mediacongo.net - Actualités - Que reproche-t-on à Vital Kamerhe ?



Retour Politique

Que reproche-t-on à Vital Kamerhe ?

Que reproche-t-on à Vital Kamerhe ? 2020-04-10
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/06-12/kamerhe_vital_19_0000.jpg -

Écroué mercredi, le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi est soupçonné par la justice congolaise de malversations dans le cadre de la gestion du « programme des 100 jours » du chef de l’Etat congolais. Ses partisans dénoncent une arrestation arbitraire, une humiliation pour leur leader et une manipulation politique pour l'empêcher de se présenter à la prochaine présidentielle. Que sait-on sur ce dossier ?
 
Vital Kamerhe faisait office d’ordonnateur des dépenses sur le programme des 100 jours du chef de l’Etat pendant ses premiers mois de mise en œuvre, avant la mise en place du gouvernement de coalition. Et pour la société civile, il n’est que légitime que la justice lui demande de répondre à des questions.

Le « programme des 100 jours », des grands travaux à la détention de Vital Kamerhe

 

Samedi 2 mars 2019, Félix Tshisekedi présente en grande pompe, à Kinshasa, son « Programme d'urgence pour les 100 premiers jours ».

Ce jour-là, certains membres du gouvernement proches de l’ancien président Joseph Kabila sont même hués par les milliers de militants de l’UDPS, le parti de Tshisekedi, qui avaient fait le déplacement. Il leur est reproché de n’avoir pas fait la même chose quand ils étaient aux affaires.

497 millions de dollars

Les membres du corps diplomatique, les chefs des institutions nationales, les ministres sont présents. L’espoir est grand. Les travaux sont lancés tambour battant dans plusieurs villes dont Kinshasa, Bukavu et Kananga. Divers secteurs sont concernés dont l’accès à l’électricité et à l’eau potable, les infrastructures sanitaires et scolaires ainsi que les routes. À Kinshasa, par exemple, des chantiers des sauts-de-mouton, censés lutter contre les embouteillages et fluidifier la circulation, sont lancés.

Un budget de 497 millions de dollars est annoncé. Mais le problème est que le dernier gouvernement de Joseph Kabila est déclaré démissionnaire et donc tout est géré provisoirement à partir de la présidence de la République. Quelques mois plus tard, les premiers soupçons de corruption tombent. Ils concernent d’abord l’opacité de la procédure de passation des marchés, dont un nombre important s’était déroulé de gré à gré. Jour après jour, les chantiers piétinent et les accusations de détournements de fonds se multiplient.

Instruction judiciaire en février 2020

Il faut attendre le 8 février 2020 pour qu’une instruction judiciaire soit ouverte pour enquêter sur l’exécution des travaux publics inscrits dans ce programme d’urgence. Les chefs des entreprises de construction comme Office de route, Safricas et Samibo ont déjà été interpellés et écroués. Certains sont sortis, bénéficiant d’une liberté provisoire.

Les proches du directeur de cabinet confirment que Vital Kamerhe a été interrogé durant plus de cinq heures d’auditions sur différents dossiers. Et si le magistrat instructeur a décidé d’écrouer le directeur de cabinet, c’est à cause notamment des écarts entre des montants annoncés et payés dans le cadre de passation de marchés publics. Il y aurait aussi des fautes de gestion.

La justice soupçonne l’existence d’un système de « rétro-commissions ». Dans la livraison des logements sociaux préfabriqués, par exemple, Vital Kamerhe est soupçonné d’avoir surfacturé. Sous Joseph Kabila, le prix de 900 logements était de quelque 26 millions de dollars. Sous la houlette du directeur de cabinet, l’administration Tshisekedi avait décidé de commander 600 logements supplémentaires pour un montant d'environ 57 Millions,  à la même société Samibo Congo Sarl du Libanais Jammal Samih.

Cet entrepreneur n’aurait pas su justifier l’utilisation de près de la moitié des sommes versées par l'État sur son compte à la RawBank.  Cette somme avait pourtant été retirée par le Libanais, son paiement validé par la direction de la banque qui aurait assuré avoir reçu le feu vert de Vital Kamerhe. 

Dans l'audition de mercredi, il a été aussi question des sauts de mouton dont l’arrêt des travaux avait provoqué des embouteillages monstres à Kinshasa. Le patron de la société Safricas Congo, David Blattner, avait lui aussi été interpellé sur ce même dossier. A cela s’ajoute des soupçons sur un marché de produits pharmaceutiques, des infrastructures en province, notamment au Sud-Kivu et au Kasaï Central. 

