mediacongo.net - Actualités - Equipe de campagne de Shadary : VSV s'en prend à Henri Mova Sakanyi

Retour Politique

Equipe de campagne de Shadary : VSV s'en prend à Henri Mova Sakanyi

Equipe de campagne de Shadary : VSV s'en prend à Henri Mova Sakanyi 2018-11-08
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/11-novembre/05-12/ramazani-shadary-meeting-fcc-stade-tata-raphael.jpg -

La Voix des sans-voix (VSV) a appelé mercredi le ministre de l'Intérieur à démissionner de l'équipe de campagne du candidat de la majorité à la présidentielle du 23 décembre en République démocratique du Congo pour garantir la sécurité de tous les candidats.

VSV invite le ministre de l'Intérieur, "Henri Mova Sakanyi, à rester au-dessus de la mêlée en se désengageant par démission ou désistement au profit de quelqu'un d'autre de sa famille politique, de l'équipe de propagande" de Emmanuel Ramazani Shadary, candidat de la majorité à la présidentielle, selon un communiqué.

Samedi, le Front commun pour le Congo (FCC, coalition au pouvoir), avait présenté l'équipe de campagne de M. Ramazani Shadary dans laquelle M. Mova Sakanyi est présenté comme chef de la cellule chargée de la sécurisation du candidat et du processus électoral.

La VSV "est vivement choquée et exprime sa profonde désapprobation" face à cette décision, écrit l'ONG, l'une des principales du pays.

Pour la VSV, de par ses fonctions, M. Mova est appelé à "garantir un traitement sécuritaire égal en faveur de tous les candidats [à la présidence] de la République" et comme tel, doit "rester au-dessus de la mêlée, pour rassurer" tout le monde.

La VSV a fustigé "la boulimie du pouvoir visant à ravaler des personnalités occupant des hautes fonctions étatiques" pour coordonner la campagne de son candidat, sans préalablement démissionner de leurs postes.

Le Premier ministre, Bruno Tshibala, et l'ensemble de membres de son gouvernement, ainsi que de nombreux responsables des institutions font partie de cette équipe de campagne de plusieurs centaines de personnes.

La VSV s'interroge sur la "garantie de transparence" que donneront ces personnalités "sur la distinction entre leurs avoirs personnels et les ressources humaines, matérielles et financières de l'État lors de la campagne électorale".

Des artistes musiciens, des pasteurs des églises évangéliques et des membres du monde associatif font partie de l'équipe de campagne de M. Ramazani Shadary. Certains ont néanmoins indiqué n'avoir pas été consultés au préalable.

La campagne aura lieu du 23 novembre au 21 décembre pour les élections qui doivent organiser la succession du président Joseph Kabila, après 17 ans de pouvoir.

Les opposants vont se réunir à partir de jeudi à Genève, en Suisse, afin de désigner "un candidat commun" à présidentielle. Jusque-là, 21 candidats sont en lice pour ce scrutin majeur.


AFP / MCP, via mediacongo.net
5091 suivent la conversation
11 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Musa | G14FZFF - posté le 09.11.2018 à 01:04

La Voix des sans-voix (VSV) cessez tous ces distrations car vous savez bien que Henri Mova est un fruit pourri de la majorite' presidentielle qui travail avec son chef le Rwandais Joseph Kabila. IL ne va jamais demissioner au contraire il est complice aux problemes de la SECURITE'. Son patron Kabila lui donne des orientations pour tuer et de continuer l'insecurite' sur toute la republique. Donc le peuple Congolais est abandonne'. Prennons nous en charge de chasser ses crimiles, le gouvernement des assassins au pouvoir.

Non 1
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 08.11.2018 à 21:57

Évidemment que les ministres et les mandataires sont non seulement les hommes d'États lorsqu'ils éxercent leurs activités(qui est d'ailleurs publiques et non privées), mais en plus la confusion de leur tâche se justifie du fait que leur personne même est PUBLIQUE et par conséquent ils ne peuvent pas être au service d'une organisation privée par ce fait qu'eux mêmes sont publiques.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean-bienvenu | MIRAFMP - posté le 08.11.2018 à 19:41

Ce n'est qu'en RDC que l'on peut faire face aux choses pareilles, haaaa mon pays

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 08.11.2018 à 17:24

République bananière.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
"Justice" ya mboka na biso | TYE1YEX - posté le 08.11.2018 à 17:23

Les politiciens kabilistes avant le secours juridique de leurs affidés,évoquaient le préambule de la loi électorale visant la moralisation de la vie publique pour discréditer Bemba,candidat à savoir qu'une personne condamnée ne peut être candidat.Moralisation pour les uns,partialité pour l'autre Mova ,ministre de l'intérieur qui lui,peut se permettre de faire partie de l'équipe d'un candidat à la présidence.Les ministres ne peuvent pas être membres du Conseil constitutionnel,du Conseil économique et social ,ou du CSAC,ni exercer une activité professionnelle(conflit d'intérêt privé) mais utiliser une fonction d'Etat au service d'un candidat c'est normal!!????République...

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ElMaEl | MP3MKSB - posté le 08.11.2018 à 16:51

Du jamais vu au Monde. Un Ministre de l'Interieur, agent de campagne d'un candidat? Quelle mediocrité?

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
gomes | IQNKUTC - posté le 08.11.2018 à 16:44

LE FCC A PEUR DE L'OPPOSITION C'EST POURQUOI S'APROPIE DE TOUS LES INSTITUITIONS DE L'ETAT POUR L'APPUIYER. C'EST HONTÉ. CE N'EST PLUS DEMOCRATIE... DONC LE FCC VEUT IMPOSER SON CANDIDAT MALHEREUX AUX CONGOLAIS. EKO INDA... TO ZA NA BINO... MBONGO NA BINO A PART... SAUF TRICHERIE AVEC VOTRE MACHINE...

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CONGO MA PATRIE | CL8X569 - posté le 08.11.2018 à 14:51

Au Congo,tout est possible. In Premier Ministre qui quemande deja in poste au pretendant President. Honte!

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 08.11.2018 à 14:47

Les ministres et les mendataires ne sont jamais des personels de l'Etat, dans le sens de fonctionnaire. Sont des gens qui occupent d'une façon temporaire une fonction d'Etat, ainsi voulant ils peuvent participer à une attivitè politique et de démissioner une fois élut. Donc une demission est volontariste.

Non 28
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pro développement | JXMDFJF - posté le 08.11.2018 à 14:26

Oui, nous sommes vraiment des médiocres. Comment un Ministre de l'Intérieur peut faire partie de membres de l'équipe de campagne d'un candidat? Et, il serait professeur d'université de surcroit!

Non 0
Oui 31
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 08.11.2018 à 14:19

ERS fait peur à ses adversaires. En tout cas des tirs croisés de toute part prouvent réellement que ce Monsieur Coup sur coup remportera haut la main les élections du 23 décembre prochain. ERS le chien aboie la caravane passe toujours.

Non 38
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Jean-Pierre Bemba appelle Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe à revenir à l'accord de Genève

Politique ..,

Bruxelles: Bemba, Katumbi, Matungulu et Muzito réaffirment leur soutien à Fayulu

Politique .., Bruxelles, Belgique

UNC-UDPS : vers une union sacrée ?

Politique ..,

Ituri : la fédération de l'UNC somme Vital Kamere de revenir à l'accord de Genève

Provinces .., Bunia, Ituri