mediacongo.net - Actualités - Congo : le cinéma tente de renaître de ses cendres



Retour Culture

Congo : le cinéma tente de renaître de ses cendres

Congo : le cinéma tente de renaître de ses cendres 2019-08-06
Afrique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/05-11/congo_festival_film_congolais_representants_19_000.jpg Brazzaville, Congo-

La cinquième édition du festival du film congolais s’est tenue du 2 au 4 août 2019 à Pointe-Noire en République du Congo. Un rendez-vous des passionnés du septième art qui sert de baromètre afin d‘évaluer le niveau du cinéma dans ce pays qui a connu jadis de beaux jours dans le secteur.

Le promoteur du festival tente de lier formation et réalisation cinématographique, pour une meilleure qualité de production, afin de mieux conquérir le public. “Nous commençons par la formation et nous formons des jeunes scénaristes et acteurs, pour les encourager à faire mieux”, a déclaré Flaverick Kouta, directeur du Festival.

L’une des problématiques mise en lumière lors de cette édition a été la stagnation du cinéma congolais à laquelle le président du jury, Sébastien Kamba, a tenté d’en expliquer les causes. “Le cinéma congolais à ses débuts avait bien commencé”, a-t-il amorcé.

Remise en selle

“Le fossé qu’il y a eu, entre temps, c’est la politique. La politique a voulu effacer la vraie histoire du cinéma congolais pour vouloir créer une nouvelle histoire, mais vous savez l’histoire, on ne triche pas”, a expliqué M. Kamba, 1er cinéaste congolais avec à son actif une participation au festival de cannes en 1967, et au festival panafricain d’Alger en 1970.

En dépit de ses difficultés, le cinéma congolais poursuit toutefois sa lancée et tente de redorer son image. Durant le festival, le 1er prix de l’expérience de réalisation et prix du jury a été décerné à Mikael Moude pour le film “Liens du sang”, dont le scénario tourne autour d’un conflit d’intérêts entre deux familles au coeur d’une relation amoureuse.

Avec plus d’une trentaine de films produits au niveau national entre 2015 et 2019 et quelques distinctions à l'échelle continentale, le cinéma congolais semble renaître de ses cendres. Mais il reste encore plusieurs pas à franchir pour espérer gravir les marches de la réussite au niveau international.

Cédric Lyonnel Sehossolo
AFP / Africanews / MCP, via mediacongo.net
745 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Moïse, prophète aux visages multiples
left
ARTICLE Précédent : Le menu de la 1ère édition du festival panafricain de la grillade à Conakry !