"Il y a un acharnement politique qui ne dit pas son nom ! C'est une humiliation, une cabale bien ficelée, bien montée pour l'humilier. Vital Kamerhe est disposé à collaborer avec la justice congolaise parce que l'un de ses combats est de faire de son pays un Etat de droit. [...] Nous sollicitons sa mise en liberté sans conditions." Maître John Kaboto

Tensions politiques

Dans l’entourage de Félix Tshisekedi, on assure qu’il n’y a pas de complot, mais une volonté de faire toute la lumière sur la gestion de ces fonds. D’autres personnalités et institutions ont eu à répondre aux questions de la justice ces derniers jours ou semaines, anciens ministres, banque centrale et même le coordonnateur du programme des 100 jours à la présidence, sans pour autant, pour l’instant en tout cas, faire l’objet d’arrestation.

Mais dans les rangs de l’UNC, on estime que le président Tshisekedi a forcément donné son accord à l’arrestation de son directeur de cabinet. Dès lors, des proches de Vital Kamerhe s’interrogent sur la volonté réelle du chef de l’Etat de voir se maintenir la coalition présidentielle. 

Ces interrogations inquiètent dans les rangs de l’UDPS, le parti du président, où l’on souhaiterait voir simplement écartée une « personnalité devenue gênante par sa gestion », sans perdre un parti allié. Un membre du cabinet présidentiel rappelle les tensions de ces derniers mois autour de cette question, entre les « clans » Kamerhe et Tshisekedi qui rendaient l’atmosphère « invivable » au Palais de la Nation. 

« Ils ne vont pas nous faire croire que le directeur de cabinet a agi sans l’accord de son patron », rétorque un responsable de l’opposition. Dans les rangs du FCC, les avis sont partagés entre ceux qui se réjouissent de la « déchéance du traitre Kamerhe » qui a fait défection avant l’élection de 2011, et ceux qui redoutent aujourd’hui « une chasse aux sorcières ». 

On réfute en tout cas tout accord entre l’ancien et le nouveau chef de l’Etat sur le sort du directeur de cabinet. Un proche de Félix Tshisekedi reconnaît l’impulsion du chef de l’Etat qui avait proposé un audit en Conseil des ministres, et l’implication du gouvernement, largement dominé par le FCC, qui avait recommandé une enquête judiciaire. 

Reste qu’au sein de la communauté diplomatique, pourtant demandeuse d’efforts en termes de lutte contre la corruption, on s’interroge sur le timing de cette procédure – qui peut créer des tensions – en pleine crise de pandémie du coronavirus.

"Nous avions épinglé au moins plusieurs cas de manquements dans la gestion des finances publiques. Le directeur du cabinet du président de la République a été ordonnateur des dépenses dans le programme des 100 jours, il est le mieux placé à expliquer à la justice comment les choses se sont passées."

La société civile se dit satisfaite, l'UDPS estime que c'est une affaire purement judiciaire


RFI / MCP, via mediacongo.net
19487 suivent la conversation
45 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Toutakamon | R4XR781 - posté le 14.04.2020 à 09:40

La Justice en RDC est pourrie. Aucun procès ne se déroule comme il faut. Tout le monde ne respecte pas la loi, la CENI a violé impunément la loi électorale (publier les résultats élection présidentielle sans détails), la Cour Constitutionnelle a validé les résultats non conforme à la loi, La CC a validé, invalidé et revalidé les résultats des législatives, Mike Mukebayi a été condamné et acquitté, etc. … Nous n'avons pas de Justice en RDC. Le procès de Kamerhe ne sera pas différent des autres. Qui vivra verra.

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 11.04.2020 à 17:16

KAMERHE en PRISON = MONTAGE= ACTE 2 de l ACCORD de Nairobi. Dans qlques jours, si pas heures, Kamerhe va sortir de Makala, et va « démisionner » pour « ne pas salir le Chef de L Etat » et il va déclarer quitter défintivement la politique ce qui va permettre à Félix de se proclamer « MONSIEUR ANTI CORRUPTION « et surtout de réaliser son rêve : briguer pour 2023 . Kamerhe lui, enrichi des 100 millions DOLLARS de qui NE SERONT JAMAIS REMIS A L ETAT, réalisera aussi SON REVE DE TOUJOURS : devenir TRES TRES RICHE A PERPETUITE ; CQFD

Non 5
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
JUSTICIER | 4TZW14P - posté le 11.04.2020 à 07:14

Tout ceci est un montage entre Mr Félix et Kamerhe, soit l’ ACTE 2 de l ACCORD de Nairobi. : dans quelques jours, si pas heures, Kamerhe va sortir de Makala, et va « démisionner » pour « ne pas salir le Chef de L Etat » et il va déclarer quitter défintivement la politique ;; ce qui va permettre à Me Félix de se proclamer « MONSIEUR ANTI CORRUPTION « et surtout de réaliser son rêve : briguer pour 2023 . Kamerhe lui, enrichi des 100 millions de qui NE SERONTJAMAIS REMIS A L ETAT, réalisera aussi SON REVE DE TOUJOURS : devenir TRES TRES RICHE A PERPETUITE

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 10.04.2020 à 22:23

Suivant le décret n°13/050 portant règlement général sur la comptabilité publique, il définit dans ses articles 135 à 144, les personnes et institutions habilitées à faire un contrôle sur les dépenses publiques. Nulle part le parquet de Matete est reconnu compétent en cette matière. C'est la cour des comptes pour le contrôle juridiques. Par ailleurs, dans son article 12, il définit la responsabilité du coordonnateur principal et d son délégué en cas des fautes. Le 1er a une responsabilité politique, le second, technique. Ceci dit, l'arrestation de Kamerhe est arbitraire par le parquet de Matete. Qu'on aime ou pas Kamerhe

Non 4
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
IMBONGA | 263ENWS - posté le 10.04.2020 à 16:53

Ngosima, votre analyse est bien pertinente. Mais au-delà de cette affaire de détournement des fonds alloués au programme dit de 100 jours, se pose une autre question sur la gestion du Président Félix. Comment autant d'argent a-t-il pu disparaître dans un projet piloté par la présidence de la République. Ou soit Félix a une politique de laisser-faire ou il était au courant et n'avait rien fait. Dans les deux hypothèses, il s'est montré mauvais manager. Ne serons-nous pas une fois de plus entrain d'assister à une justice rien que pour éliminer un adversaire politique avec de petits pions devenus gênants??? En tout cas je me pose la question...

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
In God We Trust | DXQNBPE - posté le 10.04.2020 à 15:36

"Mon client avait acheté une parcelle auprès du bourgmestre Sanduku avec assurance que cela appartenait à la commune de Disasi. Mais hélas! Il s’est fait qu’une autre personne en était aussi propriétaire d’où l’action en justice", précise Maître Richard Iyoni, avocat de la partie civile.(Mediacongo). Ça c'est aussi un problème sérieux en RDC et surtout en province.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Zemira | 6TTXEJD - posté le 10.04.2020 à 15:29

"Je préfère vivre libre en prison qu'être prisonnier en liberté" (Mamadou Dia, homme politique sénégalais).

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo avant tout ! | UVCW7WI - posté le 10.04.2020 à 14:56

Mr Ananie. la question que vous avez posé est capitale. "La question : est-ce que le Président n'avait pas vu ce...". C'est là où je ne cesse de me poser la question de savoir si la tête ne va pas au final tomber. Surtout aussi que VK de sa cellule a déclaré que "c'est une occasion en or pour montrer qu'il n'a pas détourné cet argent et que ses partisans gardent le calme". A suivre!!!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 10.04.2020 à 14:53

voilas vos opposants sous kabila 26 millions de dollars 900 logements sous FELIX 600 logements 57 millions qui sont les voleurs ? en une année autant des scandales financières et des nouveaux riches,les premiers ministres sous Kabila était opposants: MUZITO,TSHIBALA,BADIBANGA avec zéro bilan

Non 2
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
PACIFIQUE KONGO | NLYCNLR - posté le 10.04.2020 à 14:45

Je l'impression comme si avant KABILA est égale à après KABILA et Avant FATSHI est éagele à après FATSHI, La politique de ce pays merite d'être EXORCISER.......

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Azanga Mawa | 9AE4BIQ - posté le 10.04.2020 à 14:14

Ou sont les acolytes de Kamerhe qui disaient Lundi que tous les projets de 100 jours ont ete boucles par le Gouvernement Tshibala Nzenze? Pourquoi abuser de la confiance de ton chef? Je veux me souvenir toujours de la chanson des militants de l"UNC lors du lancement des Travaux d'urgence de 100 Jours du Chef de l'Etat? ". . .Kamerhe coacher eh, coacher eh". Aujourd'hui, on veut nous dire que le Coach lui-meme recevait le coaching. CongoRais.

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Milord Kabengwa | DLI4Q6R - posté le 10.04.2020 à 14:00

Un article flou. S'il était ordonnateur des dépenses c certainement par délégation du pouvoir, qui, tout le monde le sait a des limites. Au cas où, il n'en avait pas, donc Tshitshi est reprochable. Pourquoi autoriser à son Dircab, de prendre toutes les décisions concernant la sortie de fonds sans avoir un seul mot ou un droit de regard? Je pense qu'il est cuit par son langage d'avoir défendu la retrocommission, donc il le savait, soit de dire qu'il ne savait pas, alors à quoi et pourquoi il est payé s'il est incapable de contrôler qlqu'un qui est juste devant son nez. Nous attendons sa démission avant qu'une motion de défiance va dans c sens et pousser le congrès de s'en...

Non 4
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
In God We Trust | DXQNBPE - posté le 10.04.2020 à 13:56

La justice est le socle d'un développement durable car elle permet surtout au pays de protéger ses ressources et d'attirer les investisseurs nationaux et étrangers qui se sentent en sécurité grâce à cette même justice assistée par une Police bien ordonnée et disciplinée et sous le Leadership d'un Président de la République qui doit veiller aux intérêts des pauvres qui n'ont pas de bons avocats car ce Président de la République reste le Boss de la justice dans chaque pays du monde.

Non 1
Oui 7
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le patriote | BD1AYZU - posté le 10.04.2020 à 13:33

Sous Kabila 900 logements = 26 millions $ Avec Tshilombo 600 logements = 57 millions $ Le peuple d’abord!! Le Congo n’a pas de chance.

Non 6
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ngosima | R7F5B9W - posté le 10.04.2020 à 13:28

si vous etes à Kin vous allez réaliser que ce programme n'a rien donné alors que selon le ministre de finance presque tout a été décaissé. Donc l'argent se trouve entre les mains de quelqu'un. Si c'est le dircab il est normal qu'on l'interroge; Felix est pris au piège, car le défendre et s'interposer prouvera qu'ils ont bouffé ensemble qu'il veut étouffer l'affaire et empêcher la justice de faire son travail. Si à la fin Vital est innocenté il sortira grand. Ce qui est difficile à partir du moment ou le DG RAW bank, de SAFRICAS l'ont cité

Non 4
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 10.04.2020 à 13:00

En cette période de la pandémie Covid-19, Kamerheon est un des kulunavirus qu'il faut mettre en quarantaine. On ne sait jamais quelle a toujours été la mission lui assignée dans le malheur permanent du Congo.

Non 3
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ngosima | R7F5B9W - posté le 10.04.2020 à 12:58

Soyons serieux mes frères il y a eu des tensions au sein meme du gouvernement sur la gestion du programme de 100 jours. Le ministre de finance avait refusé de décaisser d'autres fonds sur ce programme estimant qu'il avait déjà donné plus 90% de fonds et rien n'avançait. On l'avait qualifié de tous les maux pcq du FCC. Aujourd'hui on lui donne raison. Kamhere les gens qu'il avait donné le marché l'ont cité, et la justice a toutes les preuves. Si c'est un montage, il a assez d'argent pour payer des avocats expérimentés qui vont montrer en quoi il est innocent. Par vos réactions vous montrez qu'il y a certaines personnes qui ne peuvent pas faire la prison, parait-il ont un rang...

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 10.04.2020 à 12:36

OK le sage; mais si tous ces présidents reclament la libération de Kamerhe c'est parce qu'ils ont compris que c'est Tshisekidi qui ordonné au juge de le faire arrêter pour l'humilier parce qu'il a exigé à Muyembe de revenir sur ses déclarations sur les vaccins contre Coronavirus. Les 2 sont disputés la veille sur cette affaire et le lendemain c'est la convocation du juge.

Non 13
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 10.04.2020 à 12:31

Je crois que la COMMANDE DE 600 PRÉFABRIQUÉS sous Kabila à 26000000 et 900 sous Félix à 57000000 fut vraiment le DÉCLENCHEUR DE TOUT! Surtout que c'est la MÊME ENTREPRISE QUI A AUSSI FABRIQUÉ LES 600 PREMIERS!

