Recherche
  Home Elections Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Medias & tendances Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - Premier-BET - 05 février 2024
mediacongo
Retour

Société

Une policière tuée dans l'attaque du parquet de Matete

2017-06-10
10.06.2017 , Kinshasa
2017-06-10
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2017-actu/06-juin/05-11/Matete_attaque8.jpeg Kinshasa-

"Le parquet a été attaqué cette nuit par des hommes armés non identifiés, une policière a été tuée et une autre grièvement blessée", a déclaré un magistrat du parquet de Matete, un quartier populaire de l'est de Kinshasa.


Une policière a été tuée dans la nuit de vendredi à samedi dans l'attaque d'un parquet de l'Est de Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, a-t-on appris de source judiciaire.

"Sur les 11 détenus, majoritairement de droit commun, trois manquent à l'appel", a-t-il ajouté, indiquant qu'une autre attaque a simultanément visé un commissariat de police situé non loin du parquet.

Selon les autorités judiciaires, ces attaques ont été menées par une centaine d’assaillants. Ils viseraient la libération des détenus du cachot.

Des témoins renseignent que le premier coup de feu a été entendu vers 3 heures du matin et l’attaque n’a duré qu’une trentaine de minutes.

Au parquet de grande instance de Matete, ils ont rencontré la résistance de la police qui les a repoussés. La policière est morte pendant les échanges de tirs. Un assaillant a également succombé de ses blessures.

Dans leur fuite, les assaillants ont mis du feu dans ces bâtiments. Ils ont calciné 11 véhicules et emporté 4 motos.

17 détenus se sont enfuis, dont 14 au niveau du cachot de la police et 3 au Parquet de grande instance.

Une enquête est ouverte pour déterminer les causes de ces attaques et éventuellement poursuivre les auteurs.

"Il y a eu effectivement une attaque armée cette nuit" au parquet de Matete, a confirmé à l'AFP le colonel Pierrot-Rombaut Mwanamputu, porte-parole de la police congolaise, sans donner immédiatement le bilan ou des détails sur cette attaque.

Selon un magistrat, plusieurs véhicules dont le sien, garés dans l'enceinte du parquet ont été incendiés.

Cette attaque intervient trois semaines après celle ayant visé la prison de Makala, la grande prison de Kinshasa provoquant une évasion massive de détenus le 17 mai et d'"importants dégâts matériels", selon les autorités.

Le 19 mai, plusieurs dizaines de détenus s'étaient également échappés d'une prison située à 40 km au sud-ouest de Kinshasa.

Les différentes attaques et évasions interviennent alors que la RDC est minée par une crise politique profonde liée au maintien au pouvoir du président Joseph Kabila dont le mandat a échu le 20 décembre dernier.

Âgé de 46 ans, M. Kabila a succédé à son père en janvier 2001. Élu président en 2006, il a été réélu en 2011, lors d'un scrutin entaché de fraudes massives.

Son mandat s'est achevé en décembre et la Constitution lui interdit de se représenter, mais il se maintient à la tête du pays en vertu d'un arrêt controversé de la Cour constitutionnelle, entérinée par un accord signé le 31 décembre 2016 entre la majorité et l'opposition.


VOA / RO / MCN, via Mediacongo.net
Infos congo - Actualités Congo - 27365-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 27365-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 27365-Kinshasa
Infos congo - Actualités Congo - 27365-Kinshasa
C’est vous qui le dites : 10 commentaires
8491 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


kilulu @UHD85ZF   Message  - Publié le 10.06.2017 à 23:07
À 3 heures du matin il faisait nuit. Qui a pu les évaluer à une centaine alors qu''il y avait sûrement panique général. Peut-être qu'ils n'étaient qu' une vingtaine. Chaque fois qu''ils sont incapables de maîtriser une situation sécuritaire, nos autorités ont l'habitude de se justifier soit par l'amplification du nombre des assaillants, soit en usant de termes pompeux tels que: terrorisme, guerre asymétrique nous imposée, etc.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
SHUBUBA @FPDNEAU   Message  - Publié le 10.06.2017 à 22:41
On n'a pas encore établi un état des lieux de la situation. Pourquoi et comment cette situation. Makala n'a pas encore livré ses conclusions. Qui tire, les ficelles dans ces conditions

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kilulu @UHD85ZF   Message  - Publié le 10.06.2017 à 19:36
À 3 heures du matin il faisait nuit. Qui a pu les évaluer à une centaine alors qu''il y avait sûrement panique général. Peut-être qu'ils n'étaient qu' une vingtaine. Chaque fois qu''ils sont incapables de maîtriser une situation sécuritaire, nos autorités ont l'habitude de se justifier soit par l'amplification du nombre des assaillants, soit en usant de termes pompeux tels que: terrorisme, guerre asymétrique nous imposée, etc.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Omega @3YT2AJC   Message  - Publié le 10.06.2017 à 19:20
JEU DU POUVOIR POUR RETARDER LES ELECTIONS JE CITE AFFAIRE KAMUINA NSAPU(GRANDE MASCARADE DU POUVOIR,DIALOGUE 1 ET 2, EVASION PRISON DE MAKALA & CONSORT)FAITE TRES ATTENTION A TOUT CA.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kilulu @UHD85ZF   Message  - Publié le 10.06.2017 à 18:51
À 3 heures du matin il faisait nuit. Qui a pu les évaluer à une centaine alors qu''il y avait sûrement panique général. Peut-être qu'ils n'étaient qu' une vingtaine. Chaque fois qu''ils sont incapables de maîtriser une situation sécuritaire, nos autorités ont l'habitude de se justifier soit par l'amplification du nombre des assaillants, soit en usant de termes pompeux tels que: terrorisme, guerre asymétrique nous imposée, etc.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
kilulu @UHD85ZF   Message  - Publié le 10.06.2017 à 18:40
Et pourtant il y a un camp militaire dans la commune de Matete. Parce surcroit, la base de la police d'intervention rapide de l'échangeur n'est pas non plus éloignée. BIZARRE.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Je suis RDC @4EJDR32   Message  - Publié le 10.06.2017 à 18:21
"Il y a eu effectivement une attaque armée cette nuit" cette fenêtre des hommes armées et qui attaquent bien à kin les symboles de L’État EST UN PAS, donc les choses s'organisent d'Avantage. une rébellion à kin c'est mieux qu'à l’intérieur du pays.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
muadawu @96HS95E   Message  - Publié le 10.06.2017 à 17:24
Que diras-tu des attentats de Londres? Est ce la CB n'est pas sécurisée??? Ces genres de pratique sont courantes dans tous les pays du monde même les plus développés

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
le double @EFRMHPD   Message  - Publié le 10.06.2017 à 17:14
Monsieur Joseph tu as déclaré lors de ton dernier interview que tu avais réussi à stabiliser la sécurité du pays,mais pose toi la question,comment toutes ces genres de situation dans le pays ou toi tu prétends sécurisé le peuple sache que tu as failli a ta mission,laisse le pouvoir,le peuple congolais a encore besoin de te voir vivant même après les élections sage conseil mon frère

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
Omega @3YT2AJC   Message  - Publié le 10.06.2017 à 15:28
JOSEPH KABILA LAISSE NOUS E PAIX , VAS T EN

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant La CENI a atteint le cap de 26.000.000 d’électeurs enregistrés au 7 juin 2017
left
Article précédent Attaque de l'état-major du Commissariat Urbain de Mont-Amba : le film de l'événement, selon la PNC

Les plus commentés

Afrique Mini-sommet d’Addis-Abeba : "Félix Tshisekedi et Paul Kagame n’ont pas le choix, ils doivent coopérer" (Azali Assoumani)

18.02.2024, 17 commentaires

Afrique Conflit rwando-congolais : l’UE insiste sur une « solution politique »

20.02.2024, 16 commentaires

Politique Corneille Nangaa: « Le M23 est le fils aîné sur lequel s'appuie cette composante qu'est l’AFC ! »

20.02.2024, 14 commentaires

Politique Conseil de sécurité : Willy Ngoma sanctionné

21.02.2024, 14 commentaires

Ont commenté cet article



Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance