mediacongo.net - Actualités - Les combattants ont failli incendier le siège de l’UDPS 


Retour Politique

Les combattants ont failli incendier le siège de l’UDPS

Les combattants ont failli incendier le siège de l’UDPS 2018-11-13
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/11-novembre/12-18/opposition_militants_affrontement_unc_ecide_18_00001.jpg -

La déclaration du président de l’UDPS à partir de Genève a permis de baisser la tension qui est montée d’un cran dès les premières heures de la matinée de la journée d’hier, lundi 12 novembre. Sous une pluie fine, "les combattants" venus de partout se sont rassemblés devant le siège du parti à la 11ème Rue pour crier leur ras-le-bol face à la désignation d’un candidat commun de l’Opposition autre que celui du parti. L’espace à l’intérieur de la parcelle s’est avéré si exigü pour contenir tout le monde.

Une colonne de fumée s’échappant d’un grand feu allumé à l’entrée du siège de l’UDPS a suffi pour montrer le degré d’impatience des combattants qui menaçaient de passer à la phase B. Calcinant les calicots à l’effigie de Félix Tshisekedi, ils n’attendaient plus qu’à incendier le bâtiment abritant le siège du parti de feu Etienne Tshisekedi, si Fatshi ne retire pas sa signature. "Nous n’avons pas lutté pendant tout ce temps pour rien. Etienne Tshisekedi n’est pas mort pour rien. Nous n’allons pas céder", a lâché un militant.

Pendant ce temps, Jean-Marc Kabund, Secrétaire général de l’UDPS, et plusieurs autres membres du directoire du parti étaient en réunion pour dégager la ligne à suivre. Après plusieurs heures, tout en réaffirmant le maintien de la candidature de Félix Tshisekedi à la présidentielle, le secrétariat général de l’UDPS a sommé Félix Tshisekedi de retirer endéans 48 heures, sa signature de la déclaration des sept leaders de l’Opposition qui ont désigné, la veille, Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition.

Quelques instants plus tard, les combattants seront invités à suivre la radio Top Congo qui aurait préalablement enregistré le message de Fasthi à la suite "de la pression exprimée par les combattants".

VOLTE-FACE

Comme annoncé par le Secrétariat général de l’UDPS, Félix Tshisekedi a aussitôt fait volte-face. Il n’a pas hésité à renier sa signature, alors que, quelques heures plus tôt, il encourageait, sur twitter, les internautes à appuyer la candidature de Martin Fayulu à la Magistrature suprême. "Je me suis rendu compte que l’acte que nous avons posé à Genève n’a pas été compris par la base. Par conséquent, je retire ma signature, de cet accord que nous avons signé à Genève", a déclaré le Président de l’UDPS.
"Si je suis allé à Genève, c’est quelque part avec son aval [de la base], car il était question de trouver un accord pour la désignation d’un candidat commun".

Pour sa part, le secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund, a rappelé, à cet effet, que même Etienne Tshisekedi, président historique du parti, se plierait aux décisions de la base du parti. "Félix Tshisekedi a pris une décision politique à Genève. Cela n’a pas rencontré l’assentiment du parti. C’est normal, en politique que cela arrive. Même à l’époque d’Etienne Tshisekedi, cela s’est passé à plusieurs reprises. Le président Tshisekedi n’avait pas honte de revenir sur ses décisions pour rencontrer l’assentiment de la base".

Aux dires de Jean-Marc Kabund, les décisions viennent de la base du parti. "Notre parti est un parti de masse. Les décisions viennent d’en bas et nous ne faisons qu’exécuter ces décisions de la base", a-t-il ajouté.

"L’UDPS REJETTE AVEC FORCE CETTE VASTE BLAGUE"

"La question est délicate. Nous n’avons fait que relayer la volonté de la base qui voulait que la direction politique du parti puisse rejeter avec force cette vaste blague qui s’est tenue à Genève. Nous avons dit aussi que le président Félix Tshisekedi reste notre candidat, conformément à la résolution du congrès à laquelle personne, y compris le président Tshisekedi, n’a le droit de s’attaquer. Nous avons demandé à notre peuple de rester debout pour les élections le 23 décembre", a lâché Kabund avant de réaffirmer la position défendue depuis bientôt un mois sur la machine à voter.

"L’UDPS n’est pas partie prenante d’une transition avec Kabila, comme le veulent certains. Le 23 décembre, nous irons aux élections avec ou sans machine à voter. S’il n’y a pas élections le 23 décembre, Joseph Kabila doit tirer les conséquences de cette situation. Nous ne sommes pas partisans d’un boycott ou encore d’une transition", a-t-il conclu.


La Prospérité / MCP, via mediacongo.net
2661 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 13.11.2018 à 13:21

Une coutume d'incendier et détruire des biens privés ou publique ne veut pas necessairement dire l'expression de la démocratie MAIS démontre un vide de leadership qui a l'obligation former les gens integres. Plus pure que ca tue l'image ou le "brand" de votre parti politique qu'on commence à réferer comme un parti des hooligans, impolis, intelerants, ignorants et j'en passe. Si vous croyez que vos bétises solennelles vont changer lorsque vous prenez le pouvoir, vous mentez aux gens car ne savez pas l'existence d'un parti politique.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 13.11.2018 à 12:31

Pourquoi ces partis ont-ils des leaders? Si l'on commence a suivre la masse, on cesse d'etre leader et l'on devient disciple ou "follower". Si un leader engage une organisation, c'est dans sa prerogative de poser toujours des actes qui produisent les interets de l'organisation. Donc ici, les leaders de l'UDPS ou UNC ont-ils pose des actes contraires aux interets du parti pour avoir accepte a apposer leurs signatures? Si la reponse est OUI, donc ils doivent passer a leurs comites respectifs de discipline pour avoir place leurs partis politiques en danger. WE HAVE YET TO LEARN SUCH MUCH.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 13.11.2018 à 11:46

Ce Toujour Les Fanatiques De Mazembe Et De Mlc Qui Menace L, Udps Dans Ce Mediacongo Au Profit De Leurs Leader Invalidé, Tous Sont Surtout Les Tribalistes Katangais Qui Parlent Au Profit De Mazembe Et Les Tribalistes De L, Equateur Qui Parlent Au Profit De Leur Bemba ! ! !

Non 5
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DRC | Z1IIS5N - posté le 13.11.2018 à 10:59

Verite eye na escalier pe ekomi.. Il est aux dirigeants de L'udps d'apprendre a sa base les valeurs democratiques..

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mutwale | PUK5Q1M - posté le 13.11.2018 à 10:48

UDPS = Balubas. Restez avec votre parti!!!! Nous verrons comment vous allez gagner ces élections sans les autres congolais des autres provinces!!! D'ailleurs Tshibala alias Tshibara a intrônisé le Shadari chez vous à Mbujimayi... MARTIN FAYULU gagnera les élections sans l'UDPS ni Kamerheon...alias Kamerhe...

Non 2
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
VERITE' | MYBMKJD - posté le 13.11.2018 à 08:43

Heureusement Hypolite kanambe n'avait ecoute' sa base qui lui demandait de rester "WUMELA". Qui est democrate maintenant entre kanambe et Felix ????

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jeunes Conscients | TCSWNXH - posté le 13.11.2018 à 08:41

Un leader ÉNERGUMÈNE, je suis gravement déçu. Félix tu viens de signer ta mort politique. Tu n'as pensé qu'à ta tribu avant de prendre cette sale décision. Personne non plus de te croira excepté des assoiffés du pouvoir et des petits esprits tribalistes du Kasaï qui s'engagent dans la politique pour le pouvoir et non pour le bien-être du plus grand nombre.

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EN DIEU NOTRE ESPOIR | JL4Y99K - posté le 13.11.2018 à 08:24

Quelle Désolation dans le chef des militants de l'OPPOSITION Radicalisée.

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Sprint | BWBFKWC - posté le 13.11.2018 à 08:21

Qu'est-ce qui s'est passé à Génève?

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 13.11.2018 à 08:15

VOICI COMMENT LA POLITIQUE DE VENTRE JOUE DANS VOS PARTIS TRAIRES ET SANS REALISME POLITIQUE.VOTRE POLITIQUE SINGULIERE QUI NE PAIE PAS ET LA TRAITRISE QUI CARACTERSE TOUJOURS VOS PARTI SANS IDEALE POUR LE PEUPLE CONGOLAIS ET A CAUSE DE VOTRE GLOUTONERIE, EGOISME ET MANQUE DE MATURITE POLITIQUE AINSI QUE LA STRATEGIE DELIBEREE VOUS VENEZ DE CEDER SANS DOUTE FCC ET SHADARY LA PREDISENCE DE LA REPUBLIQUE PROCHAINE.

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Kinshasa : Félix Tshisekedi a assisté aux funérailles de Monique Kitoko secrétaire nationale...

Société ..,

Je n’ai pas de problèmes avec l’UDPS, j’irais bientôt à Mbuji-Mayi (Ngoy Kasanji)

Politique ..,

Viol collectif d'une mineure de 13 ans : l'affaire prend des proportions nationales

Société ..,

Manifestations des militants de l’UDPS à Mwene Ditu: le maire appelle ses administrés à...

Provinces ..,