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le double | EFRMHPD - posté le 10.04.2020 à 12:26

Je pose la qst de savoir si jusqu'à quand on continuera à faire des honneurs aux gens qui nous volent puisqu'ils sont de haut rang! Ce qui fait encore très mal c'est voir un certain kamerhe,qlqun de haut rang faire de dons de 30 vaches a un Rwandais avec l'argent du contribuable congolais,pourtant a Béni il y'a bcp de réfugiés suite à l'insécurité dans la région,est-ce que Kamerhe a déjà donné ne fût ce qu'une vache ? Pourquoi aujourd'hui quand on le met en détention provisoire pourquoi les gens doivent faire un problème ! Soyez sérieux...

Non 1
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 10.04.2020 à 12:23

La suite: on tue un général d'un pays souverain en inventant qu'il empoignait la présidence; Cohen vient de dire le contraire à la face du Monde. Qui est donc Tshisekedi à la tête du Pays?? Un traitre à la solde des Américains?? Maintenant c'est la tête de Kamerhe; sans doute à la demande ds même américains ou ... Et tout le monde crie à l'indépendance de la justice.

Non 15
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 10.04.2020 à 12:19

(la suite): on pouvait mettre Kamerhe en résidence surveillé en attendant la fin de l'instruction et non l’arrêter. On sent la volonté d'humilier quelqu'un! Hier je suivais l'interview de Cohen qui affirme sans rire que le général Kahimbi menaçait la sécurité des Etas-unis et il devait être éliminé. Pauvre Congo, quand seront réellement indépendant???

Non 13
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 10.04.2020 à 12:12

Je me demande comment kamerhe va s'en sortir si ce n'est par la politique politicienne. Il est noyé jusqu'au cou. Kabila a construit 900 logements sociaux avec 26 millions mais Kamerhe a eu 57 millions pour 600 logements. Cet exemple est effarant tant on sait que les 26 millions sous Kabila étaient déjà surfacturés. On entend des pressions veanant du rwanda, de l'angola, du congo-brazza et du kenya exigeant la libération de kamerhe. Qu'on laisse notre justice juger notre voleur. Lui Lonrenco et meme kagame qui les empêche de punir les voleurs de chez eux????????????????????

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 10.04.2020 à 12:10

Merci pour les éclaircissements sur cette affaire. A mon humble opinion, il n y a pas de procès car on ne trouverait rien en la personne de VK. Je crois que le procureur aurait un problème de constituer un cahier de charges! J'ose croire que les élements cités dans ce journal ne demande que les contextes et lumières ou eclaircissements de faits parce qu'on a pas été la lors de la prise des décisions.bLes vrais commanditaires et détourneurs sont ailleurs...Donnez le temps au procureur de pouvoir conclure son travail.

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Diakanda | VPVMCDX - posté le 10.04.2020 à 12:08

Bravo cher president, met ton premier mandat sous le traque des voleurs les mandateurs , gouvernements... Evidemment tu auras bcp d'ennuies pcq 95% de politiens des voleurs. Le peuple sera reconnessant,ce terrain est dangereux jkk n'avait pas osé. Ça ns aimons

Non 1
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DK mbote | 4Z8V7H7 - posté le 10.04.2020 à 12:08

Merci pour cet article. Depuis hier j'insiste sur le timing et la précipitation dans cette affaire. Il y a bel et bien une main noire, pour humilier; Merci communauté diplomatique: Reste qu’au sein de la communauté diplomatique, pourtant demandeuse d’efforts en termes de lutte contre la corruption, on s’interroge sur le timing de cette procédure – qui peut créer des tensions – en pleine crise de pandémie du coronavirus.

Non 6
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
respect | AZLR11Q - posté le 10.04.2020 à 12:06

GK…G suis UDPS, «justice fondée sur le respect dela dignité humaine »FATSHI,discouràlanation. Minimum de respect pr differente fonction,à la limite,Kamerhe est présumé innocent jusqu’à sa condamnation.Si notre etat veut se dire civilisé,il devrait etre mis en residence surveillé.Fatshi, il n’y a pas que le mauvais, il y a aussi le bon coté de l’Hoe.N’oublie pas cela. KAMERHE,prison = *FCC en fête, *FATSHI affaibli mais séparé d’un allié imprévisible et gênant. *Un KABILA qui pert un allié de taille ds sa sécurité politiq. tous ceci est le fruit de l’impunité de ceux qui ont volé et tuer hier et continue à gérer la chose publique. PAS ETAT DE DROIT...

Non 8
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mon pays la RDC | RTB4YLO - posté le 10.04.2020 à 12:02

On doit savoir ce que nous voulons chers frères et sœurs congolais ! N'en déplaise à ceux qui accusent Félix de trahison; des soupçons graves de me-gestion et d'abus des fonds publics pèsent sur le gars, laissons la justice faire son travail ! S'il est blanchi, il sera remit en liberté... C'est comme ça quand on veut vivre au dessus de ses moyens ! Et puis vous savez entretenir et se rassurer de ne pas voir la femme qu'il a hérité des autres gars qu'elle ne tourne pas son regard envoûtant vers un Prince héritier cette fois-ci, une vraie vorace (ainsi que sa famille) peut avoir poussé l'homme à cette situation... ELEI YO PAPA ... Saura-t-elle l'attendre ? Mawa !

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Je suis Écoeuré | A5FTTAT - posté le 10.04.2020 à 11:53

S'il y a eu détournement des fonds publics de sa part, le Président Fatshi ne peut pas être traité de traitre. On ne peut plus tolérer de tels détournements dans ce Pays. pendant que le peuple croupi dans la misère, le fonctionnaire n'arrive pas à s'en sortir, le policier et militaire très mal payé et que ceux prétendent défendre notre cause s’illustrent à des monstruosités de détournements des fonds publics. Que la justice soit réellement indépendante pour fouiner tous les voleurs.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Ananie | PXV9MLR - posté le 10.04.2020 à 11:32

Merci a cet article au moins professionnel qui donne assez des détails. Et, contrairement à ma position initiale, je pense que le pays franchit un pas important dans la justice. Peut être un élément position de la coalition contre nature. N'oublions pas que le ministre de justice fcc est celui qui a ordonné l'enquête de matete pdt que la présidence mettait en place une commission d'audit. 2e vérité ignorée, JKK avait quand même commandé 900 abris a 26 millions, personne n'en parlait. Il est le géniteur du projet. Et les autres dépensent 225% de sont coût pour produire 60% de son rendement avec la même entreprise. La question est-ce que le Président n'avait pas vu ce...

Non 7
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
IMBONGA | 263ENWS - posté le 10.04.2020 à 11:26

Si Mr KAMHERE a détourné autant d'argent destiné au peuple congolais, alors que sa peine soit rapidement prononcée, et à défaut de restituer les fonds détournés, que ses biens soient saisis, etc. conformément à la loi congolaise. Ces affaires de détournement traduisent tout simplement combien nos dirigeants et leaders politiques sont méchants, si méchants à l'endroit du peuple congolais. VK ne serait (au conditionnel du fait qu'il jouit de la présomption innocence) qu'un parmi tant d'autres, malheureusement pour le peuple du Congo. J'espère que la justice finira par en coincer davantage.

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Diakanda | VPVMCDX - posté le 10.04.2020 à 11:19

Bravo felix, jkk n'avait de donner la force à la justice c'est ainsi les forfaits de tout ces voleurs retombent sur lui.je paris que la presidence, le gouverment du temps de jkk et mm de Felix 90℅ des voleurs.

Non 0
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Teddy TSHALA | TIM3X54 - posté le 10.04.2020 à 11:18

Aucun magistrat ne peut se permettre de mettre un directeur de cabinet du chef de l’État en prison s’il n’a pas l'autorisation du chef de l’État en personne. Que les faits soient réels ou pas, FATSHI a trahi son partenaire.

Non 12
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Teddy TSHALA | TIM3X54 - posté le 10.04.2020 à 11:11

Aucun magistrat ne peut se permettre de mettre un directeur de cabinet du chef de l’État en prison s’il n’a pas l'autorisation du chef de l’État en personne. Que les faits soient réels ou pas, FATSHI a trahi son partenaire.

Non 9
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
respect | AZLR11Q - posté le 10.04.2020 à 11:11

GK…G suis UDPS, mais Même ds un etat de droit,il y a un minimum de respect pr differente fonction,à la limite,Kamerhe est présumé innocent jusqu’à sa condamnation.Si notre etat veut se dire civilisé,il devrait etre mis en residence surveillé.Fatshi, il n’y a pas que le mauvais, il y a aussi le bon coté de l’Hoe.N’oublie pas cela. KAMERHE,prison = *FCC en fête, *FATSHI affaibli mais séparé d’un allié imprévisible et gênant. *Un KABILA qui pert un allié de taille ds sa sécurité politiq. tous ceci est le fruit de l’impunité de ceux qui ont volé et tuer hier et continue à gérer la chose publique. PAS ETAT DE DROIT SANS FOUINER !

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Teddy TSHALA | TIM3X54 - posté le 10.04.2020 à 11:10

Aucun magistrat ne peut se permettre de mettre un directeur de cabinet du chef de l’État en prison s’il n’a pas l'autorisation du chef de l’État en personne. Que les faits soient réels ou pas, FATSHI a trahi son partenaire.

Non 6
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Teddy TSHALA | TIM3X54 - posté le 10.04.2020 à 11:08

Aucun magistrat ne peut se permettre de mettre un directeur de cabinet du chef de l’État en prison s’il n’a pas l'autorisation du chef de l’État en personne. Que les faits soient réels ou pas, FATSHI a trahi son partenaire.

Non 7
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le Congo avant tout ! | UVCW7WI - posté le 10.04.2020 à 10:36

Le temps qui passe enseigne de plus en plus. C'est bien de laisser au gens le temps. Il finissent par mieux comprendre. Aujourdhui, on commence à reconnaître que sous JKK des choses avaient été faites à plus moins chers. (900 >< 600, 26 >< 57).

Non 7
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
DPS | G9J4M8T - posté le 10.04.2020 à 10:33

Sa première conseillère devait être sa femme. Malheureusement la femme qu’il a est…

Non 0
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Azanga Mawa | 9AE4BIQ - posté le 10.04.2020 à 10:29

Sous Joseph Kabila, le prix de 900 logements à 26 millions de dollars. Sous Kamerhe / Tshisekedi le "Ibenge Coacher des Travaux de 100 jours" 600ion à 57 Millions. Et cela à deux reprises pour faire 114 millions. Il ne va pas s'arreter là, il y le 10 millions des produits pharmaceutiques. Toujours pas rassasié, il y a l'argent de Foner 64 millions pour 30 km des routes. Pour montrer son amour à Amida wa Mpiana, il prend encore 15 Millions. Quand Mukebayi dénonce l'achat des trois parcelles à Lingwala, il faut le coffrer. Muasi ya Mukebayi alelaki te mais Semeki ya Kamerhe aleli.

Non 1
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mwetu | KPA9K2V - posté le 10.04.2020 à 10:23

La place des voleurs de grand chemin, c'est à Makala. Il y a pas de complot. Donc on lui a forcé de voler? Et partager l'argent à ces enfants et belle soeur?

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bobo | T3DJ93C - posté le 10.04.2020 à 10:18

Mais ou est le mal dans tout ca ? nous sommes dans un etat de droit et nous voulons la verité ! si c'est vrai qu'il est fautif ou il a volé, on l'arrete comme tout le monde ou tout congolais, ou est le probleme ! C'est l'argent des congolais c'est SACRé !

Non 1
Oui 17
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 3V92H2W - posté le 10.04.2020 à 09:48

Quid du fameux chèque de 9 millions USD, donné à sa belle sœur célibataire, brandi par le Procureur lors de son audition et des montants colossaux dans chaque compte bancaire à Liban de ses enfants et ceux de sa femme?

Non 1
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme | 3V92H2W - posté le 10.04.2020 à 09:45

Quid du fameux chèque de 9 millions USD, donné à sa belle sœur célibataire, brandi par le Procureur lors de son audition et des montants colossaux dans chaque compte bancaire à Liban de ses enfants et ceux de sa femme?

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 10.04.2020 à 09:39

QUAND JKK disait qu'il n'avait pas trouvé 15 congolais avec qui gerer le pays les gens lui taxaient de tous les maux! mais aujourd'hui on se rend compte que du sommet au bas people tous volent sans pitié ni honte.

Non 1
Oui 24
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

"A la veille de mon procès, je garde la foi en Dieu, juste juge", Vital Kamerhe

Société ..,

Reprise du procès Vital Kamerhe ce lundi 15 février

Société ..,

Dossier 100 jours : le procès en appel de Vital Kamerhe fixé au 15 février

Société ..,

Union sacrée: l'UNC rappelle à Tshisekedi « l’accord de Nairobi » qui faisait de Vital...

Politique ..,