mediacongo.net - Actualités - Coronavirus: pas de traversée à la frontière congolo-rwandaise Ruzizi 1 à Bukavu



Retour Provinces

Coronavirus: pas de traversée à la frontière congolo-rwandaise Ruzizi 1 à Bukavu

Coronavirus: pas de traversée à la frontière congolo-rwandaise Ruzizi 1 à Bukavu 2020-03-23
Santé
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/23-29/frontiere_rdc_18_00002.jpg -

Il n’y a pas de traversée à la frontière Ruzizi 1, entre la RDC et le Rwanda, dans la ville de Bukavu. Déjà le samedi, les autorités rwandaises ont décidé de la fermeture de leur frontière, suite au nouveau coronavirus, pour limiter les cas importés, bien que le pays soit déjà touché par l’épidémie. Du côté de la RDC, la ville de Bukavu qui n’a jusque-là aucun cas, a fermé sa frontière depuis ce dimanche, par mesure de réciprocité.

Un calme total règne au poste frontalier Ruzizi 1 dans la ville de Bukavu, l’avant-midi de ce lundi 23 mars 2020. Dans le parking, à une centaine de mètres de ma frontière, une barrière est érigée. Les petits commerçants transfrontaliers, les personnes, ou encore les véhicules, sont ici tous priés de faire un demi-tour, avant même d’approcher la frontière.

«Moi je suis venue pour traverser vers le Rwanda où j’achète des œufs, pour venir les revendre ici. Malheureusement on dit que la frontière est fermée. Je suis obligée de rentrer à la maison, mais je ne sais pas comment mes enfants vont manger aujourd’hui, puisque c’est seulement ça mon travail.» dit, désespéré, un commerçant.

Une dizaine de commerçants plient les bagages un à un. D’autres personnes qui n’étaient pas encore au courant de la mesure, certains avec leurs CEPGL (un document de bord pour les pays des Grands Lacs) font demi-tour un à un. Ici, on peut également voir des véhicules des agences de transport qui voyagent vers Uvira via le Rwanda, qui sont priés de rentrer.

«Nous sommes ici, pour nous assurer qu’aucune personne, ni aucun véhicule, ne quitte le coté congolais vers le Rwanda, et vice versa. Cette maladie est dangereuse, et si nous laissons entrer des gens, ce sera un danger qu’on crée dans la population.» dit un agent de la Direction Générale des Migrations (DGM), qui a préféré garder l’anonymat.

Possible traversée pour les exceptions ?

Cet agent nous explique que pour les urgences, une traversée est possible, mais il faut que les autorités de la RDC collaborent avec ceux du Rwanda, pour voir la possibilité. Processus en tout cas pas simple, pour un citoyen ordinaire.

Celui-ci évoque par contre une procédure qui est en cours, pour les habitants du Rwanda qui sont encore en RDC, et ceux de la RDC qui sont bloqués au Rwanda.

«Nous examinons la possibilité de faire traverser les habitants du Rwanda qui sont encore en RDC, mais qui émettent le vœu de rentrer chez eux. Mais là, ils seront mis en quarantaine pendant 14 jours, avant d’être libérés. Egalement, l’échange pourra concerner les nôtres qui sont là. Mais le problème est que nous nous n’avons pas encore un lieu pour leur isolement, et ce sera difficile de s’assurer qu’ils ne pourront pas propager la maladie.» souligne-t-il.

Un long chemin pour la traversée des biens

Dans ce poste frontalier pourtant actif tous les jours, seulement quelques bureaux sont ouverts, avec peu d’agents, visiblement des simples observateurs de la situation.

Si la traversée des personnes est importante, celle des biens l’est deux fois, vu l’interdépendance économique qui existe entre ces deux pays, à travers cette frontière. Même si la traversée de tous les autres fournitures ne sera pas possible, des sources sures nous confirment ici qu’il y aura possibilité d’échanger des vivres et des produits alimentaires entre les deux pays, bien que le processus soit encore long.

«Les autorités n’ont pas refusé la traversée des biens, pour ne pas plonger les populations des deux pays dans une crise alimentaire, au-delà de celle qui est déjà créée par le coronavirus. Mais on ne peut pas non plus laisser tout le monde passer. Si un opérateur économique veut  faire traverser un camion, alors il appelle quelqu’un de l’autre côté de la frontière, pour venir prendre la marchandise. Ou alors, un contrôle efficace sera fait, avant son entrée au pays.» dit un agent de l’OCC (Office Congolais de Contrôle).

Une autre peine

Cette restriction vient s’ajouter à plusieurs autres, prises par le Gouvernement congolais, dans le cadre de la lutte contre cette pandémie. Depuis le jeudi 19 mars dernier, le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi a décidé de la suspension des enseignements dans les écoles et universités, l’interdiction des messes et des rassemblements de plus de 20 personnes, et d’autres mesures pour une durée de 30 jours.

Tous les dépendants de ce poste frontalier, commerçants, portefaix et autres, se retrouvent devant leurs responsabilités, face à cette pandémie qui ne laisse pas de choix aux autorités.

A ce jour, 19 patients y ont été testés positifs au Covid-19 au Rwanda et depuis le samedi 21 mars au soir, le pays est confiné. Des frontières et districts fermés, seuls les commerces vendant de la nourriture et des médicaments restent ouverts, tandis que tous les trajets non-nécessaires sont interdits.

Du coté congolais, 36 cas à Kinshasa ont été confirmés par les autorités, avec 2 décès, et 2 autres cas annoncés par le Gouverneur du Haut-Katanga à Lubumbashi, encore à confirmer par l’INRB. Bien que Bukavu soit un encore un peu libre, les villes touchées au pays sont déjà soumises à des restrictions très sérieuses.

Le nouveau coronavirus confirmé en chine en décembre 2018, est aujourd’hui à plus de 14.748 décès dans le monde, avec plus de 341.529 personnes déclarées positives. Plus de 99.040 ont été guéries.

Museza Cikuru (Correspondant au Sud-Kivu)
MEDIACONGO PRESS / Prunelle, via mediacongo.net
757 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

KAZIMODO | 5A5XVM7 - posté le 23.03.2020 à 15:32

il faudra aussi préciser que le Rwanda n aucun pouvoir d’achat , tout se fait au Congo

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Coronavirus : L'étude sur l'hydroxychloroquine est-elle « foireuse », comme l'a dit le...

Monde ..,

Coronavirus: le Sud-Kivu enregistre ses 3 premiers décès

Provinces ..,

Covid-19 au Kwilu : une personne déjà décédée vient d'être confirmée positive

Provinces ..,

Après-Covid : "La RDC fera certainement face à une conjoncture économique de stagflation",...

Economie ..,