mediacongo.net - Actualités - CPI : Jean-Pierre Bemba acquitté en appel



Retour Politique

CPI : Jean-Pierre Bemba acquitté en appel

CPI : Jean-Pierre Bemba acquitté en appel 2018-06-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/4-10/bemba_gombo_jp_cpi_souriant_18_00001.jpg La Haye, Pays-Bas-

Jean-Pierre Bemba Gombo

L’ex-vice-président congolais avait été condamné en 2016 à dix-huit ans de prison pour "crimes de guerre" et "crimes contre l’humanité" en Centrafrique.

Dix ans après son arrestation, Jean-Pierre Bemba est fixé sur son sort.

La Cour pénale internationale (CPI) a acquitté, ce vendredi 8 juin 2018, en appel l'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba des crimes de guerre et de crime contre l'humanité. Il avait été en première instance reconnu responsable d'une vague de meurtres et de viols commis par sa milice en Centrafrique et condamné à 18 ans de prison.

La chambre d'appel estime notamment que le jugement sur les actes criminels spécifiques de meurtre, viol et pillage avait été établi dans des termes fort larges, ne reflétant pas les charges pour lesquelles M. Bemba avait été condamné. 

Selon la chambre d'appel, le nombre d'actes criminels qui pourraient être poursuivis se ramènent à un meurtre, au viol de 20 personnes et à 5 actes de pillage.

Par ailleurs, la chambre d'appel a estimé que chambre de première instance a eu tort d'estimer que M. Bemba n'avait pas pris les mesures raisonnables pour empêcher ou réprimer les crimes commis par les troupes du Mouvement de libération du Congo (MLC) en Centrafrique.

Par conséquent, la chambre d'appel annule la déclaration de culpabilité de Jean-Pierre Bemba, met fin à la procédure sur les actes criminels et acquitte l'accusé.

Coupable de crimes contre l'humanité

En 2016, l’ancien vice-président de la République démocratique du Congo et ex-candidat à l’élection de 2006 avait été reconnu coupable par la justice internationale de "crimes contre l’humanité et de "crimes de guerre ", commis non pas dans son pays mais en République centrafricaine, en 2002 et 2003. 

Le "chairman ", comme l’appellent ses partisans, avait été condamné à dix-huit ans de prison.

Jean-Pierre Bemba, qui n’était pas en République centrafricaine au moment des faits, avait été condamné en tant que supérieur hiérarchique n’ayant ni prévenu, ni puni les crimes de sa milice, le Mouvement pour la libération du Congo (MLC), devenue depuis un parti politique en RDC.

Durant cinq mois en 2002 et 2003, quelque 1 500 soldats du MLC avaient tué, pillé et ravagé. De nombreuses victimes avaient témoigné lors du procès, évoquant notamment des viols, le plus souvent collectifs et en public.

Tout au long du procès, il a nié toute responsabilité et implication. Il assure qu'il n'avait pas le contrôle de ses hommes présents en République centrafricaine. Une fois la frontière traversée, les combattants du MLC ont apparemment été placés sous l'autorité de l’armée régulière centrafricaine, défend-il.

Jean-Pierre Bemba a été arrêté en Belgique en mai 2008, à la demande de la CPI. L’homme d’affaires y vivait en exil depuis sa fuite de Kinshasa, en 2007.

 


Belga / La Libre / MCN
3709 suivent la conversation
16 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Musa | G14FZFF - posté le 10.06.2018 à 16:22

Jean Pierre Bemba on a plus le temps et reviens au pays pour chasser cet inposteur Rwandais Joseph Kabila. Durant 10 ans de ton absence au pays, il n y a pas l'opposition tous sont corrompu par le pouvoir en place et il ya quelques opposants exceptionels qui ne sont pas corrompu par Joseph Kabila. Les membres de ton PARTI MLC tes dirons qui est corrompu et qui ne le pas. Joseph Kabila est DICTATEUR et il veut changer la Constitution pour se presenter encore pour le 3eme MANDAT. Le Rwandais Joseph Kabila Mandat expire' le 23 Decembre 2016 mais il ne veut pas quitter le pouvoir. Notre espoir est a toi et nous t'acceptons dans tous nos coeurs. Viens prendre le pouvoir plus vite que...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.06.2018 à 11:49

