mediacongo.net - Actualités - Kongo-Central : peine de mort pour sept membres de BDK accusés d’insurrection

Retour Provinces

Kongo-Central : peine de mort pour sept membres de BDK accusés d’insurrection

Kongo-Central : peine de mort pour sept membres de BDK accusés d’insurrection 2018-03-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/09-septembre/4-10/bdk_militants_18_003_1.JPG -

Le tribunal militaire de garnison de Matadi a condamné  mercredi à la peine de mort sept membres du mouvement religieux Bundu dia Kongo pour « participation à un mouvement insurrectionnel et meurtre ». Ce verdict intervient après deux mois d’un procès à rebondissement.
 
Parmi les sept condamnés à mort, figurent deux femmes. Ils ne pourront bénéficier de mesures de grâce ou d’amnistie avant 5 ans.
 
Les sept condamnés faisaient partie du groupe de 31 personnes poursuivies à la suite des échauffourées qui ont opposé la police nationale et les adeptes de ce mouvement entre janvier et février 2017 dans la cité de Kimpese et Matadi (Kongo-Central).
 
Par ailleurs, onze de ces prévenus ont été condamnés à la peine de dix ans de servitude pénale principale, sans aucune possibilité de grâce ou d’amnistie avant 5 ans.
 
En revanche, quinze prévenus parmi lesquels trois femmes ont été acquittés. D’après le tribunal, l’accusation n’a pas apporté suffisamment de preuves contre eux.
 
Les avocats de la défense ont dénoncé un jugement « politique ». Ils ont promis d’aller en appel.


Radio Okapi /MCN
344 suivent la conversation
1 commentaire(s)
Chers internautes, les commentaires sont déposés librement par les utilisateurs et n’engagent nullement mediacongo.net. Néanmoins, afin de conserver un espace constructif et de qualité, mediacongo.net se réserve le droit de supprimer tout commentaire injurieux, immoral ou contraire à ses valeurs.
Mamadou ndala - 09.03.2018 16:46

Mais nous sommes dans quel pays?s'il s'agit d'un petit soulevement au centre ou l'ouest du pays, les partisants sont chatiers à des peines de mort subite, s'il sagit de la même situation à rutchuru, masisi, ituri, vous diligentez des negociations et octroi des postes!pourquoi cette controverse? il ya les congolais avec M majuscule et des congolais avec m muniscule?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Procès Kamwena Nsapu : l’Officier du Ministère public rejette les allégations de torture...

Société ..,

Le tribunal militaire de garnison de la Gombe ordonne la poursuite au fond du procès Kamuina...

Société .., Kinshasa

Putsch manqué au Burkina : l'audience de mise en accusation renvoyée au 6 octobre

Afrique .., Ouagadougou, Burkina Faso

L’affaire Mukungubila Mutombo et consorts renvoyée à la quinzaine

Société .., Kinshasa