mediacongo.net - Actualités - Attaques xénophobes en Afrique du Sud : deux congolais parmi les victimes



Retour Diaspora

Attaques xénophobes en Afrique du Sud : deux congolais parmi les victimes

Attaques xénophobes en Afrique du Sud : deux congolais parmi les victimes 2019-09-04
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/08-aout/26-31/sudaf_xenophobie_19_0214.jpg -

Les attaques xénophobes survenues en Afrique du Sud depuis le 2 septembre ont causé la mort de 5 personnes parmi les quelles deux jeunes seraient d’origine congolaise.

Selon la diaspora congolaise de l’Afrique du Sud, les deux victimes se rendaient au « Home affairs », un lieu où les étrangers renouvellent leurs papiers, pour y refaire leurs dossiers quand ils étaient tombés entre les mains des sud-africains à l’arrêt de bus, qui les avaient tabassés à mort.

« La diaspora congolaise de l’Afrique du Sud a le regret de vous annoncer le décès d’un congolais qui habitait la province de Free-state à Bloomfontein. Notre concitoyen a été poignardé au taxi Rank où il allait prendre son bus pour Musina afin de renouveler son permis », peut-on lire sur leur communiqué.

Ce communiqué fait référence au jeune Bienvenue Mulenda dont les images circulent sur les réseaux sociaux. On cite également le nommé Tshibangu Nyandwe comme deuxième victime congolaise.

Ces attaques xénophobes devenues récurrentes en Afrique du Sud contre les étrangers, ont choqué les africains et des voix se lèvent pour les condamner.

C’est notamment l’Union africaine (UA) qui a publié une déclaration condamnant « avec la plus grande fermeté » ces « actes ignobles » de violence.

La Zambie quand à elle a annulé le mach qui devrait opposer l’équipe Zambienne de football et celle sud-africaine ce 4 septembre à Lusaka en guise de contestation.

Le président Nigérian Muhammadu Buhari a envoyé un émissaire en Afrique du Sud mardi pour « exprimer le mécontentement du Nigeria à l’égard du traitement de ses citoyens ».

Le président Congolais de son côté venait aussi d’annuler la participation de la République Démocratique du Congo au forum économique mondial qui devrait se tenir à CapeTown du 4 au 6 Septembre en guise de protestation contre ces actes «barbares et inhumains. »

Disons que le président sud-africain, Cyril Ramaphosa a condamné la vague de pillages et de violences visant principalement des ressortissants d’autres pays africains.

« Rien ne peut justifier qu’un Sud-Africain s’en prenne à des gens d’autres pays », a-t-il déclaré.

Mais certains africains vivants en Afrique du Sud accusent les autorités de ce pays d’utiliser les étrangers comme bouc-émissaire de l’échec de leur politique de développement. Ils indiquent que la police, au lieu d’intervenir, ne fait qu’observer les scènes de violences commises devant elle.

Esther Nino
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
9476 suivent la conversation
23 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | RUVPVS4 - posté le 06.09.2019 à 13:15

Les sud africains sont des peuples sauvage excusent avec ces emploi comment et pourquoi réagir à tel manière,ce n'est pour la première fois presque chaque année.Mainant est la fin vous avez trop vous devient aussi savoir vos employeurs qui sont à ils seront destitué et vos entreprises seront détruire.

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie | PXV9MLR - posté le 05.09.2019 à 07:48

La reaction des congolais doit etre forte, 1. J'ai pris la decision de boycotter tous les produits sud africains: - vodacom - Vin que j'aimais bien - Autres produits alimentaires dans les super marches 2. Le gouvernement devrait demander le retrait pur et simple du contingent sud africain de la monusco.

Non 2
Oui 27
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
ROY MAK | 6Y689XF - posté le 05.09.2019 à 05:31

Que l'ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud démissionne maintenant même . Il a raconté de connerie

Non 4
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vince Mutupeke | VJV8R63 - posté le 04.09.2019 à 21:39

C'est vraiment inacceptable, qu'ont-ils fait ces deux concitoyens pour les tuer. l'Africain qui tu son frère Africain, voilà pourquoi nous ne nous développons jamais. C'est ignoble vraiment.

Non 0
Oui 22
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vince Mutupeke | VJV8R63 - posté le 04.09.2019 à 21:38

C'est vraiment inacceptable, qu'ont-ils fait ces deux concitoyens pour les tuer. l'Africain qui tu son frère Africain, voilà pourquoi nous ne nous développons jamais. C'est ignoble vraiment.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anaclet Lubanda | D8X7TRR - posté le 04.09.2019 à 21:17

Et dire que l'ambassadeur de la RDC en Afrique du Sud a déclaré que nos compatriotes ne sont pas victimes. Que tous les transporteurs de la Rdc renvoient tous ces chauffeurs sud africains qui travaillent dans nos mines du Katanga. Que tous ces travailleurs sud africains qui travaillent dans nos mines où ils sont grassement payés dégagent.

Non 0
Oui 25
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 04.09.2019 à 20:53

La chute de la nation arc-en-ciel: qu'incarnait depuis presque 30 ans l'Afrique du Sud! Oh on peut dire que cette notion vient de s'effondrer. C'est le modele anglo-saxon de developpement de l'Afrique qui a pris un serieux coup ici! L'Afrique du Sud incarnait le systeme et le modele unipolaire, ici en Afrique. Surtout avec la chute du communisme et de l'URSS. Le Congo lui, devra faire differemment. Comme la Chine, la Russie et d'autres. Emboitant la route de la soie et le modeld multipolaire du monde qui a emerge. La fin de l'Afrique du Sud marque aussi la fin du modele americain sur le continent noir. Fin de citation/

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 04.09.2019 à 20:43

Maintenant c'est la. Le decor est plante pour nous congolais. De reprendre ce qui etait a nous. Comme en 1970. A savoir la premiere force continentale de l'Afrique. Les troisiemes pillages, les violences anti-africains qu'on a la, en Afrique du Sud... Voila qui a mis un terme a l'hegemonie de puissance de l'Afrique du Sud sur le continent. Et ca ouvre la voie au Congo. On n'a plus besoin de se venger surtout du fait que l'Afrique du Sud est tombee d'elle-meme. La corruption des cadres de l'ANC, vient de tuer la nation arc-en-ciel.

Non 0
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 04.09.2019 à 20:38

Et donc: l'Afrique du Sud meurt... Ici en 2019 Septembre... Pendant ce temps la republique democratique du Congo elle, se remet, se reorganise et est deja en mesure de recuperer le leadership africain que l'Afrique du Sud vient a peine de perdre. Ca me fait penser a ce fameux bateau de l'Outenika... En 1997. Et c'est encore une fois l'Afrique du Sud, a l'epoque, qui s'etait mise en porte-a-faux pour recuperer le leadership africain qu'on avait... Et qui partait! A l'epoque.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 04.09.2019 à 20:32

C'est la! Que Mobutu va ceder a democratiser l'ex-Zaire. En 1990. Et 7 ans plus tard est venu un souffle de liberation pour nous liberer des chaines du neocolonialisme. En 1997. On doit savoir que les grands changements sont faits en lien avec des dates, des delais et des echeances. Il avait fallu 29 ans apres l'independance du Congo en 1960 pour que Mobutu realise que notre pays avait perdu le leadership africain. De meme il a fallu 29 ans a l'Afrique du Sud depuis la liberation de Mandela pour comprendre que la nation arc-en-ciel vient de mourrir, ici en 2019 Septembre...

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 04.09.2019 à 20:25

L'annee 1989 avait ete tellement riche en evenements mondiaux qui allaient aboutir a la chute de l'URSS. Le Zaire aussi, fut l'un des colonnes de la decolonisation et le neo-colonialisme... Lorsque Mobutu va se rendre compte: qu'il fallait donner un nouveau souffle... Au pays... Mais tout compte fait: le destin ne l'a pas entendu de cette oreille-la. Alors il y a eu la consultation populaire en 1989...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Serge Mputu | 8ZUB9AY - posté le 04.09.2019 à 20:19

N'ùsons pas de paroles insensees. Faisons preuve de sagacite et d'intelligence. Pourquoi d'autres pleurent-ils et incitent-ils a la vengeance? Au lieu de tout celà, voyons qu'est ce qu'il se passe et ce que cela signifie? Moi: je vois l'effondrement de la nation arc-en-ciel. Ce systeme de Mandela, post-apartheid... Qui a eu une duree de vie d'au-moins 29 ans! La fin du pouvoir blanc en Afrique du Sud: les soubresauts de cela, ont ete tres visibles a partir de 1989! Avec la,chute du mur de Berlin...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 04.09.2019 à 17:33

tout peuple se sentant envahi reagit de la sorte. aujourd'hui on parle de l'attitude des sud africains vis à vis des expatriés mais on oublie comment les congolais sont traités en angola, comment les luba du kasai sont traités dans le grand Katanga et comment sont traités les lubas du Katanga au lualaba, une province issue du grand Katanga... n'allons pas croire que seules ces tueries sont les pires à dénoncer mais on doit aussi dénoncer le rapatriement forcé, les insultes, l'intolérance des peuples et le tribalisme qui tue plus que ces violences. chers compatriotes vivant en RSA, revenez carrément faire vos affaires ici. en swahili, on dit: kwa benyewe ni yulu Ya muchi,...

Non 3
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 04.09.2019 à 17:16

Tokoloba apres e on prepare une réaction proportionnée. A suivre

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
UDPEST COVID-19 | TSWZGT3 - posté le 04.09.2019 à 16:51

Chers Sud-Africains soyens humains. L'Afrique nous appartient tous. Ici en RDC la terre brule avec un pouvoir commandé sans avenir. On ne sait pas bouger du tout. Le pays se meurt, et nous cherchons ailleurs. Veuillez avoir de la tolérance svp

Non 11
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
RMK | VA7WQ93 - posté le 04.09.2019 à 16:43

Les Sud africains oublient que tous les pays africains étaient derrière eux dans la lutte contre apartheid et aujourd'hui ils zappent tout ça? Dieu est juste. Vous paierez un jour tôt ou tard.

Non 0
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
derekNk | 71RJVQY - posté le 04.09.2019 à 16:33

ils sont nombreux ici et ont beaucoup investit chez nous. SHOPRITE, KMC je crois etc... s'ils veulent, on a qu'à saccagé las-bas aussi et enlever deux zulues !!

Non 4
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BOZINDOK | TBQO4PQ - posté le 04.09.2019 à 16:20

Paix à leurs âmes, qu'ils sachent que le peuple congolais est un peuple hospitalier. Dieu payera tous ces actes.

Non 0
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
EMPEREUR DRAGON ROUGE | 5T3W693 - posté le 04.09.2019 à 16:19

Dès à présent, il est demandé à tout sud africain en ce moment même de quitté immédiatement sans condition le sol congolais RD, ceci avant que la nuit tombe et toutes entreprises appartenant aux sujets sud africains est désormais congolais, aucun sud africain n'a le droit d’exercé une affaires commerciale en RDC tout comme y fouler le pieds pour une quelconque raison, ceux qui seront appréhender connaitrons une expulsion sauvage, exécution sans faille. œil pour œil , dent pour dent.

Non 2
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
youpi | 986FMR1 - posté le 04.09.2019 à 16:15

QUI tue par l'epee perira par l'epee

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Light | 9PFIY6J - posté le 04.09.2019 à 16:14

Nous condamnons tous ces actes ignobles

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
thierka | RWLAYHU - posté le 04.09.2019 à 15:43

Les sud africains payerons un de tout le mal qu'ils font aux autres Dieu est juste paix á vos âmes frère congolais tuer le bon Dieu vengera vos âmes aux sud africain le seigneur nous recommande de bien traiter les étranger, Lévitique 19:33

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Vclub | ISONVXQ - posté le 04.09.2019 à 15:23

comme au Nigeria nous devons fermer toutes les entreprises sud-africaines sur le sol congolais.

Non 1
Oui 19
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Moïse Katumbi communie avec la population zambienne
left
ARTICLE Précédent : Basket-ball : l’ex-internationale Philo Bompoko inhumée en France
AUTOUR DU SUJET

Plainte pénale déposée contre Jacob Zuma

Afrique ..,

Afrique du Sud : le prédicateur milliardaire Shepherd Bushiri s'enfuit au Malawi pour échapper...

Afrique ..,

12 ème sommet des BRICS : Les dirigeants du Brésil, Inde, Afrique du Sud ont appelé à la...

Monde ..,

Jacob Zuma réclame un "juge anti-corruption impartial"

Afrique ..,