mediacongo.net - Actualités - Six mois après l'élection présidentielle l’ONU juge le bilan mitigé



Retour Politique

Six mois après l'élection présidentielle l’ONU juge le bilan mitigé

Six mois après l'élection présidentielle l’ONU juge le bilan mitigé 2019-07-25
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/07-juillet/22-28/onu-videoconference-leila-zerrougui.jpg -

Plus de six mois après la tenue des élections de décembre 2018, la situation en République démocratique du Congo (RDC) est à la fois satisfaisante et préoccupante, a indiqué mercredi la Représentante spéciale de l’ONU dans le pays.

« Le Président Tshisekedi a clairement exprimé son intention d’initier des réformes audacieuses, lesquelles, si elles sont totalement mises en œuvre, devraient conduire au renforcement des institutions congolaises et à l’amélioration des conditions de vie des Congolaises et des Congolais », s’est félicitée Leila Zerrougui lors de son exposé devant le Conseil de sécurité.

La Représentante spéciale qui intervenait par vidéoconférence a également noté une amélioration progressive des relations entre la République démocratique du Congo et ses voisins depuis la prise de fonction de Félix Tshisekedi, soulignant que le Chef de l’État est activement engagé dans des initiatives diplomatiques afin de faire de la région des Grands Lacs « un havre de paix et de développement grâce à la promotion de bonnes relations de voisinage et d’une intégration économique régionale ».

Mme Zerrougui a toutefois regretté que le nouveau gouvernement ne soit toujours pas formé, malgré la nomination du Premier ministre le 20 mai dernier.

« L’absence d’un gouvernement opérationnel est préjudiciable à la mise en place de relations solides avec les partenaires et à la mise en œuvre d’importantes réformes de la gouvernance et des institutions, qui pourraient contribuer à la consolidation d’un processus de transition encore fragile », a averti la cheffe de la Mission de l’ONU en RDC.

La Représentante spéciale a dit avoir rencontré les principales parties prenantes à ce processus, les encourageant « à préserver les acquis engrangés lors des élections et de la passation pacifique du pouvoir et à faire les concessions nécessaires pour finaliser la composition du gouvernement ». Elle estime avoir observé des démarches constructives.

La violence demeure la principale cause des besoins humanitaires

La violence interethnique ravage la province de l'Ituri dans le Nord-Est de la République démocratique du Congo, causant d'importants déplacements de populations. (© UNICEF/Madjiangar)

Mme Zerrougui s’est inquiétée des violences qui persistent dans l’Est du pays, y compris les attaques par les ADF, les groupes armés de Masisi et les violences intercommunautaires en Ituri, où plus de 350.000 personnes ont été déplacées et 733.000 ont besoin d’une assistance humanitaire.

« Je m’inquiète de la situation dans la province de l’Ituri où les perturbateurs alimentent les tensions ethniques en tentant de provoquer les violences intercommunautaires », a déploré la Représentante spéciale.

Elle a souligné que les violences demeurent la principale cause des besoins humanitaires en République démocratique du Congo. Le pays se retrouve ainsi confronté à de multiples situations d’urgence y compris des déplacements forcés et des menaces sécuritaires.

Epidémie d'Ebola

Un agent de santé examine un enfant potentiellement infecté par le virus Ebola dans le Centre de traitement de Beni, dans la province du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo, le 24 mars 2019 (© UNICEF/Vincent Tremeau)

Leila Zerrougui a remercié les donateurs de leur généreuse contribution dans la riposte contre l’épidémie d’Ebola qui sévit également dans l’Est du pays et qui a tué au moins 1.700 personnes.

Elle a expliqué que l’apparition de cas à Goma et en Ouganda, en dehors de Beni et Butembo, avait mené l’Organisation mondiale de la santé à déclarer l’épidémie une « urgence de santé internationale ».

« Je saisis cette occasion pour souligner que les problèmes rencontrés dans l'éradication de cette maladie ne sont pas seulement de nature épidémiologique, mais qu'ils sont également liés à divers facteurs politiques et sociaux, dont les activités de groupes armés tels que l'ADF et les Maï-Maï, ainsi que la méfiance persistante de la communauté envers la réponse à l'épidémie », a déclaré Mme Zerrougui.

Face à ces situations, a affirmé la Représentante spéciale, la Mission des Nations-Unies pour stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) utilise au mieux les fonds mis à sa disposition, même si nos défis budgétaires poussent nos ressources à l'extrême, a-t-elle fait valoir.


