Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Echos des entreprises

La modernisation du port de Kalundu marque une étape importante dans le commerce en RDC

2024-03-27
27.03.2024
Echos des entreprises
2024-03-27
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/03-mars/25-31/port_de_kalundu_inauguration_1.jpg -

Le gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), en collaboration étroite avec TradeMark Africa (TMA), annonce la finalisation des travaux de modernisation des infrastructures du port de Kalundu, localisé à Uvira, au sein de la province du Sud-Kivu. Cette modernisation s’intègre dans une stratégie ambitieuse visant à dynamiser le commerce régional et à favoriser le développement économique sur le long du lac Tanganyika et dans la région des Grand-Lacs.

Financée par le Royaume des Pays-Bas pour un montant de 3,3 millions de dollars, la rénovation progressive du port a enregistré des avancées significatives depuis le début de la première phase du projet en 2018.

Les efforts de modernisation ont notamment inclus le dragage du port pour augmenter sa profondeur, permettant ainsi l’accueil de navires de plus grande taille. La capacité du port a été considérablement augmentée, passant de 800 tonnes à 4.000 tonnes, ce qui a permis d’accroître le nombre de cargos pouvant y accoster simultanément. Ces améliorations ont non seulement facilité l’expansion commerciale, mais ont également optimisé les opérations au sein de l’un des ports les plus stratégiques de la République démocratique du Congo.

« Ces améliorations ont engendré une réduction significative des délais et des coûts opérationnels, tout en améliorant les conditions de travail et la sécurité au sein de l’environnement portuaire. Grâce à ces évolutions, le temps nécessaire au déchargement des navires a été réduit de moitié (50%), les navires étant désormais en mesure de s’approcher davantage des quais. C’est une avancée majeure qui témoigne de notre engagement commun en faveur de l’intégration régionale et du développement économique durable », a déclaré Aimé Nzoyihera, directeur Pays de TradeMark Africa pour la RDC.

« Nous sommes extrêmement satisfaits de voir que le partenariat fructueux entre TMA, le gouvernement de la RDC et les Pays-Bas porte ses fruits de manière concrète », a-t-il insisté.

Entre 2019 et 2024, le projet a mis l’accent sur la rénovation et la modernisation des infrastructures portuaires de Kalundu. Parmi les réalisations notables figurent l’érection d’un nouveau bâtiment administratif, l’installation de sanitaires publics, la création d’un dispensaire, et la rénovation de deux entrepôts.

De plus, deux nouveaux entrepôts ont été construits pour remplacer ceux datant de l’époque coloniale, marquant un pas significatif vers la modernisation et l’amélioration des capacités opérationnelles du port.

En outre, l’installation d’une robuste clôture de sécurité en béton, d’un système de surveillance vidéo, d’un château d’eau et de l’amélioration de l’éclairage a contribué à renforcer significativement la sécurité sur le site.

Ces améliorations ne se limitent pas à l’aspect sécuritaire ; elles ont également un impact positif sur l’environnement commercial et les conditions opérationnelles du port.

« En plus de répondre aux exigences du commerce moderne et de la compétitivité internationale, la rénovation du port de Kalundu est un pas de plus vers l’intégration régionale et le renforcement du positionnement économique stratégique de la RDC dans la région des Grands Lacs », a déclaré Marc Malago Kashekere, Gouverneur de la Province du Sud-Kivu, s’exprimant lors de la cérémonie de remise officielle des ouvrages ce lundi 25 mars 2024.

Le Représentant de l’Ambassadeur des Pays-Bas en RDC, M. Michiel Smet, a reconnu le partenariat stratégique avec TradeMark Africa dans la poursuite des initiatives de facilitation du commerce dans la région.

« Notre attention s’est particulièrement portée sur le développement des infrastructures du port de Kalundu et de la frontière de Mahagi dans la province de l’Ituri. Les travaux réalisés au port de Kalundu devraient améliorer considérablement les opérations portuaires, ce qui profitera à l’ensemble de la communauté de l’est de la RDC. Ensemble, nous construisons un avenir où le commerce est un moteur économique, un vecteur de paix, de prospérité et de développement durable pour tous ».

Kapuku Ngoy, Directeur général adjoint de la Société Nationale des Chemins de fer de la République démocratique du Congo (SNCC), qui supervise le port de Kalundu, a exprimé son enthousiasme face aux récentes améliorations, les considérant comme un catalyseur essentiel pour la revitalisation de l’intégration économique au sein des différents blocs économiques auxquels la RDC est affiliée. Ces blocs incluent notamment la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE) et la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

Ngoy souligne que « le succès du marché commun africain pourrait bien dépendre du port de Kalundu, qui, grâce à ses récentes mises à niveau, positionne la RDC comme un acteur clé capable de stimuler le développement économique à l’échelle du continent ».

« Grâce à cet important investissement de 3,3 millions de dollars, TMA, avec le soutien des Pays-Bas, s’engage à aider la RDC à faire revivre ce port en tant que porte d’entrée stratégique pour le transport intermodal et le commerce à travers le lac Tanganyika. Les plans futurs comprennent le développement d’autres infrastructures pour répondre aux demandes commerciales croissantes visant à consolider le port de Kalundu en tant que plaque tournante régionale clé pour le commerce et le transport intermodal », a déclaré Mark Priestley, directeur principal de TMA.

Dans son discours, Mark Priestley, le directeur principal de TMA, a souligné l’importance de l’investissement de 3,3 millions de dollars dans le projet : « Cet investissement significatif marque l’engagement de TMA, soutenu par les Pays-Bas, à revitaliser le port de Kalundu et à le repositionner comme un point d’accès stratégique pour le transport intermodal et le commerce à travers le lac Tanganyika. Les plans futurs visent à étendre les infrastructures existantes afin qu’elles soient résiliant aux changements climatiques, répondent à la demande commerciale en expansion, avec l’ambition de faire du port de Kalundu un centre névralgique régional pour le commerce et le transport intermodal ».

La prochaine phase du projet s’attaquera à des problèmes tels que l’érosion des sols, l’élévation du niveau des eaux et la sédimentation grâce à des solutions durables pour assurer la longévité du port. Cela devrait faire de Kalundu une plaque tournante pour les importations et les exportations en provenance de la RDC, favorisant ainsi la prospérité, en particulier pour les communautés du Sud-Kivu et des régions périphériques.

À propos de TradeMark Africa

TradeMark Africa (TMA), anciennement connu sous le nom de TradeMark East Africa, est une organisation africaine de premier plan dans le domaine de l’Aide pour le Commerce, fondée en 2010. Son objectif principal est de développer le commerce intra-africain et d’accroître la part de l’Afrique dans le commerce mondial. TMA s’engage également à rendre le commerce plus inclusif et bénéfique pour les populations les moins favorisées, tout en veillant à ce qu’il soit plus respectueux de l’environnement.

TradeMark Africa (TMA) fonctionne sur une base non lucrative et bénéficie du soutien financier de divers donateurs prestigieux, notamment la Belgique, la Fondation Bill & Melinda Gates, le Canada, le Danemark, l’Union européenne, la Finlande, la France, l’Irlande, la Fondation Mastercard, les Pays-Bas, la Norvège, le Royaume-Uni et les États-Unis d’Amérique. TMA collabore étroitement avec des organisations intergouvernementales régionales et continentales, les gouvernements nationaux, le secteur privé et la Société civile.

Depuis sa création, TMA a réalisé des gains substantiels pour le commerce et l’intégration économique régionale en Afrique de l’Est et dans la Corne de l’Afrique, incluant une réduction de 16,5 % des temps de transit des cargaisons sur le Corridor Nord de Mombasa à Bujumbura, ainsi qu’une diminution moyenne de 70 % du temps nécessaire pour traverser certains postes frontaliers à arrêt unique. TMA a officiellement lancé son expansion à l’échelle continentale et son rebranding en Afrique de l’Ouest en janvier 2023, le Ghana étant le premier pays d’opérations dans la région.

En 2022, TMA a créé une société de financement catalytique –Trade Catalyst Africa –qui pilotera des projets commercialement viables pour la création d’infrastructures commerciales (à la fois physiques et numériques), ainsi que pour augmenter l’accès au financement du commerce pour les petites et moyennes entreprises (PME).

Les sièges sociaux de TCA et de TMA se trouvent à Nairobi, au Kenya. Les bureaux sont situés au Secrétariat de l’EAC à Arusha, au Burundi, en République démocratique du Congo, à Djibouti, en Éthiopie, au Ghana, au Malawi, au Rwanda, au Somaliland, en Tanzanie et en Ouganda, avec des opérations au Mozambique, au Soudan du Sud et en Zambie. Pour plus d’informations, veuillez visiter www.trademarkafrica.com.

 

Bértin Bulonza
congo-press.com (MCP) / La PrunelleRDC
right
Article suivant Le FOGEC à la rescousse des femmes entrepreneures
left
Article précédent Changement climatique : Rawbank partage sa vision à l’école ERAIFT sur l’alliance cruciale entre sciences et finances

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi de retour après un voyage mystérieux !

15.04.2024, 24 commentaires

Politique L’opposant Fayulu apporte son soutien au cardinal Ambongo, « victime d’un traitement dégradant »

15.04.2024, 12 commentaires

Politique Formation du gouvernement : Kamerhe demande à Suminwa de privilégier le critère "compétence"

15.04.2024, 11 commentaires

Politique Judith Suminwa se donne 7 jours de consultations, avant de former le gouvernement

13.04.2024, 9 commentaires

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance