mediacongo.net - Actualités - Réviser les coutumes sur les tshibindi et tshibawu



Retour Culture

Réviser les coutumes sur les tshibindi et tshibawu

Réviser les coutumes sur les tshibindi et tshibawu 2019-05-28
Femme
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/05-mai/27-31/coq_19_000.jpg -

Un coq du village, élément symbolique du rite coutumier au Kasai

Tshibindi et tshibawu sont deux termes utilisés dans le Kasaï, au centre de la RDC, entre autres au sujet de l’infidélité des femmes dans le mariage. Le premier est une faute lourde, d’après les lois coutumières concernant des relations sexuelles avec un autre homme que son mari. C’est aussi une malédiction. Le second quant à lui, désigne une « sanction » réservée à l’occasion de tshibindi, si le mari entend pardonner la femme infidèle.

Tshibindi et tshibawu concernent les hommes et les femmes. Toutefois, les femmes en sont le plus souvent victimes. D’ailleurs, beaucoup ignorent même que les deux mots s’appliquent aux hommes.

Réviser les coutumes

La sanction tshibawu, conduit souvent au divorce, et donc, interdiction à l’épouse de revenir sous le toit conjugal. Elle n’a aucun droit de rentrer, même si elle a commis son infidélité à l’insu de tous. C’est donc une loi du cœur, qui fait peser le risque de malédiction pour celle qui aura osé revenir chez son époux après avoir couché avec un autre homme.

La mesure laisse la femme vivre sa fidélité au mari, même si celui-ci a plusieurs concubines, ou en cas d’insatisfaction sexuelle permanente ou d’absence prolongée. C’est donc une mesure faite sur la base de l’égoïsme masculin et de la chosification de la femme. Elle cherche à empêcher les femmes de se prostituer dans le mariage.

Tshibawu même en cas de viol

Ce qui me choque, c’est l’histoire de Dimercia, une femme qui cède aux pressions des cambrioleurs entrés dans la maison conjugale, et qui voulaient tuer son mari s’il ne les laissait pas la violer. Ils vivaient en couple depuis 15 ans dans un quartier chic de Lubumbashi avec leurs trois enfants de 10, 8 et 5 ans. « Je me suis approchée en larme sans hausser le ton et j’ai demandé que soit laissé en vie le père de mes enfants. Ils voulaient violer aussi ma fille après moi, comme nous n’avions pas les 4000 dollars qu’ils exigeaient », explique Dimercia.

L’acte consommé, les cambrioleurs violeurs sont partis. Mais la mère a commencé à vivre une autre difficulté. Son époux lui oppose le tshibindi.

Un peu de respect pour les femmes

Aujourd’hui, se plaint une femme, « les lois doivent être redéfinies, d’autant plus que la femme est au centre du développement ». Dans la plupart des cas, ces lois sont discriminatoires. Puisque le cas des hommes polygames, comptant jusqu’à plus de deux femmes, passent parfois plus de temps chez leurs préférées. Pendant ce temps-là, les autres femmes souffrent et vivent comme des célibataires. Mais dans ce cas curieusement, on ne voit pas s’appliquer ces lois. C’est comme si on valorisait plus la sexualité de l’homme, en minimisant les besoins de la femme.

Eric Cibamba
Habari RDC / MCP, via mediacongo.net
2585 suivent la conversation
16 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

kap | DR16Q1Y - posté le 28.05.2019 à 16:46

Une des conséquences de cette la injuste, ce sont les enfants qui en payent le frais.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kap | DR16Q1Y - posté le 28.05.2019 à 16:45

LA DÉMAGOGIE CULTURELLE, MACHISTE. LE RESPECT MUTUEL COMPTE, DE LA PEUT DÉCOULER LE VRAI AMOUR CONJUGAL. QUI EST CONTRAIRE A LA PEUR ET A L'INSÉCURITÉ CONTINUE AU MARIAGE DANS LE KASAI PARTICULIÈREMENT. D'AILLEURS DANS PRESQUE TOUT LE CAS ON CHOISIT LE MARI POUR LA JEUNE FEMME OU FILLE, ON NÉGOCIE DE FOIS ENTRE PARENTS...C'EST INJUSTE.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
kimbilikiti | HY4YZL1 - posté le 28.05.2019 à 14:49

les coutumes restent les coutumes.

Non 3
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 28.05.2019 à 14:47

La femme est le sein de la terre. Et donc elle doit se garder pure, et pour son mari uniquement. C'est ca la Loi meme de l'Univers fini. L'homme est un liquide ou une semence pendant que la femme lui servira de receptacle de chair, pour produire une nouvelle creation a l'image de l'univers fini qu'il avait recu de la semence de l'homme. Souiller la femme: serait exposer notre sein de la terre, a des perturbations qui ne seront pas pretes de se dissimuler. Car le sexe, repond et s'exerce dans le respect de certaines lois. On doit eviter des transgressions inutiles!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 28.05.2019 à 14:41

@nabavuna. Ce que tu fais la ca s'appelle la fornication et la souillure. On ne souille pas son lit conjugal comme l'on tient de ne pas souiller sa famille par des unions consanguines ou incestueuses. Si tu trouves bien de te tremousser avec un mec qui n'est pas ton mari, fais-le! Mais ne vient pas avec ce sale comportement dans le mariage. Le mariage est sacre et il est regule par les lois de Dieu et l'univers. Tes couchailleries: gatde-les pour toi et ton mec. Ne nous implique pas la dedans!

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 28.05.2019 à 14:30

Comment reviser ? c'est ancestrale

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
nabavuna | EKY4MXQ - posté le 28.05.2019 à 14:15

il y a une contradiction. pour regeler le problème de l’infidélité, il faut que l'homme lui même soit fidèle. puisque quand il cherche ailleurs, c'est chez une autre femme qu'il s'adresse. ce sont les hommes eux même qui nous forment a êtres infidèle et hypocrite. je souhaite faire mon infidélité directement dans le mariage puisque l'image est soigné. a vous les hommes marié de supporter puisque tant que tu couche avec une autre femme, j'aurais aussi un mec qui me gratte pour éviter des stress. quand tu me découvre monsieur, je suis prête de te quitter puisque j'ai quelqu'un qui me comprend et me satisfait. non stress. vos coutumes la égoïste ne concernent plus nous les...

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 28.05.2019 à 13:14

@microka. C'est des gens comme vous qui aviez perverti sciemment ce que fut le bons sens africain et sa culture! Vous nous miroitez comme si tout ce qui vient de l'Occident est humainement acceptable... Pendant qu'on nous diabolise... Nous autres africains! Qui ne sait pas que la civilisation occidentale est la plus meurtriere des hommes! Regardez aux deux premieres guerres mondiales? Et les guerres asymetriques... En cours aussi dans le monde: qui les financent? N'est-ce pas ceux qu'on dit qu'ils sont humainement acceptables!

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Citoyen | BVJGR1P - posté le 28.05.2019 à 13:01

Vous devez savoir que la coutume luba est fortement liée à la bible et respecte donc la loi de Dieu. Dites-moi qu'est ce que dit la bible, faut-il aussi la réviser puisque cette dernière est aussi déséquilibrée selon vous? reste plus qu'à exiger de Dieu un sexe féminin dans son trône ou parmi les 24 vieillards. la conception de Dieu n'est pas comme celle des hommes qui est influencée par la folie et l’ivresse! ou soit vous aimez le mariage et vous y restez, ou soit vous allez vous prostituer ailleurs mais pas au mariage madame!.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
microKa | 6UEOR41 - posté le 28.05.2019 à 12:51

Ah oui un sujet intéressant. Il nous faut changer certaines de nos traditions qui sont nuisibles humainement

Non 4
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 28.05.2019 à 12:42

Les intellectuels africains, pas tous! Mais generalement les plus en vu: qui ont souvent une fausse tendance de critiquer leurs autres freres et soeurs africains... Parce que ppur eux: nous africains ne sommes pas, soi-disant, au diapason des autres nations... On nous rabache! Qui ne sait pas que: c'est elle la civilisation occidentale qui a chosifie la femme? Qui ne le sait pas!

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 28.05.2019 à 12:40

Dans chaque communauté ethnique, les pratiques coutumières ont un socle socio-culturelle. C'est du vécu au jour le jour depuis la nuit des temps que les sages ont réglementé la vie au sein de leurs ensembles éthniques et cette réglementation a contribué positivement à la survie de la tribu. Bien sûr quand la tribu delocalise pour la ville, elle se confronte aux coutumes et moeurs d'autres tribus et il y a une remise en question sur beaucoup d'habitudes du village. Que faire? Voilà la question ! Si l'état réglemente le tshibindi et le tshibawu, dans quel sens le fera-t-il?

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 28.05.2019 à 12:35

Si vous croyez a ces coutumes des blancs c'est votre choix individuel. Alors ne venez donc pas avec ses comportements globalistes, deshumain et anti-Dieu: soi-disant que nous autres africains avec nos coutumes: sommes rebarbatifs et archaique. Pourquoi ne condamne-t-il pas l'homosexualite qui est anti-naturel? Pourquoi seulement s'attaquer a nos tshibindi? Au nom de qui et de quoi, Cibamba parle-t-il ici? Il veut nous enculer avec les coutumes des blancs? Laissez l'homme noir avec sa culture, le blanc de meme... Les jaunes et les beurres pourquoi pas! On ne veut plus d'acculturation culturelle! C'est fini ca!

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 28.05.2019 à 12:28

Monsieur Eric Cibamba. D'abord votre nom se phonetise comme ceci: "Tshibamba"! Et non Cibamba. Du reste, ne confondez pas les choses et ne faites pas de la discrimination. Vous accusez les kasaiens font de la discrimination pendant que vous! Vous voulez discriminez leur tshibindi et leur tshibawu. Et ce n'est pas acceptable! Et la, je refuse categoriquement. En plus, ne vient pas ici pour nous faire inculquer des coutumes des blancs. Ne le faites surtout pas! Chacun a ses coutumes, ses rituels... Que l'on doit tous respecter! On n'a plus besoin de ces intellectuels africains qui viennent pour discrediter et deshumaniser nos coutumes, sous peine que c'est diabolique... En nous faisant...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Davinci | 3FEONGE - posté le 28.05.2019 à 11:30

Il est certain que cette coutume est déséquilibrée. Elle serait louable si elle s'appliquait indistinctement aux hommes comme aux femmes. Ceci reflète l'imperfection humaine et le parti pris quand il faut condamner l'un ou l'autre fautif d'adultère. Pour illustration, la femme adultère présentée à Jésus...

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Gardien du Monastère | NIFLBHF - posté le 28.05.2019 à 11:06

Les problèmes dans l'application des coutumes est que l'Africain d'aujourd'hui n'a plus de coutumes, il imitie l'homme blanc et pense que tout ce qui se rapporte à la coutume rime avec sorcellerie et diable. Donc, il se retrouve sans répères culturels. Il ne sait donc plus là d'où il vient et ne cherche pas à savoir où il va. C'est une matière à reflexion...

Non 2
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !