mediacongo.net - Actualités - Le prof. Stephen Nzita à la classe politique: « Notre ennemi commun, c'est le temps...»



Retour Politique

Le prof. Stephen Nzita à la classe politique: « Notre ennemi commun, c'est le temps...»

Le prof. Stephen Nzita à la classe politique: « Notre ennemi commun, c'est le temps...» 2017-04-10
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/04-avril/03-09/nzita_stephen_17_004.png Kinshasa-

Le prof. Stephen Nzita

Président du Parti du Peuple pour le Progrès du Congo(PPPC), le professeur Stephen Nzita est monté au créneau, ce lundi 10 avril 2017, pour livrer ses impressions sur les principales questions d'actualité, notamment, la marche de l'Opposition, la nomination du nouveau Premier ministre, les élections, etc.

Au sujet de la marche pacifique, le président du Pppc à rappelé que c'est un droit constitutionnel, mais, il faut que les objectifs, la stratégie et les tactiques soient bien étudiés. « Ce qui dérange plus la MP est les élections qu'elle ne veut pas ...La marche pacifique, ils ont la machine a broyer... donc une très mauvaise stratégie...» a-t-il expliqué.

A son avis, l'ennemi commun à tous c'est le temps pour les élections... « Si la marche réussissait, elle aurait donné ce que la MP cherche: le prétexte de continuer sans l'opposition... A mon avis donc, voilà finalement une voie de sagesse et une voix de la raison...Dans cette "guerre de cent ans" n'oublions pas la raison de notre combat: les élections équitables en 2017 pour une passation paisible du pouvoir», a-t-il appuyé.

Pour y parvenir, il pense qu'il faut que  les jeunes soient pris comme la réponse pour la fondation du nouveau Congo. « C'est l'espoir d'aujourdui, pas demain ! La CENI doit recruter 2 jeunes par quartier (en ville) et par groupement ou Chefferie en milieu rural pour participer pleinement a la constitution du fichier electoral et l'Etat Civil des communes  (en villes) et secteurs (en milieux ruraux)» a-t-il martelé. Pour lui, ces jeunes serviront d'agents de vérification du verdict électoral.

Invitant la CENI à donner un calendrier électoral global pour les élections en 2017, Stephen Nzita lui demande en même temps à rende compte de millions des dollars dépensés, y compris des millions encaissés pour les élections avortées de 2015.

Pour lui, le vrai budget des élections en 2017, c'est 621 millions et non le 1,8 milliard qu'exige la Ceni.

Enfin, concernant la nomination de Bruno Tshibala comme Premier ministre, il estime que l'homme est bon, compétent et loyal auprès de Tshisekedi toute sa vie politique.« Je ne sais pas ce qui est mal parti avec la mort du Grand Leader ... Ce que je déplore c'est la procédure qui fini par salir les hommes crédibles.... Le choix est donc bon. Je le félicite et l'exhorte de se réconcilier avec l'honorable Félix Tshisekedi et la famille UDPS. Il a  mes prières et je le félicite...» a-t-il conclu.


MCN TEAM / mediacongo.net
1642 suivent la conversation
9 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Prof. Dr.Robert KIKIDI | WE8J2GQ - posté le 13.12.2017 à 15:33

LE REV.NZITA LE PATRON DE L' Université Chrétienne Internationale 13 rue Limete SE FAIT DONNEUR DE Leçon POUR LA GESTION D'UNE REPUBLIQUE! Pourtant celui qui est fidèle dans les petites choses le sera aussi pour les grandes dit la Bible CHER REV RECTEUR-CHANCELIER.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
A Concerned Citizen (CC) | 5MMWL26 - posté le 12.04.2017 à 16:31

Une bonne analyse. I second the idea with all humility.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
GMatata | XSZ9GJ3 - posté le 11.04.2017 à 16:40

Je ne sais pas pourquoi ce type est professeur et de quoi? lorsqu'il ne connait mm pas l'ennemi commun qui bloque la machine électorale, honte aux professeurs comme celui ci qui ont la malice a la place de l'intelligence et qui ont peur au lieu de sauver la nation qui les a enfante.

Non 1
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
KASAÏ N°1 | 4WV91MK - posté le 11.04.2017 à 12:56

Vous avez raison le temps est l'ennemi commun, la MP cherche à gagner le temps ne pas organiser les élections et l'opposition cherche à son tour le même temps pour l'organisation des élections, alors le mieux à faire c'est mettre la MP contre mur en se joignant au Nouveau Gouvernement en vue d'arriver à ce que cherche le peuple congolais (L'Organisation des vraies élections) la MP se dit "la jeunesse m'appartient" et l'opposition "la jeunesse m'appartient" les mêmes jeunes là vous les tuez comme les fourmis...

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais | VB261H4 - posté le 11.04.2017 à 11:32

Prof. Nzita prenez courage , nous les jeunes et patriotes vous comprenons. Vous comprenez qu'on vous suit et on cherche des stratégies pour vous attaquer. Je vous connais depuis les années 90. Vous êtes un homme constant et crédible. Il est temps que vous interveniez on nous a trop trompé.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais | VB261H4 - posté le 11.04.2017 à 11:21

Vraiment le temps est notre ennemi commun. Que devons nous faire pour ne pas être distrait. IL faut que le pays change.

Non 0
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Congolais | VB261H4 - posté le 11.04.2017 à 11:16

Quand on a perdu un emploi on ne cherche pas a tuer le pays. Ne t'attaque pas a notre université qui du reste n'est pas fermée et fonctionne depuis 1993. Nous savons qui vous êtes vous étiez révoque pour avoir voulu introduire la corruption chez nous. Nous n'avons que des professeurs et chercheurs congolais et visiteurs les plus qualifiés qu'on peut trouver.

Non 2
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anonyme | WRB3VFJ - posté le 10.04.2017 à 21:59

M.Stephen fera mieux de se taire, il a toujours fait des sorties médiatiques pour se créer une place dans la politique et j'affirme sans risque d'être contredit que M.Stephen n'arrive même pas à payer ses collaborateurs comme il faut. Moi qui écris ce message je fus son ancien collaborateur. c'est pourquoi quelle que soit la pertinence de ses idées, il doit d'abord diriger sa pseudo-université , qui du reste fut fermée depuis la mesure prise par le ministre honoraire de L'ESU. et qui fonctionne avec 1 professeur ainsi que des licenciés qui dispensent les cours. c'est pitoyable avec ces prétendus professeurs.

Non 3
Oui 6
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Mampuya | GFNVXBG - posté le 10.04.2017 à 21:40

Etre fidèle à son pays, cela veut dire patriotisme. Etre fidèle à un homme cela veut dire, mystification. Où sont les écrits de Tshisekedi ? vous etes des apotres de quoi? Reunissez vous écriver un livre, un paphlet sur tshisekidisme. comme ça les geans sachent ce que cela veut dire. Moi je suis resté au niveau du pantecoste.

Non 1
Oui 3
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Congo Hold-up: l'Affaire des cartes Visa liées au Trésor refait aussi surface
AUTOUR DU SUJET

Crise en RDC : le PPPC Stephen Nzita en sapeur-pompier

Politique ..,