mediacongo.net - Actualités - Le ministre provincial des Transports estime que le contrôle technique n’est pas une contrainte

Retour Société

Le ministre provincial des Transports estime que le contrôle technique n’est pas une contrainte

Le ministre provincial des Transports estime que le contrôle technique n’est pas une contrainte 2018-04-18
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/04_avril/16-22/vehicule_controle_technique_18_0001.jpg -

Le contrôle technique des véhicules à Kinshasa fait partie de la mission du gouvernement provincial de Kinshasa, a affirmé le ministre provincial en charge des Transports, Godard Motemona, à l’issue d’une séance de travail mardi, à ce sujet avec les membres du bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK), au bureau du président de cet organe délibérant, Caspa Nkituasisa.

Pour le ministre, l’objectif de ce contrôle n’est pas une contrainte mais plutôt un moyen de garantir la protection et la sécurité des Kinois en mettant à leur disposition des véhicules techniquement au point.

Selon lui, la plupart d’accidents des véhicules qui surviennent sur les routes de Kinshasa sont dus au mauvais état des véhicules. A ce titre, le contrôle technique constitue une obligation légale et les frais qui en découlent sont également une obligation fiscale.

Les frais que les propriétaires des véhicules sont appelés à payer obligatoirement au guichet de la banque, constitue leur contribution  en tant qu’opérateurs économiques au programme du gouvernement provincial. Tout propriétaire d’un véhicule doit exiger une quittance comme preuve de paiement, a dit le ministre Motemona.

C’est à ce titre qu’il a demandé à la presse d’éviter à susciter la campagne de désobéissance fiscale dans le traitement de leurs informations sur cette question, précisant que ce contrôle est mixte, car comprenant les éléments de la Police de contrôle routière (PCR), le personnel ou agents du ministère des Transport ainsi que ceux de la Direction générale des recettes de Kinshasa (DGRK).

Il a prévenu que tout contrevenant sera soumis à une amende transactionnelle et que ce contrôle va se poursuivre jusqu’à la fin du mois d’avril courant.

De son coté, le rapporteur de l’APK, Serge Maabe, a déclaré que les membres du bureau ont été satisfaits des éclaircissements du ministre des Transports sur le contrôle technique des véhicules en cours dans la ville de Kinshasa.

Il a fait savoir que les réponses du ministre ont rencontré les préoccupations des membres du bureau, car, a-t-il  souligné, l’exécutif urbain doit se doter des moyens financiers pour anticiper les risques de sa gestion dans le domaine de transport en commune notamment.

Les recettes que ce contrôle va générer, a-t-il dit, vont permettre au gouvernement provincial de les affecter aux travaux d’intérêts communautaires. Serge Maabe a invité la catégorie des Kinois concernés par ce contrôle à s’acquitter de leurs obligations fiscales pour participer « citoyennement » à la construction de la ville de Kinshasa.


ACP / MCN
607 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

bukitra1 | B9YFMIS - posté le 20.04.2018 à 10:37

bandes d'escrocs, les accidents ne sont pas liés à l'état de routes?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Lubumbashi : obligation de peindre en jaune les véhicules de transport en commun

Provinces .., Lubumbashi, Haut-Katanga

Suite au contrôle de la couleur jaune sur les taxi-bus, le transport en commun de nouveau un...

Provinces ..,

En réponse aux revendications des transporteurs en commun, la BCC promet d'injecter de petites...

Economie ..,

Kinshasa : la grève des taximen fait grimper la course des taxis-motos

Provinces ..,