mediacongo.net - Actualités - Affaire des cartes visas: et si c'était le moyen utilisé par certaines hautes personnalités congolaises pour contourner les sanctions américaines ?



Retour Economie

Affaire des cartes visas: et si c'était le moyen utilisé par certaines hautes personnalités congolaises pour contourner les sanctions américaines ?

Affaire des cartes visas: et si c'était le moyen utilisé par certaines hautes personnalités congolaises pour contourner les sanctions américaines ? 2021-06-09
Politique
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/06-juin/1-6/carte_credit_bancaire_21_0.jpg -

A plusieurs reprises, le Trésor américain a sanctionné des personnalités congolaises de premier plan pour violation répétée des droits humains. Interdites d’accès au territoire des Etats-Unis, ces personnalités  ont également vu leurs avoirs en dollars gelés.

Ces mesures, on vient à peine de s’en rendre compte, n’ont produit aucun effet, le régime alors en vigueur au Congo ayant réussi à mettre sur pied un système sophistiqué pour les contourner.

A cet effet, il faut féliciter l’Inspection Générale des Finances pour avoir découvert le pot aux roses. La découverte du système des cartes Visas accordées à un groupe de privilégiés permet désormais de comprendre comment les sanctionnés de Washington et de l’Union Européenne ont continué à se la couler douce depuis de nombreuses années. Ils n’avaient aucun effort à faire. Il fallait juste se présenter devant un distributeur automatique et former un code…et l’argent sortait, sans odeur et sans clignotants. Chaque mois, le compte du Trésor était ainsi siphonné jusqu’à hauteur de cinquante mille dollars, soit un revenu annuel de six cents milles dollars américains.

Pris la main dans le sac, un ancien argentier de la République s’est permis de prendre tous les Congolais pour des imbéciles. Dans une note balancée sur les réseaux sociaux considérée comme la poubelle de tout ce qui nargue les consciences, il toise le peuple et lui raconte des salades d’un autre âge. « C’est depuis 1960 » que la pratique des cartes est de mise dans le pays, affirme-t-il  sans rire. L’homme a oublié que jusqu’il y a une trentaine d’années, les cartes bancaires n’étaient pas d’usage dans notre pays. A-t-il compté sur une amnésie collective ? Erreur. Longtemps exploités et longtemps chosifiés, les Congolais n’oublient plus. Ils savent d’où ils viennent et ils connaissent parfaitement les visages de leurs bourreaux.

Dans le cas sous examen, ils ne sont pas prêts de passer l’éponge. Voir des individus ramasser chaque mois cinquante mille dollars pendant que les diplomates congolais dorment à la belle étoile et que les hôpitaux crient famine, personne ne peut accepter de telles ignominies. Cette affaire ne doit pas s’arrêter en cours de route. Elle doit aller jusqu’au bout.

Sanctions pénales

Selon des sources proches du dossier, les cartes bancaires illégalement accordées à des individus dont plusieurs sans qualité, ont servi à couvrir les besoins des membres de leurs familles. Cette pratique viole les dispositions légales et expose les personnes qui utilisent les cartes en lieu et place de leurs vrais propriétaires à des sanctions pénales. En clair, les enfants qui utilisent à l’etranger des cartes bancaires à la place des pillards restés au pays risquent de connaître des jours sombres. 


Le Phare / MCP, via mediacongo.net
8470 suivent la conversation
13 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Mampuya | T6L7OKA - posté le 10.06.2021 à 18:25

Mkreel posté le 10.06....selon vous qui vole mieux, celui qui sort avec une male d'argent ou celui avec carte de crédit dont toute dépense est traçable ? Frais des missions, n'a rien avoir avec la carte visa.

Non 2
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mkreel | ZHPEFNG - posté le 10.06.2021 à 12:39

Donc in fine, je veux dire que ces personnalités recevaient les frais de mission à travers le système de compensation bancaire et en même temps elles utilisaient des cartes pour les mêmes dépenses (double emploi). L'utilisation de la carte serait justifiée si elle était soutenue par la loi des finances. Les fonds retirés avec une carte brisent la procédure de la chaîne de dépense(ministère des finances, ministère de budget, BCC).

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mkreel | ZHPEFNG - posté le 10.06.2021 à 12:27

Mr mampuya, tu peux bien raconter l'histoire sur l'apparition des cartes mais il faut savoir qu'en RDC, elles n'ont fait leur apparition qu'en 2005. Le problème est que l'utilisation de la carte n'est pas soutenue par la loi des finances publiques. J'ai travaillé comme compensateur dans une banque de la place jusqu'en 2016 et sur la liste des personnes citées, des noms pour qui j'avais chaque fois reçu provenant de la BCC pour couverture des frais de mission. Je trouve que utiliser la carte et en même temps recevoir les frais de mission à travers la chaîne des dépenses constitue un double emploi et constitue un double emploi des derniers publics.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.06.2021 à 17:50

(suite) Voilà pourquoi sous Mobutu, mieux durant ses annèes, les ministres en mission avaient des valises et malettes des moannaies et personne ne pouvait savoir, ou ne voulait connaitre le montant des malettes, ou valises, donc exportations des capitaux. Aujourdh'ui cela n'est plus possible, avec l'apparution l'utilisation de carte de crédit, qui est un produit d'un groupe des banques dans le monde. Donc, c'est un moyen de controlle de l'argent du Trésor qui sort. Dire que c'est pour éviter les sanctions. C'est une Idiotie, parceque sont les cartes d'un Service (ministère), et non d'un individu.

Non 1
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.06.2021 à 17:48

(suite) Banque FranklinBank de Neww. Cela sous entend, que le client devait avoir un compte dans cette banque. En 1967 est apparu la master change, devenu master card plutard, toujours comme produits des Banques Amèricaines, cda , tout client qui devait avoir un compte dans une des ces banques. Avec le temps, le commerce augmente, le monde devient petit, les Banques sont pour la plupart Américaines avec leurs produits, vont s'étendrent en Europe. Avec le développement de l'électronique en 1979, les carte des crédits ont la bande magnétique, ce qui nous permets aujourdh'ui de prélever de l'argent dans des banques à n'importe quelle heure. Voilà pourquoi sous Mobutu, où il...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | T6L7OKA - posté le 09.06.2021 à 17:47

L'article d'un idiot pour les idiots. L'histoire des sutèmes des crédits commence en réalité en 1730 par un marchant des mobiliers Christopher Thomson ecc . La prèmière carte de crédit est en 1950 ila fameuse carte Diners Clubs. qui était plus pour lees touristes,et hommes d'affaires USA, carte qui accordait un crédit de 60 jours.eecc, en 1958 est apparu l'America Express la prémière carte de crédt d'une banque. Donc la carte de crédit appartenait au dèpart aux services commercials, des ventes, qui continuent meme aujourdh'ui , dans les supermarchés en Europe. Mais l'América Express était de la Banque FrannklinBank de Neww. Cela sous entend, que le client devait avoir un...

Non 2
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 09.06.2021 à 16:35

uand vous | 6W32LRU - posté le 09.06.2021 à 14:4 - Tu parles de quelle population qui doit bénéficier de cet argent..., pendant que la Présidence de la République a détourner des millions de dollars des projets dits des 100 jours. Votre Chef TALIBAN ne pas clean.

Non 3
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 09.06.2021 à 15:23

La population a justement besoin de tout ce que fait l'IGF pour soutirer l'anguille de sous le roc où elle s'ancre encore et le jeter à terre sèche où elle va s'asphyxier et mourir. Lorsque toute la corruption est dénoncée partout et à tout niveau, les corrompus et corrupteurs vont quitter le building. C'est tout ce que la population a besoin. Là l'eau, l'électricité, la santé, l'éducation, etc etc dont la population aura besoin aura de quoi se faire financer sans crainte d'autres magouilles.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Benoit kangoma | DL8NMG7 - posté le 09.06.2021 à 15:18

C'est pourquoi le pays n'avance pas acause des voleurs !!

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
uand vous | 6W32LRU - posté le 09.06.2021 à 14:45

Okolela, tika kolela te, ça ne fait que commencer. Comment penses-tu que la population va bénéficier si des pillards continuent à détourner tout son argent??? Salisa bongo na yo mon frère

Non 1
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Okolela | V73Q7NS - posté le 09.06.2021 à 14:33

Avançons s'il vous plait!!! la population en a marre de la diversion de la part des TALIBANS.

Non 10
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
James Bond | V9EBA8Q - posté le 09.06.2021 à 13:15

Ah oui! C est très grave si cette technique a été utilisée pour échapper aux sanctions! Deogratias sera sanctionné a titre individuel sans oublier le staff de la rawbank

Non 0
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Toyo toyo | BBPCU3K - posté le 09.06.2021 à 13:13

Déboulonnage du système Kabila tant crié par Fatshi et tout le peuple acquis au changement de mentalité continue et va aller jusqu'au bout. Cela ne doit pas être sélectif mais doit exercer son pouvoir sur quiconque aurait triché en défaveur ou au détriment des autres. Ce n'est pas un acharnement envers qui que ce soit.

Non 2
Oui 14
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC-Ouganda: appel à cesser l'activité pétrolière autour du parc des Virunga
left
ARTICLE Précédent : Afriland, l’histoire de la chute d’une banque au contour flou