mediacongo.net - Actualités - Lutte contre le coronavirus : la Commission de recherche scientifique analyse les deux protocoles du docteur Vangu Lutete et de l’Unilu



Retour Santé

Lutte contre le coronavirus : la Commission de recherche scientifique analyse les deux protocoles du docteur Vangu Lutete et de l’Unilu

Lutte contre le coronavirus : la Commission de recherche scientifique analyse les deux protocoles du docteur Vangu Lutete et de l’Unilu 2020-04-09
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/Coronavirus-Lutte.jpg -

Au ministère la Recherche Scientifique et Innovation Technologique, le ministre José Mpanda est déterminé avec ses scientifiques à trouver une solution idoine à la pandémie de coronavirus qui progresse d’une manière exponentielle inquiétante. C’est ce qui justifie encore sa rencontre, ce mardi 7 avril, avec les membres de la Commission scientifique par lui instituée pour appuyer le secrétariat national à la riposte contre la maladie à coronavirus.

En effet, chacune de 4 sous-commissions (Prévention, Dépistage, Prise en charge et Communication stratégique) a présenté en plénière en la salle Kahuzi Biega de l’Immeuble Tembe na Tembe, ses propositions à faire au gouvernement et à la cellule de riposte contre le coronavirus, notamment dans le cadre des mesures de prévention et du dépistage outre que celles existantes. La sous-commission de la communication stratégique a fait également ses remarques sur la communication sur cette maladie qui, jusque-là, n’est pas très efficace auprès de la population jusqu'à pousser celle-ci dans certains coins reculés de Kinshasa à ne pas croire à l’existence de cette maladie. Elle a formulé des recommandations dont la primeur est d’abord réservée aux décideurs.

Quant à la sous-commission de prise en charge, elle a rappelé certains protocoles utilisés dans la prise en charge validés par l’OMS. Elle a informé la plénière de la prise en compte particulièrement du protocole proposé par une équipe de chercheurs de l’Université de Lubumbashi (Unilu) et celui du docteur Vangu Lutete qui déclare avoir traité et guéri une dizaine de malades atteints du coronavirus. D’ailleurs, ce dernier a été invité séance tenante à expliquer aux scientifiques le procédé de son protocole. Chose qu’il a faite.

Et ici, il faut déjà dire que le docteur Vangu n’a pas inventé un médicament comme il se raconte sur les réseaux sociaux et dans d’autres médias, mais il a, à l’entendre lui-même s’expliquer devant les scientifiques, devant qui il a reconnu qu’il n’est pas professeur mais plutôt chef de travaux, mis tout simplement en association plusieurs molécules existantes. Après son exposé, la plénière de la Commission scientifique a recommandé qu’il se retrouve avec une équipe restreinte des experts en pharmacie, en biologie, en médecine en vue d’analyser scientifiquement les évidences de son protocole.

C’est d’ailleurs ce qu’a confirmé le professeur biologiste Odette Kabena, rapporteur de la commission scientifique, au sortir de la séance. « La population doit se calmer en sachant que les scientifiques que nous sommes, sont en train de travailler pour elle. C’est vrai qu’au niveau de l’OMS, il y a par exemple 5 molécules qui sont recommandées dans la prise en charge de cette pandémie. Mais aucune de ces molécules n’a d’efficacité à 100 % sur le coronavirus. Alors, on peut retenir qu’il n’y a pas de modèle standard de molécule, chaque pays est en train de s’organiser », a-t-elle déclaré avant de rejeter l’accusation selon laquelle les professeurs et chercheurs du ministère de la recherche scientifique ne veulent pas du docteur Vangu Lutete et des chercheurs d’autres universités de l’arrière-pays.

« On ne dirait pas que l’on est en train de repousser ou de rejeter toutes les personnes qui sont en train de formuler des propositions pour une bonne prise en charge de cette pandémie. C’est comme ça que vous avez suivi qu’au niveau de la sous-commission [Prise en charge], on a mis sur la table tous les projets qui ont été envoyés pour analyse. Parmi ces protocoles qui ont été soumis, il y a la proposition de l’équipe de Lubumbashi, celle du docteur Vangu mais aussi des propositions venues des chercheurs indépendants. Tout cela a été porté devant le ministre avec des évidences et des discussions scientifiques. Mais la matière n’est pas terminée. Nous allons nous retrouver pour continuer à discuter sur ces évidences scientifiques-là. Personne n’est rejetée, personne n’est mise à côté, le virus est là, il est en train de circuler dans la population, toutes les solutions sont bonnes, surtout si elles sont basées sur les évidences scientifiques », a laissé entendre le professeur Odette Kabena.

Ce mercredi 08 avril, la sous-commission prise en charge va se retrouver avec le docteur Vangu en séance de travail. Mêmement pour les autres présidents de sous-commission pour l’harmonisation du rapport final.

Owandi
ScoopRDC / MCP, via mediacongo.net
2726 suivent la conversation
6 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | VQ8M5YK - posté le 10.04.2020 à 09:47

le patriote | F5YE6LM - posté le 09.04.2020 à 20:03: vous aussi katangais,vous souffrez trop d'un complexe d'inferiorité qui vous pousse tout le temps à vous agiter meme sans raison

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Derek | JQ1FHU7 - posté le 10.04.2020 à 08:48

Matumboli = katumbi. Erreur de frappe

Non 1
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Derek | JQ1FHU7 - posté le 10.04.2020 à 08:46

Cher le patriote, toi qui clame tout haut ta volonté immature de voir le Katanga devenir un état indépendant. Laissez-moi, vous rappeler que le Katanga est ce qu'il est grâce à l'intelligence majeure des ressortissants d'autres provinces, comme exemple, ekwalanga n'est pas originaire du Katanga. Cessez de croire qu'en devenant indépendant vs accéderez au développement, qui du reste demande des gens honnêtes. Yuma qui a détourné 200.000.000 est katangais, matumboli qui s'est enrichi illégalement, Kabila qui est devenu milliardaire est katangais. Et pourtant, ils auraient dû vous construire des routes, créer des routes, vous donner cette vie tant rêvé...Hellas. vs êtes si...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Citoyen | BVJGR1P - posté le 09.04.2020 à 23:07

le patriote | F5YE6LM - posté le 09.04.2020 à 20:03 vangu lutete a présenté son schémas seul, tandis que celui de ekwalanga a été présenté par l'université par le canal du recteur. arrêtez de dissiper l’ignorance avant l’instruction ou l’acquisition d'une information. c'est ridicule!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le patriote | F5YE6LM - posté le 09.04.2020 à 20:03

vous préférez citer vangu lutete un chef de travaux et taire les noms des grands profs comme ekwalanga en parlant d'unilu comme université de l'arrière pays. vous les kinois vous devez arrêter avec ce complexe là. vous les connaisseurs, pourquoi c'est vous les plus frappés ? avec de tels dérapages comment ces katangais cesseront de réclamer leur indépendance? des petits mots mais choquants. un peu de respect svp

Non 11
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 09.04.2020 à 19:56

Courage les gars ,le temps presse.....

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Lutte contre le Coronavirus: 3 projets d'ordonnance adoptés au Conseil des ministres

Politique ..,