mediacongo.net - Actualités - Le maire de Bandundu-ville aux arrêts et incarcéré



Retour Provinces

Le maire de Bandundu-ville aux arrêts et incarcéré

Le maire de Bandundu-ville aux arrêts et incarcéré 2020-07-20
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/07-juillet/20-27/efem_kinda_20_00.png -

Efem Kinda, maire de Bandundu-ville

C’est la toute première fois, depuis des années, qu’un maire en fonction est appréhendé et incarcéré depuis l’histoire de cette ville de Bandundu, chef-lieu de la province du Kwilu dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo. Il s’agit d’Efem Kinda qui dirige la ville il y a plus de quatre ans.

Contacté sur place, le Docteur Paulin Kiyankay, vice-président de l’Assemblée provinciale du Kwilu confirme l’information.

«C’est vrai. Efem Kinda est arrêté depuis vendredi, 17 juillet dernier et incarcéré à la prison du cinquantenaire de cette ville. C’est suite au détournement des deniers publics, c’est-à-dire plus de 200 tôles et plusieurs sacs de ciments destinés à la construction du marché central de Bandundu-ville à Malebo», déclare-t-il.

La même source affirme que ces tôles et ciments sont un don du vice-premier ministre et ministre national des ITPR Willy Ngompoos depuis le mois de novembre 2019. C’est le procureur général Bernardin Niami qui l’avait d’abord placé sous mandat d’arrêt provisoire au parquet général puis transféré à la prison du cinquantenaire.

«Ces tôles étaient placés dans établissement commercial du même marché pour être récupérés au moment opportun. La justice dit que l’infraction est déjà consommée parce que Kinda avait envoyé des gens pour récupérer ces deniers pour les amener ailleurs», ajoute le vice-président de l’Assemblée provinciale du Kwilu.

D’autres sources font savoir que les envoyés du maire incarcéré avaient déjà commencé à vendre ces deniers au vu et au su de la population qui s’est soulevée.

En février dernier, Kinda avait été suspendu pour trois mois par le gouverneur de la province du Kwilu Willy Itshundala. C’était pour avoir vendu, sans en avoir qualité, un terrain qui est le domaine de l’Etat.

«Je salue cette action de la justice. Cela va servir de leçon pour d’autres agents et fonctionnaires de l’Etat qui ont des parcelles de responsabilité. L’Etat de droit doit émerger», indique Papy Nkototo, un des activistes des droits humains.

Badylon Kawanda Bakiman (Correspondant à Kikwit)
MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
1082 suivent la conversation
0 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs



right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Kwilu : les femmes paysannes du centre Soa réclament l'accès à la terre pour leurs activités agricoles
AUTOUR DU SUJET

Bandundu : un collectif d’artistes lance la chanson "La paix à l'Est"

Provinces ..,

Kwilu : un corps sans vie retrouvé à la concession de l'HGR/ Bandundu

Provinces ..,

Kwilu : les travaux de réhabilitation de la voirie urbaine de Bandundu réalisé à 80 % (DP OVD)

Provinces ..,

Kwilu : la population de Bandundu attend du gouvernement Sama Lukonde l'asphaltage de la route...

Provinces ..,