mediacongo.net - Actualités - Les jeunes du PPRD exigent la démission de Ramazani Shadary



Retour Politique

Les jeunes du PPRD exigent la démission de Ramazani Shadary

Les jeunes du PPRD exigent la démission de Ramazani Shadary 2021-02-03
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/01-fevrier/01-07/shadary_pprd_20_2222.jpg -

Les jeunes cadres du PPRD exigent "le retrait de la décision excluant Serge Kadima (président de leur Ligue) venant d'un Bureau politique fantôme et donnent un ultimatum de 72h à Emmanuel Ramazani (secrétaire permanent) pour démissionner", annonce, à top congo fm, Me Jimmy Ngalasi qui prévient que "la jeunesse du PPRD va se prendre en charge" au cas où rien n'est fait.

Pour lui, "il faut mettre fin au conflit générationnel qui pourrait être fatal pour le parti avant le rendez-vous de 2023 et permettre à ce que le parti soit géré par une classe politique consciente des enjeux de l'heure''.

Il estime que "le PPRD a besoin d'être réformé à tous les niveaux, tenant compte des enjeux de l'heure, de la compétence, de la qualité du dévouement à servir Joseph Kabila ainsi que la République démocratique du Congo''.

Ce jeune cadre du parti de Joseph Kabila qui évoque même une "incompétence de certains dirigeants de leur parti" souligne que "je ne suis pas dans les attaques individuelles, mais dans la généralité des faits. Il n'est pas bon de vivre tout ce que le PPRD vit aujourd'hui. Il y a des mercenaires au sein du PPRD et les choses doivent être tiré au claire. La démarche ne vise pas les individus".

Il ne comprend pas "comment peut-on interpréter les disputes actuelles au sein de ce grand parti politique pendant que nos adversaires continuent de nous donner des coups au Parlement et ainsi de suite''.

C'est du désordre (Kambere)

"Au PPRD, la démocratie ne signifie pas le désordre. Il y a des structures dans lesquelles ils peuvent s'exprimer, dire tout ce qu'ils pensent sur le fonctionnement. C'est leur parti politique''.

Mais ce qui est mauvais, déplore Ferdinand Kambere, est que "cela apparaisse comme un moyen pour les gens qui sont déjà de l'autre côté et qui vont être instrumentaliser pour déstabiliser notre parti''.

Le secrétaire permanent adjoint du PPRD rappelle que ''le parti est confronté à beaucoup de difficultés, surtout avec ce qui est en train de se passer comme un coup d'État constitutionnel au niveau des institutions''

Alors que ces jeunes dénoncent également leur marginalisation au sein des structures du parti, exigeant leur intégration dans les structures de prises de décisions, Ferdinand Kambere estime que ''ce n'est pas maintenant qu'on peut parler d'une intégration des jeunes. Si les gens veulent traverser, ils cherchent des prétextes, une raison quelconque pour dire qu'ils sont de l'Union sacrée, qu'ils le fassent tout doucement. Ils peuvent aller en paix''.

Il fait savoir que les réformes du parti de Joseph Kabila ''étaient déjà dans les résolutions de la matinée de Lubumbashi qui attendent leur mise en œuvre. Ce qui a retardé cette mise en œuvre, tout le monde le sait, c'est la déstabilisation des institutions".


Top Congo Fm / MCP, via mediacongo.net
5344 suivent la conversation
10 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Kiangebeni-Dilungani (Benjamin) | VEL41BN - posté le 04.02.2021 à 08:56

Il faut chasser Ce Monsieur car sa place est au CPI

Non 0
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 04.02.2021 à 01:29

ça devient un bateau ivre il faut démettre tout les anciens responsables jeunes ou pas jeunes pour un nouvelle classe dirigeantes si ce la mort assurée de ce parti d'autant que Tshilombo vient de tout verrouillés avec ses hommes de, mains ,au parlement avec Mbosso et kabund, au sénat bientôt avec Bahati, il deja la cour constitutionnelle et le conseil d'état ces idiots de Bemba et katumbi n'auront que les ministères pour etre virés dans quelques Mois

Non 3
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 03.02.2021 à 23:50

@Mukulu, en lingala ou mieu en Frangala on dira "Mokili tour na tour".

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais Telema | UYEQRR8 - posté le 03.02.2021 à 23:36

PPRD PARTI POLITIK EN MONOPAUSE

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 03.02.2021 à 23:26

@Mukulu, les anglophones disent plutôt "WHAT GOES ROUND COMES ROUND" et c'est rendu plutôt par le dicton français " Tout ce qui monte finit toujours par descendre".

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
@Mukulu | 2APOZYW - posté le 03.02.2021 à 20:30

Les Anglophones disent: "What comes around, goes around", Ce qui arrive, passe. Hier le Tout Puissant FCC et ses membres étaient intouchable. Aujour'dhui, comme des fruits murs, les puissants du fameux PPRD sont en train de tomber les uns après les autres. Qu'est-ce que ces jeunes peuvent faire de spécial pour le PPRD moribond? Rien du tout. Ils ont semé le vent qu'ils pouvaient bien gérer, aujourd'hui ils récoltent la tempête; je dirai qu'ils sont emporté par la tempête. Qui vivra verra.

Non 0
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 03.02.2021 à 19:44

Kumisama nzambe na ndenge ba demons bazo panzana. Si on trouve au sein du pprd les gens comme serge kadima et raïmond tshibanda DIEU nous aidera a avoir plusieur pprd, comme par exemple: pprd/tshisekedi, pprd/usn, pprd/kabuya, pprd/les peuples d'abord, pprd/kabund... na oyo ya bango wana; soki pprd/yemeyi d'abord soki nani, soki nini. ouf!

Non 5
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Anonyme! | ET86R2M - posté le 03.02.2021 à 19:14

Le parti qui demeure sourd à l'intégration des jeunes en son sein, se bloque lui-même et ne réalise pas ses ambitions... Cela est arrivé avec le PN(Parti National) quand Jean-Marie le Pene ne parvenait pas à insuffler un nouveau souffle à son Parti; c'est grâce à Marine le Pène que le parti retrouve un peu de souffre aujourd'hui. Bref: PPRD, ÉCOUTER ET INTÉGRER VOS JEUNES car c'est d'eux que dépend l'avenir du parti!

Non 1
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
bob | 65TAKTN - posté le 03.02.2021 à 18:47

EYINDA, DISLOCATION BIENTÔT, QUI SÈME LA TEMPÊTE RÉCOLTE LE VENT, APRÈS DISLOCATION ONE BY ONE EN PRISON POUR PLUSIEURS RAISONS, LES CRIMINELS ÉCONOMIQUES, LES SANGUINAIRE ET CONSORTS, L'AVENIR S'ANNONCE MAL, TAMBWE PRÉSENT DU SÉNAT BIENTÔT PRISONNIER POUR AVOIR DÉTOURNÉ 4 MILLIONS DE DOLLARS, SOIT DISANT LA RÉFECTION DE LA SALLE DE CONCRET, 4 MILLIONS DE DOLLARS, un

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 03.02.2021 à 18:35

Ces jeunes sont avides d'argent qu'ils traversent seulement ,au lieu d'embrouilles les cartes,le PPRD est agonisant par les coups de fasthi beton

Non 6
Oui 10
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Commission disciplinaire au PPRD, Serge Kadima dit ne pas être saisi

Politique ..,

E. Ramazani Shadary appelle les jeunes du PPRD à la vigilance face aux menaces de démentalement...

Politique ..,

Lever ou non les sanctions, une équation délicate pour l'Union européenne

Politique ..,

Joseph Kabila à ses pairs de la SADC : "Je ne vous dis pas au revoir, mais à bientôt"

Politique ..,