mediacongo.net - Actualités - Procès des 100 jours : Pourquoi s’agite-t-on autour d'Hamida Shatur ?



Retour Société

Procès des 100 jours : Pourquoi s’agite-t-on autour d'Hamida Shatur ?

Procès des 100 jours : Pourquoi s’agite-t-on autour d'Hamida Shatur ? 2020-05-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/05-mai/25-31/hamida_shatur_20_02145.jpg -

Hamida Shatur, l’épouse du prévenu Vital Kamerhe, a été citée parmi les « témoins » à comparaitre lors de l’audience du 3 juin 2020 dans le procès des 100 jours.

Il a été constaté une forte agitation du côté des avocats de la défense lorsque l’officier du ministère public et les avocats de la République Démocratique du Congo ont cité le nom de Hamida Shatur, l’épouse du prévenu Vital Kamerhe, parmi les « témoins » à comparaitre vraisemblablement lors de l’audience du 3 juin 2020 devant le Tribunal de Grande Instance de la Gombe, à la Prison Centrale de Makala.

Pourtant, la liste des « renseignants » est longue, avec notamment Nicolas Kazadi (Conseiller à la Présidence de la République), John Ntumba (ministre chargé de la Formation Professionnelle), Molendo Sakombi (ministre des Affaires Foncières), Deogratias Mutumbo (Gouverneur de la Banque Centrale du Congo), Ngongo Salumu Michel  (Directeur général intérimaire de la Direction de Contrôle des Marchés Publics), Ngunda Muzumbu (Comptable principal à la Présidence de la République), Justin Bitakwira Bihona (ancien ministre du Développement Rural), Henri Yav Mulang (ancien ministre du Budget), Thomas Luhaka (ancien ministre des Infrastructures et Travaux Publics), Soraya Mpiana (Belle-fille de Vital Kamerhe), Daniel Nkingi Shangalume Massaro (Cousin de Vital Kamerhe), etc. A en croire le ministère public, cette liste pourrait davantage s’allonger au fil des audiences.

Pourquoi l’insertion du nom de Hamida Shatur sur la liste des témoins a-t-elle mis en état d’alerte maximale les avocats de Vital Kamerhe, les uns insinuant l’atteinte à l’honneur et à la dignité de leur client, les autres soutenant qu’à ce stade de l’instruction, rien ne justifierait sa présence à la barre ? L’un d’eux a même ironisé qu’à cette allure, on allait finir par citer aussi son domestique.

Sans préjuger de la suite du dossier, il nous parait utile de rappeler qu’hormis son statut actuel de « témoin », Hamida Shatur avait été interpellée et entendue, dans la phase de l’instruction pré-juridictionnelle au Parquet général près la Cour d’Appel de Matete, en sa qualité de bénéficiaire d’un marché de gré à gré passé dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours du Chef de l’Etat, lequel portait sur une commande de sacs de ciment à hauteur de 1,5 million de dollars américains.

Un détournement des fonds publics à charge de l’intéressée et de sa fille ?

Hamida Shatur et sa fille Soraya Mpiana

En clair, son témoignage est vivement attendu car elle devrait expliquer à quel titre et à quelles conditions elle était chargée de l’achat des sacs de ciment dans le cadre des travaux publics relatifs à la modernisation et à la réhabilitation des infrastructures de base en RDC.

Y-a-t-il vraiment matière à polémiquer dans un dossier où Hamida Shatur est épinglée comme « fournisseuse » à l’Etat congolais, dans le cadre de l’exécution d’un marché de gré à gré dont le chef d’orchestre se trouve être, comme par hasard, Vital Kamerhe, son époux ? Ne s’agit-il pas là d’un délit d’initié, d’autant que la traçabilité du fonds de 1,5 millions de dollars américains lui confié pose problème ?

Les avocats de la défense ignorent-ils qu’en plus de l’implication présumée de Hamida Shatur dans ce que le ministère public et les avocats de la partie civile considèrent comme un détournement des fonds publics à charge de l’intéressée, sa fille Soraya Mpiana, belle-fille de Vital Kamerhe, devrait également venir à la barre expliquer comment elle a pu bénéficier, de la part de Samih Jammal, co-prévenu du Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, d’une partie de sa concession valant plus d’un million de dollars américains, au quartier Basoko, dans la commune de Ngaliema? Cette libéralité suspecte ne mérite-elle pas un éclairage devant le Tribunal de Grande Instance de Gombe ?

A bien considérer les choses, Hamida Shatur ne devrait rien craindre, s’il est clairement établi qu’elle n’est concernée ni de près, ni de loin, par le dossier des détournements des fonds du programme des 100 jours du Chef de l’Etat. Mais, à la lumière du dossier de l’achat des ciments, on ne peut pas soutenir qu’elle est citée gratuitement.                                         


Le Phare / MCP, via mediacongo.net
17447 suivent la conversation
15 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Rendons la RDC réellement riche | RIIOOVF - posté le 02.06.2020 à 13:00

Elle a faire, en qualité de qui elle avait bénéficié de 1.5 millions de fourniture de sacs de ciment!!!! miyibi

Non 3
Oui 20
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Valentin | Z4ZR1EU - posté le 28.05.2020 à 09:04

HAMIDA n'a rien à faire à ça

Non 20
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Valentin | Z4ZR1EU - posté le 28.05.2020 à 09:01

inviter comme témoin sa femme, n'est pas. est-ce que HAMIDA, c'est elle la trésorière du denier publique ?? et la citer pour temoigner quoi?? il s'agit d'administration , et non pas sa famille.

Non 19
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 27.05.2020 à 19:46

Mampuya | GFNVXBG - posté le 26.05.2020 à 19:02 Mampuya | T6L7OKA - posté le 26.05.2020 à 04:31 Mampuya | L5NUP4H , depuis 2 semaines, les internauts qui nous suivent, se trouve avec un certain Mampuya L5NUP4H. Nous nous excusons, mais nous sommes là depuis des annèes, et nous ne pouvons pas changer de nom. Mais en plus de 2 ans que nous sommes là, le style est connu, nos argumentations aussi, et la hauteur des nos idées. Tout en nous excusants, nous pensons que les internauts sont capable de distinguer le vrai Mampuya du faux Mampuya | L5NUP4H . Seulement ceux qui sont du bas niveau,bas de l'échelle de vie intellectuel qui aiment ,qui se sentent dans l'obbligation d'imiter ce...

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 27.05.2020 à 13:54

La corruption tue les états. Lorsque la corruption enpoisonne les familles père, mère, enfants, etc, bon Dieu, on touche le fond d'où nul ne se relèvera plus!

Non 1
Oui 13
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 27.05.2020 à 08:47

je ne suis ni de l'UDPS NI Du FCC, mais j'encourage la justice a aller jusqu'au bout l'argent detourné est notre argent.donc nous devons voir clair.

Non 1
Oui 30
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Kolo Mboka | IMDUO2Q - posté le 27.05.2020 à 07:16

Un innocent ne s'agite pas même si on appelle le diable comme temoin. Si Hamida et Soraya prouvent qu'elles ne sont pour rien dans cette affaire, elles seront relaxées. Calmez vous Messieurs les fanatiques du voleur présumé .

Non 0
Oui 35
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jamel | UPHR8QX - posté le 27.05.2020 à 07:07

NOus voulons SORAYA à la barre et que le Juge communique doucement son numéro de phone. EUUH les ga, il y a encore des millions a recuperer.

Non 0
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BABALAO | OR9LPZO - posté le 27.05.2020 à 05:21

De ma part, je dirai courage au minstere public car il n'ya rien de mal ! et celui qui ne voudra pas subir la honte devant sa famille, qu'il evite carrement le mal; c'est possible.

Non 0
Oui 30
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
BABALAO | OR9LPZO - posté le 27.05.2020 à 05:17

mon frere Makelele, ne t'agites pas pour rien. La justice a plein droit de suivre toute les traces possibles en fin de deceler la verite. c'est normal. c'est comme cela que l'argent du Congo se bouffait depuis Mobutu.

Non 0
Oui 30
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Makelele | CQWHWYY - posté le 27.05.2020 à 03:45

Chers compatriotes, avez-vous déjà vu où dans ce monde on emprisonne un homme pendant plus d'un mois après qu'il ait répondu à une invitation de la justice et on invite sa femme et la fille de sa femme à aller comparaître devant un tribunal devant son mari et enfants?? C'est du jamais vu dans ce monde! On ridicule monsieur Vital Kamerhe jusqu'au niveau le plus bas. JB Mpiana va se réveiller ce 5 juin en apprenant que sa fille Soraya est aux arrêts et emprisonnée pour une affaire qu'elle ne connaît pas. Wait and see.

Non 40
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Fortman1er | 68PXPJU - posté le 27.05.2020 à 03:41

Nous voulons que la justice rien que la justice. La corruption nous tue! Vital Kamerhe a montre son vraie image au monde. Il n'est pas digne d'etre un responsable. Il n'est pas pour le development dela RDC.

Non 9
Oui 34
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Lumumnba | QK7546S - posté le 27.05.2020 à 01:26

Un procès hautement politique et tribal qui vise dénuder non seulement Vital Kamerhe, mais aussi sa famille. C'est malheureux de vivre dans un pays dirigé par les Wewe A tous les niveaux.

Non 53
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | L5NUP4H - posté le 26.05.2020 à 22:39

Un procès politique. Le péché de Kamerhe c'est d'avoir été DirCab d'un président de la république appartenant à un autre parti politique que le président. Ça nebse fait nul part au monde

Non 28
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Hamida Chatur invitée au Parquet général près la Cour d'appel de Kinshasa/Gombe

Société ..,

Les Kamerhistes implorent la grâce divine en faveur de l'acquittement de leur leader.

Société ..,

Olive Lembe Kabila a rendu une visite de réconfort à la famille de Vital Kamerhe

Sur le net ..,

Invitée au Parquet, Hamida Chatur sollicite le report de sa comparution (Avocat)

Société ..,