Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo (habillage new site)
Retour

Société

Contrôle technique automobile à Kinshasa : le délai expire ce 6 avril

2018-04-06
06.04.2018
2018-04-06
Ajouter aux favoris
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2018_actu/03-mars/26-31/vehicule_controle_18_003.jpg -

Pour se mettre en règle, les camions doivent payer 94 dollars américains, les minis-bus 83$, les voitures et motos 72$ aux entreprises désignées par l’Hôtel de ville de Kinshasa pour assurer ce service

L’Hôtel de ville de Kinshasa exige aux usagers de la route de procéder au contrôle technique de leurs véhicules. Cela principalement pour éviter les accidents de la circulation occasionnés par des défaillances techniques de véhicules.

Le délai de ce contrôle technique automobile expire déjà le 06 avril prochain dans la capitale. Ainsi, tous véhicules qui ne seront pas certifiés par les entreprises désignées par l’Hôtel de ville de Kinshasa pour assurer ce service vont être placés en fourrière, ont laissé entendre les autorités urbaines.

Pour assurer le contrôle technique automobile, les camions doivent payer 94$, alors que minis-bus et jeeps vont débourser 83$ et les voitures et motos livrent 72$ pour l’entreprise de contrôle technique automobile installée dans l’enceinte de la FIKIN (Foire Internationale de Kinshasa).

Il faut relever que dans la capitale, plusieurs entreprises spécialisées dans le contrôle technique automobile, parmi lesquelles l’INPP (Institut National de Préparation Professionnelle), ont été retenues par le gouvernorat, selon des critères qu’il a lui-même fixés.

C’est pour cette raison que beaucoup sont ceux qui ne sont pas d’accord avec le gouverneur de ville de Kinshasa qui a imposé le contrôle technique aux usagers de la route juste pour renflouer ses caisses, alors que beaucoup de ces entreprises ne remplissent les conditions pour procéder à ce genre de service, très important dans le cadre de la prévention routière. Il concerne les véhicules de tourisme ainsi que les utilitaires de moins de 3,5 tonnes. Cette mesure est devenue obligatoire depuis 1992.

Il porte sur les organes les plus importants d’une voiture liés à l’environnement et surtout à la sécurité. Il faut dire qu’un contrôle technique doit être effectué à partir du moment où l’automobile a 4 ans et renouvelé tous les deux ans. Pour les utilitaires, il doit intervenir quand l’automobile a trois ans et tous les deux ans par la suite.

Risque d’amende

Le défaut de contrôle technique ou le fait que la contre-visite n’ait pas été effectuée entraine une infraction. Le conducteur risque une amende en cas de contrôle par la police. Aussi, la police peut également décider d’immobiliser le véhicule jusqu’à ce que la procédure soit effective, sinon le véhicule est alors conduit à la fourrière, entrainant des frais supplémentaires.

Dans le contrôle technique, il est prévu la vérification de l’éclairage et de la signalisation, les pneumatiques et l’échappement, le système de freinage, les équipements, la visibilité et les niveaux de liquide de frein, d’huile, de liquide lave-glace et de liquide de direction assistée. Le pare-brise doit être en bon état ainsi que la fermeture des portières.


La Tempête des Tropiques
C’est vous qui le dites : 13 commentaires
8596 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs


0 réponse
CHAOS DANS LES RUES PLEINES DE NID DE POULES D #KINSHASA A CAUSE DE L ENIEME ARNAQUE D KIMBUTA POUR PRESSER LS KINOIS JUSQU A L OS: LE CONTROLE TECHNIQUE, AVEC BARRIERES D ANONYMES QUI VOUS ARRETENT ET CONFISQUENT VOTRE VEHICULE POUR 1CONTROLE Q N SE FAIT PAS/ 100$ VOLES #RDC #DRC

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Sur quelle base ces prix trop chers sont fixés. Puis aucun contrôle sera fait. L'arnaque! Le jour où le congo aura un président qui qui aime le pays, tout changera. Il n'y a jamais eu pire président et compagnie MP comme ceux qui gouvernent actuellement. Tout ce qu'ils volent sera vite perdu. Ils pensent qu'ils sont forts plus que Hitler, Sadam, Khadafi ou Mugabe. Votre fin sera pire car vous vivre en clandestinité. Tout ce que vous gagné et caché sera perdu...Jckmzlo, le contrôle technique est une taxe pas un impôt; difficile pour la MP et ses fans de comprendre.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Pas plus qu'hier j'ai failli détruire ma voiture a cause de l’impraticabilité de notre boulevard. Today, on m'exige un contrôle technique bidon dont le seul objectif est d'enrichir Kimbuta et sa bande. Enervant!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Comprenez, la DGRK fait privé par Kanambe via le voyou de KIMBUTA sert à plumer les paisibles kinois.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Les mediocres. Ou sont les routes?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
N'importe quoi...c'est une façon de soulever le peuple déjà meurtris par la souffrance. La seule chose à faire c'est de déclencher une gréve générale: aucun taxi bus, ni moto pendant trois jours; bongo totala bango oyo balingi kaka lokoso, kimuyibi mpo na kotondisa ba poches na bango...les hommes sans cœur. Nous sommes en une période où il faudrait flatter la population que de les énerver d'avantage. Vous commettez des erreurs graves pour continuer à salure le président KABILA. Mais, lui RAIS doit ouvrir les yeux et éviter pareilles situations.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Qui aime son pays doit payer l'impôt à l'Etat pour la survie de ce dernier.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Mandats pe esila n'ango kala aaa! Bozo luka kaka mbongo. Ba chantiers na bino esuka wana. Oh zélo, ciment, fer à béton, tôles, temps na bino esila kala. Boteka kaka ba chantiers mpo temps eza lisusu te pona bino.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Pensez aussi aux conséquences de votre recouvrement forcé, comment est-ce que les kinoises et kinois vont souffrir du transports, mayele mukie bozalaka n'ango bokozua wapi ba voix ya population bozo niokola?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Et les vignettes,c'est fini?Ca va?Ce qui a été payé est allé dans quel compte sur les milliers que compte le Gouvernorat de Kinshasa?

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Selon vous même, il ne reste que peu de mois pour aller aux élections, laissez les nouveaux dirigeants récolter l'argent pour achever ce que vous avez commencé s'il y en a. Et non profiter le nzombo le soir!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Mituka ekoma bilanga ya José Makila na Kimbuta. Balingi baliya ya suka. Population bozala toujours vigilants. Oyo nionso bazua basala n'ango nini? Banzela ebebi mabe, saletés partout, solo partout. Population baza kozela nde ba élections. Bino kaka mbongo, mbongo, mbongo, miyibi!

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
0 réponse
Nous sommes dans une année soi disant électorale, que les voleurs laissent la population le temps de se choisir ceux qui vont les diriger et non profiter ces derniers temps sachant que vous n'allez rien faire de cet argent au profit de cette population.

Réagir

Répondre
@
Insérez un émoji
right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent RDC/Covid-19 : 159 patients déclarés guéris dans trois provinces

Les plus commentés

Politique Tensions RDC-Rwanda : suite à son soutien à Paul Kagame, Emmanuel Macron ne sera pas la bienvenue à Kinshasa

08.12.2022, 20 commentaires

Politique Biruta à Blinken : « le M23 ne doit pas être assimilé au Rwanda »

06.12.2022, 17 commentaires

Politique Agression rwandaise : Les rebelles M23/RDF prêts à se retirer du territoire congolais, (communiqué)

07.12.2022, 16 commentaires

Politique Un ancien mandataire de l’État pas du tout content des propos de Tshisekedi à Kagame : « Un Chef ne devrait pas dire ça !»

06.12.2022, 14 commentaires

Ont commenté cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance