mediacongo.net - Actualités - Gestion des fonds publics/Ebola : l'ex Ministre de la santé, Oly Ilunga en garde à vue



Retour Santé

Gestion des fonds publics/Ebola : l'ex Ministre de la santé, Oly Ilunga en garde à vue

Gestion des fonds publics/Ebola : l'ex Ministre de la santé, Oly Ilunga en garde à vue 2019-09-14
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2019_actu/09-sept/09-15/ilunga_oly_19_002.jpg -

Dr. Oly Ilunga Kalenga, ex-ministère de la Santé

L’ancien ministre de la santé, Oly Ilunga est en garde à vue depuis ce samedi 14 septembre 2019 dans la matinée. Selon le porte-parole de la police nationale congolaise (PNC), Pierrot Mwanamputu qui a livré cette information, l’ex ministre de la santé est gardé à la coordination nationale de la police judiciaire. 

Il est reproché à Oly Ilunga de s’être soustrait de la circulation, se cachant et « cloitré » dans un appartement privé à Kinshasa, en train de planifier une fuite par le Congo-Brazaville, alors que la justice lui interdit toute sortie du territoire national, sous quelque forme que ce soit.

Dans un communiqué sur son compte Facebook, la PNC indique que Oly Ilunga sera déféré devant le parquet.

« Vous vous souviendrez qu'il y a de cela moins d'un mois que l'ex ministre de la santé Oly Ilunga avait été interpellé par la coordination nationale de la police judiciaire de la police nationale congolaise, pour des faits infractionnels portant mégestion des fonds alloués à la riposte de la maladie à virus Ebola. Après avoir été verbalisé, les enquêteurs avaient estimé que sa fuite n'était pas à craindre. Malheureusement, les informations parvenues à la police ont fait état de sa disparition de la circulation avec pour projet de gagner le Congo Brazza par le Kongo Central, et ce, aux fins de se soustraire des poursuites judiciaires. Les recherches menées sur sa personne ont conduit nos à le dénicher, cloîtré dans un appartement de la place. L'ordre a été donné de l'acheminer, sous bonne escorte, à la police, où il a été placé en garde vue. Il sera déféré le lundi 16 septembre 2019 au Parquet général près la Cour de cassation », indique le porte-parole de la PNC.

Il y a quelques mois, Oly Ilunga a démissionné de son poste de coordonnateur de l’équipe de la riposte contre la maladie à virus Ebola qui sévit dans certaines provinces de l’Est de la RDC. Depuis, l’ancien médecin privé d’Etienne Tshisekedi connait des ennuis avec la justice congolaise. Parmi les soupçons qui pèse contre cet ancien ministre, l’on note le détournement de fonds publics.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
4577 suivent la conversation
8 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Anonyme | J4TI6QP - posté le 15.09.2019 à 18:03

Et les 15millions de dollars. Pierrot Mwana Mputu nous voulons te voir agir et surtout tu as été parmi les tortionnaires du peuple RDCongolais à la quête de leur droit sous le regime sanguinaire de KANAMBE Hypolitte. Le peuple n'a pas besoin des mains pleines de sang innocent

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.09.2019 à 16:34

@CLC pour la libération, tout ce que je voulais dire avec mes commentaires est que tout là bas est fait de sauce politique. Il y a 15 millions qui font la une de la presse et l'état de droit traîne les pattes pour frapper.

Non 0
Oui 12
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 15.09.2019 à 16:10

@CLC pour la libération, on voit bien de quel CLC tu émane ; pas en tout cas le bon CLC. Tout le monde est assez intelligent pour comprendre que la police congolaise c'est un squad des criminels contre lequel il faut se mettre en sécurité. Et Oly Ilunga, jadis en bom parfum au fcc est en train de faire des frais pour avoir dénoncer la magouille ebola qui fait de la population congolaise des cobayes de fabrication des armes bactériologiques à base des virus ebola. Oly à raison d'avoir peur de cela plus que d'autre chose.

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Pierre | SPV26T9 - posté le 15.09.2019 à 12:58

C' est bien de vouloir sortir la verite et defendre l' Etat. Cependant, la police doit respecter la procedure et non pas agir sur base des pressions politiques.Le garde a vu etant de 48 heures. Si le parquet n' intervient pas, alors vous les policiers n' avez pas le droit de le garder. Soyez independent, nous soutenons vos efforts.N' oubliez surtout pas, le problem 15 Millions, nous attendons.

Non 0
Oui 9
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
le double | EFRMHPD - posté le 15.09.2019 à 10:49

Jusqu'à ce moment nous saluons la procédure,nous souhaitons surtout voir la finalité de la chose.

Non 0
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
CLC pour la Libération | XNQ6D44 - posté le 15.09.2019 à 09:15

@Salima: Décidément tu ne comprends pas grand chose à une procédure judiciaire en cours. Mr Oly ILUNGA avait été remis en liberté mais restait sous le coup d'une enquête judiciaire. C'est à dire qu'il devait rester joignable et localisable dans sa résidence au besoin de l'enquête pour répondre éventuellement à un nouvel interrogatoire. S'il disparaît de sa résidence officielle et que le parquet ne sait plus le joindre, c'est qu'il y a tentative de se soustraire à la justice. Si ces notions de base, vous ne le saisissez pas, comment pourriez-vous comprendre ce qu'implique un Etat de droit ?

Non 0
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Salima | TTYVYQL - posté le 14.09.2019 à 18:41

Oh dear! Il s'est cloîtré dans un appartement privé! Mais que devait-il faire? Déambuler dans Kinshasa et se faire faucher par des kulunas commandités? On pensait que l'état de droit était arrivé avec Félix.

Non 16
Oui 8
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : Crise cardiaque : habiter à un étage élevé diminue le taux de survie
AUTOUR DU SUJET

Equateur : la surveillance de la tuberculose impactée négativement par la Covid-19 et Ebola

Santé ..,

Ebola au Nord-Kivu : “D’ici-là, nous pouvons sortir de l’auberge” (Ministre provincial...

Santé ..,

Butembo : 2 personnes guéries d'Ebola quittent du CTE

Provinces ..,

Ebola : un cas de guérison signalé à Butembo

Santé ..,