Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Beni : nouvelle incursion des présumés rebelles ADF à Oicha, 4 morts

2018-10-25
25.10.2018 , Beni, Nord-Kivu
2018-10-25
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/10-octobre/22-28/beni_oicha_18_00001.jpg Beni, Nord-Kivu-

Des rebelles présumés ADF ont de nouveau attaqué la commune rurale d'Oicha, chef-lieu du territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

Mercredi 24 octobre 2018 dans la soirée, des armes lourdes et légères ont crépité à l'est d'Oicha. Ces rebelles ont procédé à l'incendie des maisons d'habitation au quartier Bakaiku. Jusque-là, le bilan fait état de 4 morts dont 3 civils tués par balles et un mort par hypertension, suite aux détonations d'armes lourdes et légères. Les assaillants ont aussi incendié au moins 7 maisons d'habitation et 3 véhicules, avant de se livrer au pillage des boutiques, pharmacies et des animaux de la basse-cour.

Suite à cette nouvelle tuerie, les activités socio-économiques sont paralysées dans cette entité ce jeudi matin 25 octobre 2018. Autant, écoles et instituts sont restés fermés à Oicha, territoire de Beni.

Pendant ce temps, des détonations d'armes lourdes ont été entendues aussi en pleine ville de Beni-Mbelu dans la partie sud-est en commune de Beu. D'après un habitant du quartier Rwangoma, outre des bruits d'armes à feu, il a aperçu une colonne de fumée vers une position militaire au rond-point Mbelu.

Rappelons que samedi 20 octobre dernier, 12 personnes ont été tuées et 4 autres blessées dans les quartiers Ngadi et Boikene en commune de Ruwenzori, ville de Beni. Cette attaque a été attribuée aux rebelles ADF par les autorités.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 5 commentaires
8629 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


BRGHNG @6YAQR9W   Message  - Publié le 25.10.2018 à 16:16
Quand KABILA sera chassé tout ces tueries cesserons.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Chemin de vie @JT29NE5   Message  - Publié le 25.10.2018 à 15:19
Ce sont les "autorités" congolaises qui revendiquent les attaques au nom de l'ADF. Je peux conclure que les "autorités" congolaises sont des porte-paroles de l'ADF. QUi va me contredire?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Passion du Congo @MP3MKSB   Message  - Publié le 25.10.2018 à 15:02
C'est Kabila qui est l'auteur de tout ca. Il faut s'attaquer à tous ses biens Congolais reveillez-vous pitié

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
MWIN MANGAND @WIU5GXD   Message  - Publié le 25.10.2018 à 14:39
et vos autorités font koi ? que le mediocre degage !!!!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Bukavu : tous les 19 services illégaux chassés aux ports sont revenus “en pompe” (armateurs)
left
Article précédent Nord-Kivu: la Société civile de Vitshumbi dénonce l’insécurité grandissante au lac Edouard

Les plus commentés

Politique L’Ouganda officialisé agresseur de la RDC par l’ONU

14.06.2024, 12 commentaires

Religion L'Église La Compassion en deuil : Blanche Tunasi, épouse du pasteur Marcello Tunasi, victime d'une crise cardiaque qui l'a emportée

12.06.2024, 7 commentaires

Politique Kinshasa veut faire plier Apple

14.06.2024, 7 commentaires

Politique Assemblée nationale: le gouvernement Suminwa investi

12.06.2024, 6 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance