Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 08 avril 2024
mediacongo
Retour

Provinces

Bumba : ces vidéos de fraude qui mettent en cause Jean-Pierre Lihau

2024-01-09
09.01.2024
Spécial Elections / Politique
2024-01-09
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/01-janvier/08-14/bumba_ces_videos_de_fraude_qui_accablent_jean_pierre_lihau.jpg -

Candidat aux législatives nationales à Bumba, Jean-Pierre Lihau, vice-Premier ministre de la Fonction publique est accusé de fraude électorale. @ Photo Droits tiers.

À Bumba dans la Mongala, Jean-Pierre Lihau est dans le dur. Le cadre Union sacrée est englué dans un dossier de fraude électorale qui risque l’éclabousser. Des images de villages Yamwanda et Bongoluyanzeka qui inondent la toile, montrent des bulletins de vote cochés pour le compte du candidat n°145. Des voix s’élèvent dans les rangs de la société civile locale pour dénoncer la détention illégale des machines et bulletins de vote par le vice-Premier ministre de la Fonction publique.

Comme dans un film, on y voit des effets électoraux, particulièrement des bulletins de vote et des PV remplis pour les comptes des candidats Bokungu, César Limbaya – gouverneur de province et du numéro 125 Jean-Pierre Lihau (actuel vice-Premier ministre en charge de la Fonction publique). À certains endroits, la police a constaté les faits et interpellé les personnes trouvées sur place.

Limbaya est déjà tombé dans le filet de la CENI. Son nom a été repris dans le groupe de 82 candidats déjà invalidés pour fraude électorale, violence et détention des machines à voter par la CENI. Reste à savoir, s’interroge un prélat catholique, si les deux autres cadors de la famille politique du chef de l’État ne connaîtront pas le même sort au regard de la gravité des faits.

Encore une preuve à charge de Lihau 

Dans une nouvelle vidéo devenue virale, on y voit une personne s’identifiant comme agent électoral accusant toujours le VPM en charge de la Fonction publique de n’avoir pas honoré sa facture. Visiblement déçu du non-respect du deal, l’homme attaque Lihau.

Selon cet agent qui cite même les noms des émissaires du VPM, l’accord consistait à octroyer à Lihau 5 000 voix frauduleuses via des machines à voter en échange de 5000 dollars. Visage caché, à côté des DEV et des bulletins de vote, l’agent de la CENI utilisé, se plaint de l’attitude de Lihau qui a bénéficié de ses services, mais n’a pas respecté sa part du contrat.

 Même le numéro 125 de Lihau avait déjà suscité une vague de contestation

Sur la liste définitive des candidats aux élections législatives nationales de la circonscription de Bumba dans la province de la Mongala, un fait pas anodin avait retenu l’attention des ressortissants de la contrée. Le numéro 125 a été attribué à la même personne qui l’avait porté en 2018, à savoir Lihau Ebua Kalokola Jean-Pierre. Marque flagrante d’une manipulation du fichier électoral ou erreur matérielle ? Seul Denis Kadima pourra dire un jour au peuple congolais sur ce qui s’est passé réellement, si et seulement s'il y a transparence.

Comment est-ce possible que ce candidat autrefois membre du Front commun pour le Congo (FCC) avec comme parti politique PPRD, s’est-il retrouvé avec le même numéro cette fois-ci ? Arrangement ou simple coïncidence ? Ce numéro avait suscité chez d’autres challengers de la circonscription de Bumba beaucoup d’interrogations et de soupçons. Déjà, la société civile locale s’interrogeait si c’était la marque d’une tricherie planifiée ? Ces méthodes pprdiennes que ce candidat amène à l’UDPS/Tshisekedi doivent-elles passer inaperçues ?

Selon Scooprdc, certains habitants de Bumba ne cessaient déjà à l’époque d’interpeller la CENI et l’UDPS/Tshisekedi, question d’éviter ce genre de scandale qui risquait de donner de la matière aux détracteurs de cette CENI déjà contestée dès son installation par les Églises catholique et protestante ainsi qu’une partie non négligeable de la population.

Kokolo Jean
OURAGAN / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 6 commentaires
4131 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


Anonyme @KPRPW53   Message  - Publié le 09.01.2024 à 18:12
Monsieur alias LIHAU, Jean-Pierre KALOKOLA est un specialiste de la fraude, il n'y a rien d'etonnant. Il va recourir, sans aucun doute, et de maniere tout a fait previsible, a sa strategie la plus rodee, celle des boucs emissaires, du deni, du jeu de la victime et du repli. Mais les preuves sont flagrantes et probantes. Ce qu'il ne comprend pas, c'est qu'en droit constitutionnel, il a beneficie de la fraude. Donc les consequences de la fraude sont distinctes des consequences potentiellement penales que subiraient les personnes trouvees coupables des actes l'ayant permise. La conclusion, quelle que soit la maniere dont on y arrive, est que son resultat aux elections est frauduleux, et devrait ineluctablement etre invalide. Pour les sanctions penales, disciplinaires, civiques ou autres ca se verra apres. Serait-ce enfin, la fin et l'enlevee du masque de Pitchou Kalokola Kalambayi le caméléon-fraudeur, qui s'est faufile du PPRD a l'UDPS, sous le deguisement d'un LIHAU. La verite est tetue! Trrrres tetue! Voyons voir si la CENI se placera du cote de cette dernière.

Réagir

1
1
1
Répondre
@
Insérez un émoji
demain=aujourd'hui @DR1XJDP   Message  - Publié le 09.01.2024 à 17:35
C'EST DEL'ACHARNEMENT PUR ET SIMPLE CONTRE LA PERSONNE DU LIHAU. SI C'EST VRAI QUE CETTE SOCIETE CIVILE EXHIBE LES PV D'UN OPJ DE LA MONGALA AYANT FAIT CE MEME CONSTAT.

Réagir

4
3
Répondre
@
Insérez un émoji
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 09.01.2024 à 14:56
SALIMA le problème votre tshilombo risque de n'est rien faire contre LIHAU au nom de son ami Bemba

Réagir

2
2
1
Répondre
@
Insérez un émoji
Mwana Congo @9EJ2677   Message  - Publié le 09.01.2024 à 10:14
Grave. Un vice-premier ministre. Ah ! Si la Céni se tait sur ce cas, ce sera une preuve patente qu'elle (la Céni) est bien complice dans le désordre actuel. Nous, on observe.

Réagir

2
2
Répondre
@
Insérez un émoji
Salima @TTYVYQL   Message  - Publié le 09.01.2024 à 10:09
Un usurpateur, rescapé du Pprd kabiliste alors. Le péché originel reste toujours dans cette lignée machiavélique de la kabilie @SHAKA. Kanga Ye! Gunkanga!

Réagir

5
3
3
1
Répondre
@
Insérez un émoji
SHAKA @2ZKD172   Message  - Publié le 09.01.2024 à 09:51
ce petit usurpateur, du nom Lihau doit disparaitre aussi de la scène politique congolaise

Réagir

9
2
Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Nord-Kivu : le M23 empêche à la population de Rutshuru de récolter des produits des champs
left
Article précédent Encerclement de la résidence de Katumbi : l'ACAJ exige des sanctions contre les auteurs

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi de retour après un voyage mystérieux !

15.04.2024, 26 commentaires

Politique L’opposant Fayulu apporte son soutien au cardinal Ambongo, « victime d’un traitement dégradant »

15.04.2024, 14 commentaires

Société Justice : l'ancien vice-ministre des Hydrocarbures condamné à 20 ans de prison

17.04.2024, 13 commentaires

Politique Formation du gouvernement : Kamerhe demande à Suminwa de privilégier le critère "compétence"

15.04.2024, 12 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance