Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Société

Prison centrale de Makala : 6 337 prisonniers en détention irrégulière (Fondation Bill Clinton pour la paix)

2018-10-11
11.10.2018
2018-10-11
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/10-octobre/8-14/makala-prison-cour-interieur.JPG -

Vue de la salle d’audience de la prison centrale Makala à Kinshasa. (© Radio Okapi/John Bompengo)

La Fondation Bill Clinton pour la paix (FBCP), que dirige Emmanuel Cole, révèle dans un document que 6 337 prisonniers préventifs en situation irrégulière sont en détention à la prison centrale de Makala.

Cette structure demande au gouvernement, par l’intermédiaire du ministre des Droits humains, de réaliser la promesse faite aux prisonniers et détenus préventifs lors de ses différentes visites.

La FBCP rappelle que le 20 octobre 2017, le Premier ministre Bruno Tshibala s'était rendu à la prison centrale de Makala, promettant aux prisonniers l'amélioration de leurs conditions de vie et l'accélération de la procédure judiciaire. Surtout qu'il est, lui-même, un ancien pensionnaire de ce centre de rééducation, lorsqu'il logeait au pavillon 8 chambre 14.

« Malheureusement, rien n'a été fait jusqu'à présent et on enregistre des cas de décès quotidiens à cause de malnutrition, problèmes sanitaires, service des soins appropriés », déplore l'organisation non gouvernementale (ONG) de défense des droits de l'homme.

Elle souigne également que de son côté, l’ancienne journaliste et ministre des Droits humains, Marie-Ange Mushobekwa, « qui avait fait pleurer feu Bemba Saolona », avait visité le 26 juin 2017 et le 13 septembre 2018 la prison centrale de Makala. À son tour, elle avait aussi promis l’amélioration des conditions de vie des prisonniers et détenus préventifs, notamment par l’accélération de leurs procédures judiciaires. Cependant, constate la FBCP, rien n’a changé et les magistrats continuent de remplir les prisons de la République démocratique du Congo

L’ONG fait observer que la caution à payer à la banque ou à la Dgrad pour la liberté provisoire, fixée par la loi à cinquante mille francs congolais, soit trente dollars, a atteint deux cents, trois cents, mille cinq cents voire deux mille dollars américains ou plus, selon le cas.

« Bien que les conditions de travail des magistrats soient très difficiles, cela n’est pas une raison pour que les prisonniers payent le pot cassé », s'indigne cette organisation qui a profité de cette occasion pour demander au ministre de la Justice d'améliorer les conditions de travail des magistrats.

Elle exige aux autorités judiciaires, administratives et politiques de tout faire pour sanctionner tous les magistrats qui « utilisent des prisons comme un dépôt pour faire leur business ».


MEDIA CONGO PRESS / Adiac-Congo
C’est vous qui le dites : 3 commentaires
8703 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Kolo Mboka @IMDUO2Q   Message  - Publié le 11.10.2018 à 09:03
Biloko ya boye !!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
VERITE' @MYBMKJD   Message  - Publié le 11.10.2018 à 08:06
Nous devons tous ensemble faire un effort pour liberer notre pays, on doit pas continer dans cette allure d'une mediocrite' A outrance. Ces mediocres doivent tous faire la prison, il faut vraiment une alternance sur tous les niveaux. Je me demande si il y a deja eu au monde une telle mediocrite'.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Ananie @PXV9MLR   Message  - Publié le 11.10.2018 à 07:50
Quelle honte mon Dieu! Pouvons nous un jour avoir des statistiques respectables dans ce pays? Ce chiffre represente plus de 80% de pensionnaires dans cette structure Malheureusement, c'est le systeme juridique et la gouvernance qui en sont la cause. Les poursuites actuelles centre Katumbi sont l'expression de ce que subit les congolais lamda et la quietude dont jouit nkunda apres tueries, viols, pillages justifie pourquoi les kuluna sales et en cravates circulent librement dans ce territoire Un magistrat, un policier, etc. se reveillent le matin pour faire de l'argent, peu importe comment. Tu te retrouves devant eux, tu n'as pas de billet, tu es cuit. Seuls les naifs pensent encore a une justice dans ce pays.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Cour de cassation: l'affaire "Katumbi" renvoyée à la Cour constitutionnelle
left
Article précédent Affaire "recrutement des mercenaires" : Katumbi interdit de se faire représenter par ses avocats

Les plus commentés

Politique Franck Diongo appelle à une grande mobilisation de la classe politique et sociale pour tourner la page Tshisekedi

18.06.2024, 8 commentaires

Politique Gouvernement Suminwa : Julien Paluku, ministre du Commerce extérieur, annonce sa démission de son mandat parlementaire à l’Assemblée Nationale pour incompatibilité

17.06.2024, 5 commentaires

Politique Selon l'Odep, le salaire d'un député national est évalué à 21.000$ voir 33.000$ y compris les avantages

17.06.2024, 5 commentaires

Politique Le président Tshisekedi prend acte de la démission d’une ministre déléguée

19.06.2024, 5 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance