mediacongo.net - Actualités - Procès 100 jours : le français de Jammal embrouille la greffière dans la lecture des PV



Retour Société

Procès 100 jours : le français de Jammal embrouille la greffière dans la lecture des PV

Procès 100 jours : le français de Jammal embrouille la greffière dans la lecture des PV 2020-06-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/06-juin/01-07/PROCES_100_JOURS_JAMMAL3.JPG -

Samih Jammal

Comme prévu, la troisième audience du procès 100 jours a débuté ce mercredi 3 juin 2020 à 9h00.

Le juge président étant remplacé, la greffière a procédé à la lecture de tous les procès verbaux pour rappeler les faits fidèlement déroulés lors des audiences antérieures.

Visiblement, la greffière éprouve des difficultés dans la lecture de ces PV, car obligée de reproduire exactement le français approximatif que parle le prévenu Sammih Jammal. Des phrases incompréhensibles, inachevées... sont donc lues par cette greffière.

LM
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2212 suivent la conversation
3 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Inkenga | BLV4ML3 - posté le 03.06.2020 à 13:12

Je crois qu'il a le droit de s'exprimer dans la langue de son choix. Aujourd'hui c'est. Demain c'est toi. Moi aussi je ne peux pas comparaitre dans une langue très parlée. Je doit toujours proposée une langue inconnue pour laquelle on ne peut pas trouver même un interprète.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 03.06.2020 à 13:10

C'est une disposition nécessaire dans un état de droit que la distribution d'une justice équitable prévoit le droit d'un/e accusée d'user de la langue dans laquelle il/elle est naturellement compétent/e pour communiquer. Le tribunal doit être en mesure d'imposer qu'un/interprète professionnel/le soit trouvé/e. Dans ce cas d'espèce, un jammal qui, malgré ses 52 ans de séjour au Congo ne semble parler un français convainable (on se demande comment il fait ses affaires), l'état devait éviter de tomber dans la piège de LOST IN TRANSLATION et voir tout le cas tomber pour raison de technicalité linguistique.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 03.06.2020 à 13:07

C'est une disposition nécessaire dans un état de droit que ka distribution d'une justice équitable prévoit le droit d'un accusé d'user de la langue dans laquelle il/elle naturellement compétent/e pour communiquer, et le tribunal doit être en mesure d'imposer qu'un/interprète professionnel/le soit trouvé/e. Dans ce cas d'espèce, un jammal qui, malgré ses 52 ans de séjour au Congo ne semble parler un français convainable (on se demande comment il fait ses affaires), l'état devait éviter de tomber dans la piège de LOST IN TRANSLATION et voir tout le cas tomber pour raison de technicalité linguistique.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Pose de la première pierre pour la construction d’un amphithéâtre à l’ISSS/CR
AUTOUR DU SUJET

Détournements au Foner : le procès en appel de Fulgence Bamaros s’ouvre ce vendredi

Société ..,

Procès en appel des 100 jours: l’UNC Bukavu projette une marche pacifique et un sit-in pour...

Provinces ..,

Le procès en appel de Kamerhe fixé le 24 juillet à la Cour d’appel de Kinshasa / Gombe

Société ..,

Sauts-de-mouton : JB Mayo évoque deux raisons à la base du retard des travaux

Société ..,