mediacongo.net - Actualités - Bukavu: 30 jeunes de l’UNC interpellés par la police lors de la marche pour exiger la libération de Vital Kamerhe



Retour Politique

Bukavu: 30 jeunes de l’UNC interpellés par la police lors de la marche pour exiger la libération de Vital Kamerhe

Bukavu: 30 jeunes de l’UNC interpellés par la police lors de la marche pour exiger la libération de Vital Kamerhe 2020-04-14
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/13-19/kamerhe_unc_sud_kivu_marche_20_000.jpg -

Sur initiative de l’inter-fédération des jeunes de l’UNC/Sud-Kivu, une marche a été organisée dans la ville de Bukavu, pour réclamer la libération de leur président Vital Kamerhe, également Directeur de cabinet du chef de l’Etat.

Une marche qui n’a pas résisté aux Forces de l’ordre réquisitionnés pour la cause. A quelques minutes seulement du début de la marche, des policiers ont envahi les différents coins où devraient se rencontrer les manifestants.

Les quelques personnes qui ont résisté, ont vite étaient interpellées par les Forces de l’ordre, et conduites dans différents cachots dans la ville de Bukavu. Selon Éric Mutembezi, vice-président des jeunes de l’UNC au Sud-Kivu, le nombre des personnes arrêtées est de trente.

Il indique avoir également enregistré six blessés, dans le rang des militants de son parti.

"Nous avons annoncé notre marche pour aujourd’hui, les policiers nous ont précédé au lieu de rencontre. Nous avons essayé de nous reconstituer à maintes reprises, eux aussi ne se sont pas fatigués à nous disperser. Jusqu’à arrêter plus de trente personnes, et blesser six autres. Tout ça nous déplorons car nous pensions qu’avec Félix Tshisekedi, c’est le peuple d’abord", s’est-il indigné.

Lire aussi Bukavu: des jeunes en colère barricadent la route à Panzi et réclament la libération de Vital Kamerhe
Il dit regretter le fait que la police n’a pas permis aux militants de l’UNC de déposer leur mémorandum au Gouvernorat de province, qui était adressé au président de la République, afin de s’impliquer pour obtenir la libération immédiate et sans condition de Vital Kamerhe, qui selon lui est victime d’un complot.

"Nous lui avons demandé d’écouter la voix du peuple, d’écouter la base de Bukavu et du Sud-Kivu en général, en libérant Vital Kamerhe, parce que nous savons que tout ce qu’on parle comme dossier devant la justice n’est qu’un complot pour l’empêcher de se présenter aux élections de 2023 tel que contenu dans l’accord de Nairobi",  a-t-il soutenu.

Les jeunes de l’UNC dénoncent également la manière dont Vital Kamerhe a été arrêté, les conditions de sa détention, et le refus de lui accorder une mise en liberté provisoire. Selon eux, l’attitude de leur partenaire politique de la coalition (UDPS) de rester neutre dans cette affaire, démontre qu’ils sont complices, alors que disent-ils, leurs partenaires étaient censés se solidariser avec eux pendant ce moment.

A Goma également, dans le Nord-Kivu voisin, des jeunes de l’UNC ont marché pour la même cause, et ont barricadé la RN2 Goma-Saké. Ce qui a bloqué la circulation sur cette artère principale de la ville, jusque vers midi.

Signalons que Vital Kamerhe est en détention préventive au centre pénitentiaire de Makala, depuis le 8 avril dernier. Sur lui pèse des soupçons de malversations financières et de détournement des fonds alloués aux travaux de 100 jours.

 

Bertin Bulonza (Correspondant au Sud-Kivu)
MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
8327 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

JEREMIE MWEZE | 7D7ADLF - posté le 15.04.2020 à 17:06

LA marche a ete mal organisee au vu des images. Elle ne tient meme pas compte des mesures edictees par les autorites sanitaires en matiere de lutte contre le COVID 19. Aucun manifestant ne porte un sque de protection, pas de distanciation entre les gens,.... Cest tout simplement une bonne occasion de demander la liberation de Kamerhe mais aussi une bonne occasion de faciliter la propagation du corona virus

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Diakanda | VPVMCDX - posté le 14.04.2020 à 22:08

Ça bouillone à Bukavu, nos politiciens sont capables d'entrainer leurs militans à de sale besogne

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Conférence des donateurs de l’UA : Félix Tshisekedi annoncé à Malabo
AUTOUR DU SUJET

Procès 100 jours : Vital Kamerhe ce mercredi devant la barre

Société ..,

Justice: le nouveau procès de Kamerhe débutera ce mercredi

Société ..,

Procès 100 jours : Kamerhe et consorts devant la barre le 11 mai

Société ..,

Reprise du procès 100 jours: Vital Kamerhe et consorts devant la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe,...

Société ..,