mediacongo.net - Actualités - Kongo Central : plusieurs personnes entrent frauduleusement à Kinshasa, malgré la menace du Covid-19



Retour Provinces

Kongo Central : plusieurs personnes entrent frauduleusement à Kinshasa, malgré la menace du Covid-19

Kongo Central : plusieurs personnes entrent frauduleusement à Kinshasa, malgré la menace du Covid-19 2020-04-02
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/03-mars/30-31/kongocentralcovid.jpeg -

Plusieurs personnes en provenance du Kongo Central contournent les barrières de contrôle établies à la hauteur de Mitendi, dans le cadre de la prévention contre la propagation de la pandémie du Covid19. Elles entrent frauduleusement à Kinshasa, à partir de Mingadi, une agglomération frontalière entre la commune de Mont Ngafula et la localité de Kasangulu.

Selon le député national Jean-Claude Vuemba qui a dénoncé le fait, ces personnes arrivent là avec la complicité des chauffeurs de véhicules poids lourds en provenance du Kongo Central.

« Plusieurs chauffeurs transportent clandestinement à bord de leurs gros camions des personnes qu’ils font descendre à la hauteur de Mingadi. C’est à partir de là que ces gens entrent frauduleusement à pied à Kinshasa », a déploré cet élu de Kasangulu, qui regrette du fait que plusieurs ressortissants de sa province ne mesurent pas encore la menace réelle du Covid-19 et le danger qu’ils sont en train de courir. « Si à Kinshasa, la prise en charge des malades pose déjà problème, mais qu’adviendra-t-il à la province  de Kongo Central qui ne dispose d’aucun centre hospitalier capable d’accueillir des personnes atteintes de Coronavirus ?

RESPECT DES INSTRUCTIONS

Si on enregistre les cas testés positifs au Covid-19 au Kongo Central, ça sera une hécatombe. Des milliers de personnes en mourraient », a-t-il réagi. Avant d’appeler les populations du Kongo Central à respecter les mesures préventives prises par le chef de l’Etat pour contrer la propagation de la pandémie du Coronavirus sur le reste du pays. 

La ville de Kinshasa, épicentre de l’épidémie du Coronavirus, a été mise en quarantaine du reste de la République, par le chef de l’Etat, depuis le mardi 24 mars dernier, quand il a décrété l’état d’urgence pour l’ensemble du pays. Pour ce faire, tous les voyages de Kinshasa vers les provinces et des provinces vers Kinshasa sont interdits jusqu’à nouvel ordre. Objectif : limiter la propagation du Covid-19 à travers le pays, renforcer la lutte en interne et organiser une riposte efficiente. 

Pour éviter la rupture de stocks des produits de première nécessité en cette période d’isolement de Kinshasa, le gouvernement central a été également chargé d’examiner le souhait des opérateurs économiques et autres partenaires de la RDC. Au fait, ces derniers  se sont proposés d’inonder le marché de la capitale de vivres de première nécessité et de produits pharmaceutiques jusqu’en mai prochain, et d’y réserver une suite favorable avec diligence.

Ludi Cardoso
Le Potentiel / MCP, via mediacongo.net
994 suivent la conversation
1 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Blaise LUNTADILA NDOMBASI | X7767Y4 - posté le 02.04.2020 à 16:13

l'essentiel c'est de multiplier des mesures nécessaires pour dépister les passagers justement lorsqu’on dépiste on doit garder l’écart-type d'un mètre pour éviter le risque de contamination et observer ces voyageurs 14 jours plu tard avant de les relâcher le suivi peut se faire même chez eux

Non 0
Oui 0
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
ARTICLE Précédent : Le Festival Amani se tiendra du 13 au 15 février 2015 à Goma
AUTOUR DU SUJET

Kongo central : aucune décision de la cour constitutionnelle n'indique la démission du...

Provinces ..,

Covid-19 : six décès au Kongo central en moins d’une semaine

Provinces ..,

Covid-19 : un homme blessé par balles et une femme fracturée à Matadi après un clash avec un...

Provinces ..,

Kongo-Central/Covid-19 : les personnes guéries ont reçu leurs attestations, pas de confinement...

Provinces ..,