Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 04 juin 2024
mediacongo
Retour

Religion

Le premier prêtre diocésain de Kinshasa inhumé au Grand séminaire Saint-André Kagwa

2024-05-25
25.05.2024
2024-05-25
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2024_actu/05-mai/20-26/cardinal_fridolin_ambongo_celebre_la_messe_de_abbe_michel_gerard_24.png -

Le premier prêtre diocésain de Kinshasa en République démocratique du Congo, décédé le 18 mai 2024 à l’âge de 82 ans, a été inhumé ce samedi 25 mai 2024 au Grand séminaire Saint-André Kagwa, après une messe de requiem dite à la Cathédrale Notre Dame du Congo.

« L’abbé Michel Gérard a été un homme charitable et très altruiste, il a passé sa vie sacerdotale au service des autres et s’est contenté de peu qu’il gagnait, en mettant ses biens au service de la communauté », a déclaré dans son homélie, le cardinal Fridolin Ambongo, archevêque de Kinshasa.

« Aujourd’hui, nous célébrons la façon dont il a vécu, nous devons nous en inspirer pour donner un sens à nos vies, selon que l’Évangile nous enseigne que le bonheur d’être des chrétiens ne s’arrête pas sur cette vie terrestre, mais qu’il nous accompagne dans la vie éternelle », a exhorté le prélat catholique qui a mis en exergue les valeurs que prônait l’abbé Gérard Michel, notamment l’amour pour les démunis.

« En réalité, la joie de l’abbé Michel Gérard résidait justement dans cet amour qui débordait son cœur pour ses frères, mais aussi pour les tout-petits, les pauvres qui venaient vers lui », a dit l’archevêque de Kinshasa.

Le cardinal Ambongo a, en outre, relevé ce qui constituait les charges pastorales de la vie sacerdotale de celui qu’il a qualifié de « pasteur infatigable », à savoir : la formation des fidèles, la célébration des sacrements, la coordination des écoles, l’accompagnement des groupes ou mouvements ainsi que l’implantation et la gestion des paroisses.

Il a rejoint tous ceux qu’il a aidés durant sa vie

Affectée par sa disparition, la famille biologique du défunt a exprimé son regret du vide que laisse l’abbé Gérard Michel, qui a rejoint, selon elle, des milliers de personnes qu’il a aidés durant les 58 ans de sa vie sacerdotale.

« Nous sommes tous affectés par l’absence physique créée chez nous ici en Belgique et chez vous en RDC. Un grand vide, mais il va nous laisser son souvenir dans nos esprits et dans nos cœurs. L’abbé Gérard Michel a rejoint tous ceux qu’il a aidés durant sa vie et ils sont maintenant auprès du Père », a indiqué la famille dans une lettre lue par l’église.

Mme Roxane de Bilderling, ambassadeur du Royaume de Belgique en RDC, a loué les œuvres de son compatriote, consacrées au service des jeunes, de la famille et des pauvres, qu’il a bien poursuivies en dépit de son état de santé.

« J’ai eu l’occasion de le rencontrer quand je suis arrivé ici en RDC. Je me souviens qu’il avait déjà du mal à se déplacer, il était un peu plié, mais jamais il aurait voulu qu’on lui donne une chaise roulante… jamais il aurait voulu qu’on l’aide à marcher, car il voulait encore continuer cette œuvre pastorale, cette vocation consacrée à la formation et à l’éducation des jeunes. C’est pourquoi je suis remplie de joie de voir autant de jeunes aujourd’hui présents pour reconnaître le rôle qu’il a joué et le poursuivre », a dit en substance la représentante du Royaume de Belgique à Kinshasa.

Et d’ajouter : « C’est dans cet esprit de communion totale avec lui et avec nous tous que nous le célébrerons très prochainement avec sa famille de Belgique ».

L’abbé Michel Gérard, affectueusement appelé ‘‘Ya Miche’’, est le tout premier prêtre ordonné au diocèse de Kinshasa, le 5 septembre 1965.

Il est arrivé à Léopoldville (ancienne appellation de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo) en 1948, à l’âge de 6 ans.

Après les écoles primaires et secondaires au collège Albert (actuel collège Boboto) à Kinshasa, il retourne en Belgique pour étudier la philosophie à l’Université de Louvain, puis la théologie à Rome, en Italie.

 


ACP / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites :
1530 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


right
Article suivant 25 mai : les Kimbanguistes célèbrent Noël
left
Article précédent Le pasteur Baruti Kasongo n’est plus

Les plus commentés

Politique Assemblée nationale : les députés ont 30.000$ à chacun pour investir le gouvernement Suminwa (Crefdl)

11.06.2024, 15 commentaires

Afrique RDC-Rwanda : la feuille de route franco-américaine privilégie une solution négociée

11.06.2024, 10 commentaires

Politique FELIX TSHISEKEDI : ENTRE ÉTERNITÉ AU POUVOIR ET MAINTIEN DE L’ETAT NATION

11.06.2024, 8 commentaires

Provinces Tuerie à Beni : pour Fayulu, le pays est « victime de l’impuissance et de l’irresponsabilité d’un pouvoir illégitime à Kinshasa »

11.06.2024, 7 commentaires


Ils nous font confiance