mediacongo.net - Actualités - Autorisation de l’état d’urgence : La raison prime sur le sentiment



Retour Politique

Autorisation de l’état d’urgence : La raison prime sur le sentiment

Autorisation de l’état d’urgence : La raison prime sur le sentiment 2020-04-24
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/04-avril/20-26/assemblee_national_prorogation_20_02145.jpg -

Le Parlement a voté. L’état d’urgence sanitaire est prorogé en RDC. Il avait fallu de peu que le président de la République et les deux chambres du Parlement entrent en conflit pour une matière que les constitutionalistes ont voulu récupérer pour alimenter le feu. Heureusement que les élus du peuple et la chambre de sages sont revenus, in extremis, à la raison pour faire prévaloir l’intérêt supérieur de la nation.

Ça y est. Le suspense n’a pas eu lieu. La proposition de loi autorisant la prorogation de l’état d’urgence pour faire face à la pandémie du covid-19 en République démocratique du Congo a été déclarée « recevable » par les députés nationaux et les sénateurs. En effet, les deux Chambres du Parlement ont adopté, lors de deux plénières tenues séparément, hier jeudi 23 avril, ce projet de loi dont le président de la République avait besoin pour proclamer la prorogation de l’état d’urgence, le premier ayant expiré le 23 avril à minuit.

Le décor était particulier, le vote également. L'Assemblée nationale, du moins sous son format réduit à 66 députés nationaux (présidents des groupes parlementaires, présidents des commissions permanentes, et les non inscrits), a examiné et voté la loi portant prorogation de l'état d'urgence sanitaire pour une durée de 15 jours, proposée par l'honorable Mbosokodia Kwanga, sans tumultes habituelles reconnues aux locataires de cet hémicycle. C’est à l’unanimité que les députés nationaux ont levé l’option de prendre une loi, comme l’ont proposé Henri-Thomas Lokondo et François Nzekuye, en lieu et place de la résolution, comme indiquée dans la demande du chef de l’Etat adressée aux présidents de deux Chambres.

Le sénat l’a fait avec autant de fair-play qu’il n’était pas possible reconnaitre les tendances politiques qui orientent les choix des votes.

L’important, c’est que avec cette loi votée en mode urgence, la RDC a encore 15 beaux jours pour faire face à la pandémie du covid-19 qui poursuit son ascension en RDC – le pays comptait, jeudi, un cumul de 377 cas confirmés, 25 décès et 47 personnes guéries.

À situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles

Ce qui est sûr, c’est que la crise qui avait précédé le vote de cette loi au Parlement, a permis de renforcer le patriotisme parmi les Congolais de tous bords. La preuve, tous les députés et sénateurs, toutes tendances confondues, ont accordé leurs violons pour sauver la nation d’une crise « inutile  et artificielle » qui n’arrangerait personne en ce temps de la grande crise contre le covid-19.

En réalité, ceux qui avaient tenté de monter des enchères quelques jours auparavant, ont dû se rendre compte qu’ils n’en sortiraient pas gagnants, en voulant s’engager dans un choc frontal face au président de la République, garant de la nation.

Au-delà de son côté politique, la speaker de l'Assemblée nationale, Jeanine Mabunda, a suffisamment peint le tableau des dégâts matériels, économiques, financiers et humains causés par le covid-19 aussi bien en RDC que dans le monde, sans oublier d'autres fléaux qui déciment le pays, notamment les pluies diluviennes d'uvira, l'insécurité au Nord-Kivu, Haut-Katanga, Ituri, et Kongo central.

Outre le vote du projet de loi sur la prorogation de l’état d’urgence, la plénière du parlement a voté, suivant l’ordre du jour, le calendrier des matières prévues à cette session de mars 2020. Plusieurs propositions de loi ont été retenues, notamment la proposition de loi portant création de l'agence nationale de lutte contre la corruption (œuvre de Thomas-Henri  Lokondo) ; la  proposition de loi portant protection des personnes vivant avec handicap (œuvre d'Ève Bazaiba) ; le  contrôle parlementaire...


Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
2977 suivent la conversation
4 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | GFNVXBG - posté le 24.04.2020 à 17:55

(suite). Port des masques, confinement peuvent relentir la diffusion du virus, mais pas son traitement. Ainsi nous assistons à une guerre entre les hommes des sciences,qui sont les vrais combattants et les hommes politiques qui doivent éviter le collapsus économique. Ainsi cela a changé en quoi la vie des congolais en ce mois d' Etat d'urgence sanitaire, maintenant à son prolongement ? rien seulement la faim et tracasséries, puis le thèatre de la politique. Donc sont les hommes des sciences, les chercheurs,le corps médical, qui sont vraiment, dans un état d'urgence de santé pubblique , pour trouver , le vaccin et le traitement adéquat.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 24.04.2020 à 17:53

La raison prime sur le sentiment, ah bon , mais depuis quand? La politique a sa guerre cdà le développement du pays. Cette querre du developpement, tous les politiciens du monde, la combattent, avec succès ou sans succès eecc. Au Congo depuis 1960, cette guerre est perdante ,jamais gagnée, et les politiciens n'ont jamais proclamé, l'Etat d'urgence contre ou pour le chomage. La vraie guerre, le vrai état d'urgence pour la santé et combattue par ces hommes, les chercheurs, les médecins,corps médical qui sont au front contre cette maladie, à la recherche d'un vaccin ou traitement le plus rapidement possible. Port des masques, confinement peuvent relentir la diffusion du virus,...

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Golf | 7PBHH8Y - posté le 24.04.2020 à 13:01

Beaucoup d'erreurs ont été commises de part et d'autre, mais devant l'intérêt général, tous les patriotes s'inclinent. Avançons.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
respect | AZLR11Q - posté le 24.04.2020 à 11:14

GK.. Où est Indépendance Justice ???Pr V.KAME, le ministre dit pas liberté provisoire alors que ds le dossier à ce jour ne présente rien de contrenient contre VK mais pour Mr. Ogefrem du PPRD, le ministre s’insurge contre la procédure.Il est plus que temps de diligenter des audits ds entreprises publics et Gouv.provincial car notre pays est capable de generer des milliards$ SANS L’exterieur.A la Justice,A la Cour des Comptes,A l’Inspection G.Finances de faire leur travail, cela n’est pas le travail de FATSHI mais par contre ce dernier doit donné l’impulsion

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Prorogation état d’urgence : l’Assemblée nationale et le Sénat en plénière ce lundi pour...

Politique ..,

Prorogation de l’État d’urgence : Seth Kikuni s’en prend aux élus!

Politique ..,

Une nouvelle prorogation de l’État d’urgence sanitaire en vue

Politique ..,