UN News / MCP, via mediacongo.net
6451 suivent la conversation
15 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

FEZ1ZI7 | FEZ1ZI7 - posté le 25.07.2019 à 12:08

La securite demeure une grande preoccuaption pour nous congolais . Dire que dans 6 mois on peut eradiquer l insecurite dans l Est qui se vit depuis plus de 20 ans , est une etopie . Les efforts doivent etre fournis pour arriver a cette eradication . J aurais aussi souhaite que la MOUSCO nous dise dans ce 6 mois , elle est arrive a neutralise combien de groupe armees ou meme arretes combien de rebelles ? Si vous demander a la MONUSCO combien elle a reussi a faire vendre nos minerais , elle peux vous dire des milliares de dollars

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Baylon | LN5Q8QJ - posté le 25.07.2019 à 11:55

(SUITE)KAGAME ET SES COMPLICES APPLIQUENT LA POLITIQUE DE "FIGHT AND TALK". ILS DESTABILISENT, ILS APAISENT LES AVEUGLES AFFAMES ET AVANCENT POUR ATTEINDRE LEUR OBJECTIF: IMPOSER LEUR HEGEMONIE DANS LA SOUS-REGION EN VISANT CHIRURGICALEMENT LES ZONES QUI REGORGENT DE TOUTES SORTES DE RICHESSES TOUT EN DEFIANT QUICONQUE. CONGOLAIS, REVEILLE-TOI, DEH !

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Baylon | LN5Q8QJ - posté le 25.07.2019 à 11:47

UNE TOUTE PETITE QUESTION: "QUE VEULENT REELLEMENT LES CONGOLAIS ? QUE TOUT LEUR TOMBE DU CIEL COMME DE LA MANNE PENDANT QU'ILS DORMENT, ALORS QUE TOUT BRULE DU DEHORS ? REGARDEZ LES TUTSI PYROMANES A MINEMBWE QUI VEULENT DESHERITER LES AUTOCHTONES DE LEURS TERRES EN PROVOQUANT DES TUERIES ET DEPLACEMENTs DES POPULATIONS, S'ACTIVENT EN ARIZONA (USA) POUR FAIRE VOIR A LA FACE DU MONDE QU 'ILS SONT VICTIMES. ET PENDANT CE TEMPS, LES CONGOLAIS S'ECARQUILLENT LES YEUX. LA SAGESSE DIT: "accepte de manquer du pain un jour, mais pas une portion de terre léguée par tes ancêtres". Merci

Non 0
Oui 42
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 25.07.2019 à 11:22

L'ONU est a la base de tous ses milices qui sement la desolation aupres de nos populations dans notre pays, Elle a toutes les donnees et renseignements de ses tous ses rebelles, elle les nourri meme de fois. juger le bilan mitige, je penses a mon avis que sur ce niveau, l'ONU doit se taire du faite qu'elle est responsable a 70% de ses desordres.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwana Congo | TP15TUK - posté le 25.07.2019 à 11:17

Mon pays va très mal. Il n'y a que Leila Zerrougui qui voit se bilan mitigé, parce qu'elle est des Nations Unies. Elle vit trop bien chez et ce n'est que normal. Mais à dire vrai, les congolais souffrent encore davantage, avec cette cacophonie créée au sommet de l'Etat par Kabila et Félix.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
IMBONGA | 263ENWS - posté le 25.07.2019 à 11:09

KBJ-firma, avec tout le respect que je vous dois. C'est selon quel principe que le bilan ne peut être fait qu'après 2 ans, et ce, après la mise en place du gouvernement. Et qu'est ce qui empêche à SEM TSHILOMBO d'avoir son gouvernement?

Non 21
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
IMBONGA | 263ENWS - posté le 25.07.2019 à 11:04

L'ONU tient encore un discours poli et diplômatique en parlant d'un "bilan mitigé". Mais à dire vrai, il n'y a même pas de bilan à se mettre sous la dent. Le pays va tjrs à la dérive. C'est tjrs le pilotage automatique. SEM TSHILOMBO n'avait pas un plan pour le pays. Six mois après, nous n'avons tjrs pas une ligne directrice. Son bilan au stade actuel est fait de ses multiples voyages ou possiblement aussi dans ses comptes en banque. Cette présidence est un désastre jusque-là.

Non 31
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 25.07.2019 à 10:55

SUITE ... ET PENDANT CE TEMPS TSHILOMBO S ENNIVRE DE CHAMPAGNEX 9 morts par rebelles Ougandais ( ADF) ont de nouveau attaqué la nuit du lundi à ce mardi 23 juillet 2019 à Oicha Mabasele / Beni Le nord de Goma paralysé après le meurtre de quatre personnes 24.07.2019, Goma Une nouvelle attaquedes ADF, à Mulobya près de Mayimoya dans le territoire de Beni, a causé la mort de quatre civils,le mercredi 24 juillet 2019. Depuis samedi, 7 attaques contre les civils dans différents endroits ayant causé une vingtaine de morts Djugu : 7 morts et 3 blessés dans une attaque près de Tchomia 24.07.2019,VIVEMENT L ARTICLE 148 DE LA CONSTITUTION_

Non 24
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 25.07.2019 à 10:53

Irumu: 5 personnes tuées par des inconnus dans le village Soloya 18.07.2019, Ituri: la tête d'une victime décapitée exhibée pour protester contre la tuerie de civils 18.07.2019, Bunia: inhumation sous une vive émotion des 5 corps découverts mardi près de Mwanga 20.07.2019, Bunia, Ituri Beni: 4 civils tués par les présumés ADF 21.07.2019, Djugu : 6 personnes tuées et 5 autres grièvement blessées dans une attaque des assaillants à Nyaranyara 22.07.2019, Bukavu : plus de 25 maisons calcinées dans deux incendies en moins de 24 heures 23.07.2019, Beni : 12 morts dans une double attaque des ADF à Oicha et Eringeti 23.07.2019, Beni, Nord-Kivu 9 morts par rebelles...

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 25.07.2019 à 10:20

A KBJ-firma | N5IJJMI -, sans vouloir fouler au pied votre avis, vous faites référence à la parole de Dieu (c’est bien), mais alors ce même Dieu avant que les choses lui reviennent, nous demandera qu’avez-vous fait de toutes les richesses à votre disposition ? C’EST AUSSI AGRÉABLE DE PARLER DE LA PAROLE DE DIEU. Merci.

Non 0
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 25.07.2019 à 10:10

(Suite).....largement négatif comme pense certaines personnes. A lui (président/rdc) de faire mieux pour le social et la sécurité de peuple/Rdc.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
willcow | KCTZP8R - posté le 25.07.2019 à 10:09

Mes prédécesseurs, sans vouloir déconsidérer totalement vos opinions, mais d’après ce que Madame Leila Zerrougui vient de dire, nous pouvons aussi le confirmer (si nous sommes juste avec nous-même) ; d’une part, Oui, nous vivons tous (surtout) l’insécurité à l’Est de la RDC, sans oublier la Ville de Kinshasa, en plus Madame Leila Zerrougui a parlé de la diplomatie avec les pays voisins (c’est là que nous devons ouvrir l’œil), elle y ajoute le problème de gouvernement qui tarde à venir depuis la nomination de Mr. Sylvestre ILUNGA ILUNKAMBA au poste de premier ministre. Bref, je peux dire sans flatterie, le bilan de l’actuel président/RDC est un peu négatif que...

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KBJ-firma | N5IJJMI - posté le 25.07.2019 à 09:48

Il faudra peser son bilan après 2 ans de mise en place du gouvernement. Mais je nous conseille de ne pas trop attendre des gouvernements humains; car c'est déception toujours. Plutôt ayez une confiance totale dans le gouvernement de Dieu qui va bientôt prendre en main les affaires du monde.

Non 7
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KALUMBA | TR57OBY - posté le 25.07.2019 à 07:45

Le pantin ne fait QU'executer les ordres de Kanambe. Nous reculons en RDC, LE DEFICITE DE 37%, budget presidential deja fini en 5 mois, FELIX Trichekedi est le gouvernement lui meme kiekiekiekiekiekiekiekie

Non 38
Oui 18
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 25.07.2019 à 01:00

Le bilan du president Tshisekedi est largement negatif! On ne doit pas se voiler la face! Rien ne marche!

Non 415
Oui 332
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Présidentielle en Tunisie : 45,02 % de taux de participation (officiel)

Afrique .., Tunis, Tunisie

La RDC désignée membre du Conseil exécutif de l'Association mondiale des Organisations de...

Afrique ..,

Abbé Nshole à Guterres : les élections en RDC sont à améliorer

Société ..,

« Le CNSA sera dissous après l’organisation des élections locales et municipales »,...

Politique ..,