Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Politique

Le schéma MLC, via sa Secrétaire générale, au cœur de la controverse

2018-07-20
20.07.2018
2018-07-20
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/06-juin/01-03/bazaiba_eve_mlc_18_0121.jpg -

Faut-il une candidature commune de l’Opposition au scrutin présidentiel du 23 décembre prochain en RD Congo ? Si oui, à quel moment les différents candidats affichés jusque-là, doivent-ils se mettre d’accord autour d’un plénipotentiaire de l’Opposition ? Sinon, comment cette même Opposition peut prétendre gagner le scrutin de décembre, en alignant en même temps plus d’un postulant qui devront affronter l’unique ticket du camp du pouvoir ?

C’est donc autour de cette problématique complexe que notre consœur Top Congo FM, média privé émettant de Kinshasa a organisé son émission "le Débat" du mardi 17 juillet en cours, avec comme invitée Mme Eve Bazaïba Masudi, Secrétaire générale du Mouvement de Libération du Congo (MLC). Et dire que Forum des As a eu l’occasion de suivre cette émission de bout en bout.

Seule face à tous, le secrétaire général du parti cher à Jean-Pierre Bemba devait donc répondre à une pluie de mails SMS et autres messages enregistrés sur le compte Whatsapp de la radio de notre estimé confrère Christian Lusakweno.

Décomplexée, Eve Bazaïba a donc dû affronter toutes les questions. Y compris les plus embarrassantes. Car, si certains intervenants sont restés sur le thème du jour, d’autres sont carrément revenus sur la présence d’Emmanuel Ramazani Shadary, Secrétaire permanent du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), principal parti de la coalition au pouvoir, et André-Alain Atundu, porte-parole de la Majorité présidentielle (MP). Selon ce groupe d’auditeurs de Top Congo FM, participants à l’émission "le Débat" du mardi dernier, la présence de ces deux grandes figures de la famille politique du Président Joseph Kabila levait bel et bien le pan d’un deal entre le parti de l’avenue du Port à Gombe et le camp du pouvoir, dans la perspective du scrutin à venir.

Dans ce même registre, d’autres intervenants, sans le moindre filtre, sont revenus sur la rumeur autour de 100.000$US que la Majorité présidentielle aurait gracieusement donné au MLC, à titre de soutien financier à son troisième Congrès extraordinaire sur la requalification et l’orientation du parti pour une alternance crédible, organisé du 12 au 13 juillet en cours, au centre catholique Nganda, dans la commune de Kintambo à Kinshasa. Et, comme pour étayer leurs propos sur un projet de "mariage" MLC-MP, les auteurs ont, en outre, évoqué ce qu’ils ont eux-mêmes qualifié de célérité étonnante, dans le dossier de demande et d’obtention du visa congolais par Jean-Pierre Bemba, encore à Bruxelles.

UNE REPLIQUE SANS AMBAGES

Tel un enseignant devant un auditoire hétérogène, Eve Bazaïba a réussi à bien ménager ses interrogateurs. Cette ancienne sénatrice et présidente de la Commission socioculturelle de la Chambre haute du Sénat, élue députée nationale en 2011, a donc trouvé des réponses à toutes les questions. Une réplique sans ambages et qui donnait à croire que l’invitée de Top Congo FM avait une parfaite maitrise de sa matière.

En ce qui concerne, premièrement la présence d’Emmanuel Ramazani Shadary et d’Alain-André Atundu au congrès du MLC, Eve Bazaïba déclare que ces deux émissaires de la MP étaient invités au même titre que des ambassadeurs et autres chefs de mission diplomatique en poste à Kinshasa. Et donc, rien d’un deal.

"Le congrès, comme n’importe quelle réunion de grands enjeux, comprend deux parties. La première étape est consacrée aux solennités ouvertes à tout le monde. Et, la deuxième partie est celle exclusivement réservée aux plénipotentiaires de la structure organisatrice. Pour le cas de figure, le MLC. Et, c’est au cours de cette deuxième étape que nous avons abordé et examiné toutes les questions politiques de l’heure. Ce, en l’absence de tous nos invités et de tous les autres membres non autorisés du parti, fussent-ils détenteur de la carte MLC", réplique Eve Bazaïba, avant de balayer d’un revers de la main, toutes les allégations sur une prétendue enveloppe du PPRD au MLC, précisant qu’il s’agit de folles rumeurs.

OUI A UNE CANDIDATURE COMMUNE, MAIS…

S’agissant du projet de candidature commune de l’Opposition à la présidentielle de décembre prochain, le MLC par la bouche de son SG, se déclare favorable. Mais le consensus à ce sujet ne doit pas se dégager au stade actuel du processus électoral en cours.
"Toutes les candidatures affichées jusque-là, y compris celle de Jean-Pierre Bemba investi à ce titre par le congrès de son parti, sont des candidatures à une candidature", déclare Eve Bazaïba. Au MLC, on soutient le schéma selon lequel chaque candidat dépose librement sa candidature, quitte à se mettre d’accord par la suite autour de celui qui devra porter l’étendard de l’opposition au scrutin présidentiel. En d’autres termes, le candidat commun de l’Opposition sera choisi après la publication des listes définitives par la Cour constitutionnelle.
Par ailleurs, le parti cher à Jean-Pierre Bemba estime qu’il serait hasardeux, au stade actuel du processus électoral en cours, de présenter une candidature commune ou unique de l’Opposition -c’est selon- alors qu’on ignore encore le sort réservé à chacun des postulants. Pour Eve Bazaïba, l’option levée par le parti procède d’une stratégie électorale.

CONTROVERSE AUTOUR D’UNE STARTEGIE

Aussitôt après l’intervention du SG du MLC, la stratégie électorale dévoilée a été transformée en une question de sondage mercredi 18 juillet, toujours sur Top Congo FM. Et, une fois encore, plusieurs centaines d’auditeurs de cette radio, aussi bien au pays qu’à l’étranger, y ont répondu. Sans le moindre tabou. D’un côté, les partisans du schéma MLC. De l’autre, ceux qui s’opposent farouchement à ce projet. Dans l’un et l’autre camp, les arguments ne manquent pas.

Les partisans du "OUI" pensent qu’à l’étape actuelle du processus, il serait imprudent de présenter un candidat commun ou unique de l’Opposition au scrutin présidentiel. "Qu’adviendrait-il si, in fine, la candidature présentée venait à être rejetée pour diverses raisons", s’interrogent-ils.

Par contre, les "NON" estiment que renvoyer cette question à plus tard, risque d’être contre-productif pour l’Opposition. "Quel est ce candidat qui accepterait de débourser ses milliers de dollars au titre de paiement de la caution exigée, pour ensuite s’effacer au profit d’un autre", s’interrogent à leur tour, les tenants de la deuxième thèse. Pas tout. Car, les mêmes personnes sondées pensent que l’argent qu’on aura gaspillé pour une garantie non remboursable qui n’aura servi à rien, pourrait bien soutenir la campagne électorale d’un candidat commun choisi après consensus. Ce, avant même le dépôt de candidatures, prévu du 25 juillet au 8 aout à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

A cinq jours de cette échéance, tout laisse à penser que l’Opposition est bien loin de se mettre d’accord autour d’une candidature commune. Moralité, la thèse du MLC fait son chemin sans désemparer. Pourvu que cette stratégie soit porteuse de bons résultats.


Forumdesas/MCN, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 15 commentaires
8611 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @RS5DMLU   Message  - Publié le 23.07.2018 à 07:00
Laisser une candidature Commune de l'opposition des le départ est suicidaire et hasardeux pour l'opposition. La cours constitutionnelle va sûrement l'écarter a la perte de l'opposition. Présenter plusieurs candidatures donnera de la peine a cette cours et jouera a l'avantage de l'opposition!!! Alors Madame Bazaiba, avancer s'il vous plaît!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis RDC @4EJDR32   Message  - Publié le 21.07.2018 à 10:46
le candidat commun de l’Opposition sera choisi après la publication des listes définitives par la Cour constitutionnelle. Stade actuel du processus électoral en cours, de présenter une candidature commune ou unique de l’Opposition alors qu’on ignore encore le sort réservé à chacun des postulants: TRÈS INTELLIGENTE COMME STRATÉGIE. C'EST BIEN.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
bukavu @G18FS4U   Message  - Publié le 20.07.2018 à 17:54
C'est bon car avec un seul candidat au depart, le gouvernement peux en faire un deal et madame ne veux pas donner cette occasion. c'est bien reflechi MLC.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 20.07.2018 à 16:32
Chaque Candidat doit d'abord déposer sa candidature et sa caution. C'est au terme de celles-ci que le consensus pourra être trouvé sur le candidat commun de l'opposition sinon, n'importe qui viendra avec comme étiquette candidat présidentiable alors qu'il n'a même pas une base, juste pour chercher de positionnement. En tout cas c'est bien dit MAMAN, FÉLICITATION. C'est ici que les Romains s'empoignèrent.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
bukavu @G18FS4U   Message  - Publié le 20.07.2018 à 15:45
Fier de toi Madame, le peuple a vraiment besoin de toi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
DIZUNDU @NXI9GB3   Message  - Publié le 20.07.2018 à 13:58
Une verge peut la recadrer, croyez moi.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Okolela @V73Q7NS   Message  - Publié le 20.07.2018 à 12:40
c'est malheureux pour l'opposition congolaise, elle va encore allee en ordre disperser. vous serez battu par le FCC le 23 dec 2018. Boza matoyi mangongi

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ainsi dit l’Étern @KG7JQE1   Message  - Publié le 20.07.2018 à 12:05
il ne faut pas nous distraire car dans ce pays le congo, nous n'avons pas des vrais opposants. Car tous sont des fallacieux Mais Dieu vous jugera un jour.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
MPOKOLO @U2HCU5Y   Message  - Publié le 20.07.2018 à 11:53
Au lieu que chaque candidat dépose sa candidtaure,vous pouvez vous mettre d'accord en laissant deux ou trois candidats puis faire le choix par après Mais ceci devra être le fruit d'un consensus préalable

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
bob @65TAKTN   Message  - Publié le 20.07.2018 à 11:51
Sans doute MLC à déjà les idées ailleurs et c'est très malheureux, elle pense que même si Bemba venait lui seul ne peut rien car Bemba est populaire à l'équateur et à Kinshasa, sûrement il y quelque chose qui ne va pas, il y a un flou au tour des dirigeants de ce parti, c'est déjà un mauvais départ pour l'opposition on ne peut jamais faire confiance

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Notre Congo_Rdc @D354S4K   Message  - Publié le 20.07.2018 à 11:42
Félicitation MLC. Chaque Candidat doit d'abord déposer sa caution. C'est ici que les Romains s'empoignèrent. FCC la machine à concasser et à broyer tout celui qui marchera sur son chemin. Vive JKK un grand stratège.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @5FV4S9K   Message  - Publié le 20.07.2018 à 11:35
un journaliste qui ecrit sous ce style si ce n'est pas de la mediocrité,donnez-moi une autre appelation

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Anonyme @5FV4S9K   Message  - Publié le 20.07.2018 à 11:31
un jour qui ecrit sous ce style si ce n'est pas de la mediocrité,donnez-moi une autre appelation

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
WWW @SPM37N1   Message  - Publié le 20.07.2018 à 11:07
Bravo MLC

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
John KALONJI @39ZATW2   Message  - Publié le 20.07.2018 à 10:49
C'est vraiment honteux pour le MLC qui à chaque moment semble entretenir des confusions au sujet des questions qui touchent à l'honneur et l'avenir de la nation Congolaise. Le MLC doit montrer sa vraie face. Si, il (MLC) est avec le peuple qu'il se mette aux côtés des autres pour la victoire finale du peuple Congolais contre la Rwandophobie.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Sesanga : "Le discours de Kabila, un certificat d'autosatisfaction dans un Congo imaginaire"
left
Article précédent Etat de la Nation: réactions de l’opposition et de la majorité au discours de Joseph Kabila

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 18 commentaires

Politique Instruction judiciaire contre Nicolas Kazadi : Augustin Kabuya déclare, « Ce que l’Assemblée Nationale fait, c’est prévu par la loi, nous n’avons pas formé un royaume pour sécuriser les malfaiteurs »

16.06.2024, 10 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : les ministres seront évalués tous les trois mois (Félix Tshisekedi)

15.06.2024, 9 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance