mediacongo.net - Actualités - Côte d'Ivoire: la nouvelle constitution adoptée avec plus de 93 %



Retour Afrique

Côte d'Ivoire: la nouvelle constitution adoptée avec plus de 93 %

Côte d'Ivoire: la nouvelle constitution adoptée avec plus de 93 % 2016-11-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2016_actu/octobre/24-au-31/referendum_civ_agent_16_002.jpg -

Les Ivoiriens ont adopté, mardi, à une écrasante majorité, la nouvelle constitution voulue par le président Alassane Ouattara. Malgré le boycott de l'opposition, le taux de participation, enjeu principal du référendum, a atteint plus de 42 %.

La nouvelle constitution ivoirienne a obtenu sans surprise 93,42 % des suffrages lors d'un référendum organisé dimanche 30 octobre, a annoncé mardi soir le président de la Commission électorale indépendante (CEI) Youssouf Bakayoko. Le scrutin avait été boycotté par l'opposition. La grande inconnue était le taux de participation : il a été de 42,42% selon la CEI.

"C'est un score moyen, mais qui cache d'énormes disparités entre le Nord et le Sud, selon la correspondante de France 24, Anna Sylvestre-Treiner. Traditionnellement acquis à Ouattara, la participation s'élève à plus de 60 % dans le nord. Le sud a boudé ce référendum, dans certaines régions, la participation est de moins de 20 %."

L'adoption du texte voulue par le président Alassane Ouattara ne faisait aucun doute. Selon le pouvoir, cette nouvelle constitution clarifie les conditions d'éligibilité du président en évacuant notamment le concept d'"ivoirité" – ce qui obligeait jusqu'ici les candidats à la magistrature suprême à être nés d'un père et d'une mère d'origine ivoirienne. Les détracteurs d'Alassane Ouattara lui reproche son origine burkinabè et conteste son éligibilité (il n'avait pu se présenter que grâce à un décret).

La nouvelle Loi fondamentale prévoit également la création d'un poste de vice-président et d'un Sénat.

L'opposition avait appelé au boycott, reprochant au pouvoir de ne pas avoir consulté ni l'opposition ni la société civile, et l'accusant de vouloir faire passer le projet "à la sauvette" avec une campagne de sept jours et une diffusion faible d'un texte qu'elle qualifie de "monarchique et rétrograde".


France 24
868 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jo Ali | WGRPVB2 - posté le 02.11.2016 à 06:46

2 mandats sufit Alassane Ouattara, pas plus!!!!!

Non 0
Oui 4
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: le Burundais Egide Mwéméro bientôt devant la justice militaire?
left
ARTICLE Précédent : Recherche Scientifique: Quand les études génétiques négligent les Africains…
AUTOUR DU SUJET

Côte d'Ivoire : 5.000 étudiants toujours non inscrits malgré une décision gouvernementale

Afrique .., Abidjan, Côte d'Ivoire

Tunisie : le SOS de migrants ivoiriens expulsés vers le désert libyen

Afrique .., Tunis, Tunisie