouvoir sont juste un remède contre les révolutions de couleurs, pour que les opposants sans projets ne pensent pas être les seuls a mobiliser les foules pour casser, et que tout le monde comprend que LA SEULE VOIE C'EST LES ELECTION, SEUL LE PEUPLE A LE POUVOIR SUPREME. LE PEUPLE PARLE PENDANT LES ELECTIONS EN DEMOCRATIE. vive le congo souverain et puissant.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Bruce Lee @BJIG2SR   Message  - Publié le 06.03.2018 à 08:16
ce sont les Zoulous. sans effet devant le peuple de Dieu. nous vaainquerons cette dictature

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Vclub @ISONVXQ   Message  - Publié le 06.03.2018 à 08:00
Aliba version pprdienne !!! Avenir nul et résultat zéro

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 06.03.2018 à 07:53
FAUX SUJET!!!!!! LES "COMBATTANTS UDPS" sont de soldats politiques ou miliciens au service du RASSOP/Limete? La réponse trouvée sera la même avec les "Jeunes leaders" du PPRD.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant « Le sacrifice des personnes tuées lors de marches est une interpellation pour prendre en main notre avenir » (Mouvements citoyens)
left
Article précédent Thomas Luhaka : "La machine à voter est presque un miracle"

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 18 commentaires

Politique Instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi : Augustin Kabuya déclare, « Ce que l’Assemblée Nationale fait, c’est prévu par la loi, nous n’avons pas formé un royaume pour sécuriser les malfaiteurs »

16.06.2024, 10 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 9 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance