mediacongo.net - Actualités - Nomination de Shadary : la Belgique "prend acte" de la désignation d'un dauphin par Joseph Kabila



Retour Monde

Nomination de Shadary : la Belgique "prend acte" de la désignation d'un dauphin par Joseph Kabila

Nomination de Shadary : la Belgique "prend acte" de la désignation d'un dauphin par Joseph Kabila 2018-08-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/08-aout/06-12/reynders-didier-joseph-kabila-rdc-belgique.jpg -

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a indiqué mercredi "prendre acte" de la désignation par le président congolais Joseph Kabila d'un dauphin, Emmanuel Ramazani Shadary, qui sera le candidat du pouvoir en place à l'élection présidentielle du 23 décembre en République démocratique du Congo (RDC).

"On prend acte de la consultation menée au sein de la Majorité présidentielle", a affirmé Didier Reynders à l'agence Belga.

Ces consultations ont conduit M. Kabila à désigner mercredi, in extrémis, Emmanuel Ramazani Shadary, un ancien ministre de l'Intérieur et actuel secrétaire permanent du parti présidentiel, comme le candidat du Front commun pour le Congo (FCC), une vaste plateforme électorale créée par Joseph Kabila.

"Cela démontre que le président [Kabila] n'est pas candidat" à un troisième mandat - que lui interdit la Constitution qu'il a lui-même promulguée en 2006 -, a ajouté Didier Reynders.

Il a toutefois appelé les responsables congolais à s'engager en faveur de l'organisation des différents scrutins prévus à cette date (présidentiel, législatif et provinciaux) dans un climat "apaisé" et "inclusif" afin que les résultats soient "crédibles".

Et a rappelé que la communauté internationale, l'Union européenne et l'Union africaine (UA) ainsi que les pays de la région avaient exprimé leur opposition à une candidature du chef de l'Etat congolais à un troisième mandat.


RTBF / MCP, via mediacongo.net
4991 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | FRUUCPT - posté le 09.08.2018 à 09:50

Merci Tonton JKK

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.08.2018 à 09:28

Certes, les katangais du kabilisme ont mordu la poussière et à l'heure où nous écrivons ces lignes les kalev, mova, kabange numbi, etc. se reprochent d'avoir participé à une entreprise malsaine dont la finalité était de les priver du pouvoir, eux qui juraient par la conservation du pouvoir dans les mains des balubakat à tout prix. Ils sont nombreux à s'interroger si kabila est réellement l'un des leurs. Ils ont été trop bourriques et sont victimes de leur appétit glouton éhonté pour l'argent de la kabilie, un cadeau empoisonné.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
HELLO | MR3X97X - posté le 09.08.2018 à 09:18

Qu'il soit populaire ou non, du moins Kabila ne va pas briguer un troisième mandat. Ramazani donne une bonne impression d'un homme outillé politiquement plus que Félix. Il donne l'impression d'un homme plus sérieux que Kamheré. Je pense qu'il sera aussi populaire

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
TJB | 26JI5QT - posté le 09.08.2018 à 09:00

Kabila a respecté la Constitution comme il n'a eu de cesse de le répéter,il a tenu parole comme en 2001 le jour ou il est devenu président,il avait promis une constitution et des élections sur l'ensemble du territoire ce qui fut fait en 2006.Reynders n'est pas content il espérait obtenir une transition sans Kabila,si Kabila se présentait pour un 3eme mandat.Soyons vigilants le chemin est encore semé d’embûches mais nous y arriverons nous n'avons pas besoin de la bénédiction de Reynders.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.08.2018 à 08:49

(suite) Comme qui dirait: tu m'as écarté du festin, je te rends la pareille. Il nous lègue un candidat sans assise populaire, c'est à l'opposition de savoir saisir sa chance en alignant un seul candidat. Car elle lutte non pas contre un seul homme Shadary mais contre tout un système basé sur la triche et qui qui a les moyens financiers et le pouvoir pour imposer son candidat. L'unité c'est donc le mot d'ordre qui s'impose aux principaux opposants. Ce rendez-vous risque d’être gâché par les égos surtout de Bemba et Kamerhe.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Son of the light | 3YBQ3QU - posté le 09.08.2018 à 08:44

Morning Mr Anonyme on doit eveiter d agir par haine ou emotions si tu peux seulement nous citer un seul ancien president American ,francais ,Belge ou Anglais en prison il ya pas un seul congolais avec experience et connaissance du Congo comme l ancien president Kabila il faudra colaborer et aprendre beaucoup des secrets et strategies au pres de Lui il faut le proteger pour l instant l attaquer ou le fait arreter c est revenir a l epoque de Mobutiste qui ont pris fuite avec leurs biens et des secrets d Etat qui pouvait aider et nous risquerons de reveiller des vieux demons on Donne le temps au temps un Pays qui rigorge un bon bombers des anciens President sera capable de surmonter n...

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 09.08.2018 à 08:42

Cette désignation est l'aboutissement de fortes pressions exercées à tous les niveaux sur Kabila. ce n'est donc pas le fruit d'une quelconque bonne volonté d'un président passionné de son pays devenu champion du respect des textes. Il y a été contraint par la défection de MOKAT, du G7 et toute la pression résultant de leur plaidoyer, par la pression de la rue et de l'église catholique, par des menaces de son éviction par les puissances régionales et internationales s'il se représentait. Conscient de tous ces dangers, l'apprenti despote n'avait d'autre choix que d'abdiquer tout en écartant de la course MOKAT l'un des principaux artisans de cette pression comme qui dirait: tu...

Non 2
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Muana mboka | LZM94BE - posté le 08.08.2018 à 23:54

2 AUTRES OBSTACLES A FRANCHIR: LA MACHINE A TRICHER ET LES ENRÔLÉS FICTIFS

Non 2
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | J4TI6QP - posté le 08.08.2018 à 21:19

KANAMBE Hypolitte dans les mailles de la CPI: 80fausses communes du Kasai la mort de 2experts de l'ONU Michael Sharp et Zaida Catalan

Non 62
Oui 47
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Fifa : sanction alourdie pour Platini et Blatter ?
left
ARTICLE Précédent : Donald Trump critique l'attribution de l'Oscar du meilleur film au long-métrage sud-coréen "Parasite" et plaide pour un retour à "Autant en emporte le vent"
AUTOUR DU SUJET

Présidentielle en Guinée-Bissau : la Commission électorale sommée de recompter les voix

Afrique ..,

Togo : l'opposition appelle sans grand écho à contester la réélection du président

Afrique .., Lomé, Togo

Guinée : opposants empêchés de tenir meeting contre le référendum constitutionnel

Afrique .., Conakry, Guinée

Le renseignement américain prévient que la Russie travaille pour faire réélire Trump

Monde ..,