mediacongo.net - Actualités - Jean-Pierre Alumba : "l’abandon de l’enrôlement de la diaspora va violer la Constitution et exacerber les animosités"

Retour Diaspora

Jean-Pierre Alumba : "l’abandon de l’enrôlement de la diaspora va violer la Constitution et exacerber les animosités"

Jean-Pierre Alumba : "l’abandon de l’enrôlement de la diaspora va violer la Constitution et exacerber les animosités" 2018-05-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/05-mai/07-13/alumba_jean_pierre_18_0012.jpg -

Directeur exécutif de la Diaspora Congolaise pour le Développement et délégué de la diaspora aux différents dialogues, Jean-Pierre Alumba

Samedi 5 mai 2018, Corneille Nangaa (Ceni) a confié au Parlement congolais que face aux difficultés d’ordre divers la Ceni est pour l’abandon de l’enrôlement des congolais de l’étranger afin de respecter le rendez-vous du 23 décembre 2018. En tant que Directeur exécutif de la Diaspora Congolaise pour le Développement et délégué de la diaspora aux différents dialogues, Jean-Pierre Alumba Lukamba ne s’est pas fait prier pour livrer son opinion. Suivez ses propos.

La nouvelle est tombée samedi. La Ceni se prononce pour l’abandon de l’enrôlement des congolais de la Diaspora et demande le quitus de l’Exécutif ainsi que du pouvoir législatif. En tant que figure connue de la diaspora qu’en pensez-vous ?

Jean-Pierre Alumba : Jusqu’à présent, ce ne sont que des intentions. Il n’y a pas encore une décision de la Ceni annulant l’enrôlement des congolais vivant à l’étranger. Nous ne croyons pas que la Ceni a l’intention de violer l’article 13 de la Constitution, la loi électorale ainsi que le calendrier électoral en supprimant l’enrôlement et le vote de la Diaspora Congolaise. Cela risquerait encore d’augmenter l’animosité entre notre pays et sa diaspora.

Okay. Jusque-là ce n’est qu’une intension. Au cas où cette option devrait sérieusement être discutée pour une décision. Que conseillez-vous aux parties prenantes Ceni-Gouvernement-Parlement ?

J.P. Alumba : Ils doivent d’abord garder à l’esprit qu’une telle décision irait dans le sens de violer un droit et un devoir reconnu à une frange des compatriotes.

Personne n’a intérêt ni le droit à prendre des initiatives susceptibles de réduire le droit de certains citoyens ni de décrédibiliser le processus électoral en cours. En effet, nous avons des raisons de croire qu’en publiant le calendrier électoral il y a de cela 5 mois, la Ceni a eu le temps d’analyser sans complaisance les différents paramètres en ligne de compte. Mais, si des contraintes insurmontables devaient se présenter, les parties prenantes ont le devoir de transparence pour minimiser les suspicions et dégager, éventuellement, les responsabilités du blocage. Ils doivent s’efforcer de trouver un réel consensus autour d’une telle question et faire participer la diaspora à la recherche des solutions.

Que pensez-vous et que pensent vos compatriotes de la Diaspora sur la question de l’usage de la machine à voter ?

J.P. Alumba :Les avis sont très partagés. On a suivi beaucoup de commentaires et cela dans tous les sens, ce qui naturellement a eu pour conséquence de susciter dans le chef de certains compatriotes, un certain doute quant à l’atteinte des résultats objectifs. Mais, après la série de démonstrations ayant permis d’écarter l’idée qu’on nous amenait vers un vote électronique, certains membres du moins ceux ayant suivi des explications en rapport avec les démonstrations semblent adopter une attitude positive. C’est l’occasion de fustiger ici le fait que la Ceni n’a encore pris aucune initiative concrète pour former et informer nos membres sur certaines questions pertinentes du processus électoral en cours.


La Prospérité / MCN
1485 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Fulanie Marie | ZUXFPMP - posté le 08.05.2018 à 17:39

Je suis tout a fait d'accord avec Jamel. Que nos freres et soeurs de la diaspora restent en dehors de ce circuite electoral. D'ailleurs beaucoup d'entre eux ont une double nationalite. Alors, pourquoi donner a Mr Nanga une raison pour qu'il n'y est pas les elections cette annee ?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.05.2018 à 16:36

Tout le monde est diaspora si pas soi-même, ses enfants, frères, soeurs, neveux, nièces, etc, et même mère et père, souvent mis au beau vivre et en sécurité des affres politiques à l'étranger. C'est connu tout cela. Exclure la diaspora c'est aussi semer la graine de sa propre future exclusion.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 08.05.2018 à 16:25

En Europe, au Canada et aux Etats unis,CHACQUE étranger en situation régulière est sur une base de donnée accessible.Si on le demande à en 3 jours on aura un fichier des majeurs congolais aptes à voter dans ces pays .5 JOURS pour le RWANDA,10 jours pour l Afrique du Sud.40 Jours pour l'ensemble des pays limitrophes.C EST JUSTE UNE QUESTION DE VOLONTE

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 08.05.2018 à 14:53

Tout en restant humble dans mes analyses, je préfère que nos frères de la diaspora reste en dehors de ce circuit électoral pour ne pas donner encore un jour de plus au pouvoir en place. Si c'est cela le prix à payer, ca vaut la peine. Evitons de tomber dans le piège des uns et des autres.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
judas_jordan | EKY77VC - posté le 08.05.2018 à 13:32

En 2016 parmis les raisons évoquées pour ne pas organiser les elections : 1)fichier électoral corrompu pcq contenant des doublons 2)fichier corrompu pcq contenant des mineurs 3) fichier electoral non inclusif pcq ne contenant pas les congolais de la diaspora. on a dit ok on recommence tout. Auj en 2018 après enrôlement nous avons: 1) fichier electoral contenant 6 millions de doublons 2) fichier électoral contenant des mineurs 3) fichier électoral sans diaspora. Bon dite moi Mr Nanga comment expliquer qu'en 2018 il est possible d'aller aux elections avec les mêmes lacunes pour lesquelles il était impossible d'organiser les élections en 2018 ?

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
mushikazi | G7WMMHR - posté le 08.05.2018 à 11:04

MR JEAN ALUMA SOKI ALUME, je sais que ton regret c'est de te voir perdre ta place dans ce gouvernement médiocre. c'est ne plus votre temps, fini la recréation. vous avez bcp embourbé ce pays dans la médiocrité, alors votre heure de sortie est arrivé dégagé calmement et laissé les patriotes en paix.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 08.05.2018 à 11:00

La Ceni a-t-elle déjà enrôlé ces congolais /ses présumé/es étranger/es y compris ceux et celles ayant bénéficié le fameux moratorium. Des gens tels que Oly Ilunga, etc? Si oui, alors pourquoi tous les autres congolais de par le monde ne peuvent -ils pas traités de même? Bénéficier d'un semblable moratorium en y mettant bien sûr plus de garde-fou? Avec ce moratorium on a créé un précédent légal qui risque de dire à la diaspora d'aller en justice. La diaspora a assez des muscles y compris en matières de se trouver l'argent pour faire cela, n'est -ce pas?

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Dialogue : la Diaspora suspend sa participation au sein de la Société civile

Politique .., Kinshasa

Enjeux autour du dialogue. Jean-Pierre Alumba : ‘‘nous demanderons qu’on commence à...

Diaspora .., Kinshasa

Une nouvelle locomotive japonaise pour le réseau ferroviaire de Kinshasa

Economie .., Kinshasa

Kinshasa dotée de 60 nouveaux bus "Esprit de vie"

Economie .., Kinshasa