mediacongo.net - Actualités - Elections : la « Dynamique élection avec Katumbi » plaide pour le réaménagement du calendrier électoral



Retour Politique

Elections : la « Dynamique élection avec Katumbi » plaide pour le réaménagement du calendrier électoral

Elections : la « Dynamique élection avec Katumbi » plaide pour le réaménagement du calendrier électoral 2018-09-06
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/09-septembre/03-09/mbaki-papy-dynamique-election-avec-katumbi-dek.jpg -

La « Dynamique élection avec Katumbi », (DEK), demande à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) de réaménager le calendrier électoral, tout en maintenant la date du 23 décembre 2018 prévue pour les élections législatives et présidentielle. Lors d’un point de presse organisé mardi 4 septembre à Kinshasa, le coordonnateur de DEK, Papy Mbaki a estimé que ce réajustement permettrait aux exilés et détenus politiques et d’opinions de participer à ce scrutin.

« Nous lui demandons de réaménager le calendrier, mais tout en restant dans le contexte du 23 décembre 2018, pour permettre au président Moïse Katumbi de venir postuler », a indiqué Papy Mbaki, qui n’exclut pas d’autres personnes emprisonnées comme Franck Diongo et Jean-Claude Muyambo.

« Le calendrier n’est pas une œuvre législative. C’est une œuvre de la Ceni. A tout moment, la Ceni peut ouvrir [ses portes] pour qu’un candidat postule », a estimé Papy Mbaki.

Candidat déclaré à la présidentielle, Moïse Katumbi n’a pas pu déposer sa candidature à la Commission électorale nationale indépendante (Ceni). Il n’a pas réussi à entrer sur le sol congolais via le poste frontalier de Kasumbalesa en Zambie malgré ses deux tentatives début août. Condamné dans une affaire de spoliation immobilière et exilé en Europe depuis 2016, Katumbi est sous le coup d’un mandat d’arrêt international récemment délivré par les autorités congolaises.


Radio Okapi / MCP, via mediacongo.net
3717 suivent la conversation
5 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Pona Congo Lisolo ya Congo | Y7P79AW - posté le 06.09.2018 à 12:58

On ne va pas arreter un etat pour une seule personne, si Moise avec le gourage politque de rentrer au pays, pouquoi n'est pas utilisE un vol commercial comme chez Air France, Monsieur n'a jamais ce courage politique que les Olenga Nkoy, E. Tshisekedi et autres opposants ont. S'il veut rentrer il peux le faire meme aujourd'hui. #Le peuple gagne toujours #Bye bye Kanambe #Ye Te #Pona Congo

Non 7
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 06.09.2018 à 12:31

Il faut commencer par les choses simples. Priez Katumbi de démander la clémence du président de la Rèpublique (meme avis Kengo wa Dondo ancien PGR),meme le prochain si pas le futur. Suivre l'exemple de Badibanga en vue de reprendre sa nationalité congolaise. Demander à tout un pays à s'incliner à katumbi, c'est vraiment insensé. Si katumbi ne se rend pas compte que son premier ennemi c'est lui meme, il risque de rester pendant logntemps à l'extérieur. Si ses amis, fans eccc veulent son retour ,ils doivent tout faire pour lui faire comprendre que le temps ne joue pas en sa faveur ..

Non 7
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Notre Congo_Rdc | D354S4K - posté le 06.09.2018 à 10:37

N'est-ce pas que KATUMBI ne cessait de dire sur les médias périphériques qu'il était prêt à s'incliner devant le candidat commun de l'opposition qui sera choisi par l'ensemble de l'opposition radicale? Alors comme JPB, ADOMU, MOKA, KATUMBI et GIZENGA ne sont pas retenus pas la CENI, ceux-ci peuvent alors soutenir le candidat de consensus qui sera désigné pour défendre la cause de l'opposition. Vouloir à tout prix que KATUMBI ou BEMBA ou encore MUZITO soit d'office retenu comme candidat, montre tout simplement que l'OPPOSITION ne trouvera JAMAIS le candidat "COMMUN". Donc la DEK il ne faut pas demandé quelque chose qui ne vous sera jamais accordée, c'est passe temps pour rien.

Non 6
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Eagle One | V1299BF - posté le 06.09.2018 à 10:10

Continuez à rêver, Katumbi ne sera ni électeur ni candidat. ça c'est l'Afrique tout craché, quand cette embrouille de Katumbi avait commencé, la presse a posé la question à Olivier Kamitatu, et instinctivement, le Mr répond c'est Katumbi ou rien euh! Mais franchement! Donc dans ce conglomérat aucun d'entre vous ne pouvez être substitué à Katumbi alors là aucune raison de se rapprocher de vous, parce que vous êtes tous incapable seul Katumbi l'est? Réaménagement! Même pas en rêve, avec ou sans Katumbi il y aura élection le 23 Décembre, arrêtez de rêver.

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 06.09.2018 à 09:55

Petit, laisse les adultes parler. Demander le réaménagement du calendrier veut dire report des élections. Arrêtons ca, on veut le changement et ça peut commencer par le changement au sommet du pays quelque soit la personne qui va occuper le poste.

Non 5
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

« La révision de la loi électorale en vue de la dépolitisation de la Ceni s'avère plus que...

Politique ..,

Élections locales: des obstacles demeurent

Société ..,

La Cenco plaide pour l’organisation des élections locales

Société ..,

Contentieux électoraux : des juges mouillés dans la corruption !

Société ..,