Jean-Pierre Bemba détient aussi la nationalité portugaise en raison des origines de son père Jeannot Bemba Saolona. Il a même une résidence au Portugal. Le PGR kanambiste va-t-il ouvrir une information judiciaire à ce sujet ou sans vergogne va-t-il appliquer la politique de deux poids deux mesures??

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
serge | ZKL5N1T - posté le 08.06.2018 à 23:49

En tout cas ca c'est l'une des tres bonnes nouvelles de l'annee... La terre de tes peres t'attand vaillant fils du Congo. Nous t'aimons beaucoup JP Bemba.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
merdi | NB22GCT - posté le 08.06.2018 à 23:12

le congo aux congolais fin de situation ,kabila fait beaucoup d'attention avec ton groupe car il t'ont menti et,la plus grande erreur que tu as connu de chercher a la guerre avec la Belgique

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la paix a un prix | 96O5C6W - posté le 08.06.2018 à 20:05

Kabibi aza wapieeeeee?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lualaba | 2JZPIHM - posté le 08.06.2018 à 18:16

MUANA MBOKA vrai congolais abimi MUANA MBOKA VRAI CONGOLAIS bienvenu au BERCAIL mais saches que MOKILI TOUR A TOUR bintot tu aura un REMPLACANT A LA CPI.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lualaba | 2JZPIHM - posté le 08.06.2018 à 18:09

OUUUUF , Quel grand soulagement, quelque soit la longueur de la nuit le soleil apparait toujours, merci de garder Mr ton sang froid, tu as perdu même ton père suite aux soucis de ton emprisonnement,malgrè le mecontentement de.... suite à ton acquitement, en temps que Chretien personnellement je me rejouis.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 08.06.2018 à 18:04

C'est la preuve que l'indépendance de la justice est un concept fictif. La justice même internationale est aux ordres des politiques. Une simple correspondance d'un ancien diplomate américain a suffit pour effacer toutes les charges qui pesaient sur Bemba. Bienvenue au pays et aligne toi derrière MOKAT et FATSHI pour faire triompher la cause du peuple.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
N'cola | S31X16G - posté le 08.06.2018 à 17:58

La carte vient d'être jouée. A la Kabilie de faire face maintenant. Justice est rendue et rien n'est encore, il arrive pendant que le repas est au couloir pour la table. Bon appétit "Chairman".

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gustave | ML5OGNP - posté le 08.06.2018 à 17:54

Quelle bonne nouvelle

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Rabbling Moto pamba | 4YNEFT7 - posté le 08.06.2018 à 17:48

"La chambre d'appel estime notamment que le jugement sur les actes criminels spécifiques de meurtre, viol et pillage avait été établi dans des termes fort larges, ne reflétant pas les charges pour lesquelles M. Bemba avait été condamné". C'est à dire la peine dont il subi n'était que Politique

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
flori moke | 3HR6P88 - posté le 08.06.2018 à 17:45

ESALEMA YA SOLO TOTALA MAKILA BUSSA LUHAKA DES INFIDELES

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Daniela ebunga | FZBVC1B - posté le 08.06.2018 à 17:43

gloire a Dieu

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Les Philippines quittent la CPI, qui enquête sur Rodrigo Duterte

Monde ..,

Enquête sur des crimes de guerre: Fatou Bensouda, la procureure de la CPI, déclarée persona...

Monde ..,

Acquitté par la CPI, Bemba demande 68 millions d’euros de dédommagement

Diaspora ..,

L'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo ira en Belgique

Afrique ..,