mediacongo.net - Actualités - Covid-19 : « la RDC amorce déjà la descente » (Prof. Jean-Marie Kayembe)



Retour Santé

Covid-19 : « la RDC amorce déjà la descente » (Prof. Jean-Marie Kayembe)

Covid-19 : « la RDC amorce déjà la descente » (Prof. Jean-Marie Kayembe) 2020-08-06
Société
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/08-aout/03-09/kayembe-jean-marie-prof.jpeg -

La République démocratique du Congo amorce déjà la descente, quant à la lutte contre la pandémie liée au coronavirus. C’est ce qu’a déclaré le président de la Commission prise en charge au sein du Comité multisectoriel de la riposte contre la Covid-19 en RDC, le professeur Jean-Marie Kayembe, le jeudi 6 aout 2020 sur la radio Top Congo FM, émettant à Kinshasa (RDC). 

« Nous pensons réellement que nous sommes en train d'amorcer la descente », a-t-il estimé, justifiant sa déclaration par le fait que la RDC totalise déjà sept jours successifs sans décès dû au Coronavirus. Une situation qu’il attribue à l’amélioration de l’approche de riposte et de prise en charge.
Le président de la Commission prise en charge a indiqué, qu’à l’heure actuelle, l’équipe de riposte est en train de récolter, tant soit peu, les dividendes des stratégies mises en place, allusion faite notamment à "l'application réelle des mesures barrières".
« La maîtrise de toute infection passe par le pic que nous avons absolument recherché. Mais, de manière très humble, nous n’avons pas pu le confirmer puisqu'il faut certains indicateurs épidémiologiques que nous n'avons pas pu réunir de manière évidente, faute de documentation suffisante », a-t-il reconnu.

Sans tomber dans le triomphalisme, Jean-Marie Kayembe a prévenu qu’ « il est difficile d'être aussi triomphaliste à l'heure actuelle pour parler de l'éradication de la maladie.

« Soyons toujours dans l'expectative sans baisser les bras, parce qu'on risque d'être surpris, surtout avec la levée de l'état d'urgence sanitaire associée au développement d'un comportement peu responsable. C'est une période de grande vigilance », a ajouté Jean-Marie Kayembe.

Signalons, par ailleurs, que depuis le début de l’épidémie, déclarée le 10 mars 2020, le cumul des cas en RDC est de 9.309, dont 215 décès et 8.048 personnes guéries.


MEDIA CONGO PRESS / mediacongo.net
2753 suivent la conversation
2 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

anaonyme | 92D3XD4 - posté le 06.08.2020 à 22:14

MEME JOUR SUR MEDIACONGO ." Et là où la situation de l’épidémiologique de la ville doit inciter à plus de vigilance, c’est l’Institut de recherche biomédicale (INRB) annonce, par son bulletin quotidien que la Covid-19 a atteint le district de la Tshangu. On s’en inquiète parce que tous les ingrédients semblent réunir pour qu’on vive une deuxième vague de la pandémie Covid-19 dans la ville de Kinshasa"

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 06.08.2020 à 22:12

THEATRE AU PAYS DES COOPES/le m^me jour Sur cette même rubrique de Mediacongo:"le convoyeur, lui, est un homme à part. Il est debout, généralement sans masque, il crie à tue-tête. Imaginez la quantité de gouttelettes de sa salive qui se propagent dans les airs. Et là où la situation de l’épidémiologique de la ville doit inciter à plus de vigilance, c’est l’Institut de recherche biomédicale (INRB) annonce, par son bulletin quotidien que la Covid-19 a atteint le district de la Tshangu. On s’en inquiète parce que tous les ingrédients semblent réunir pour qu’on vive une deuxième vague de la pandémie Covid-19 dans la ville de Kinshasa"

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : Tshuapa: une maladie semblable au choléra fait de nombreuses victimes à Ikela
left
ARTICLE Précédent : OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique
AUTOUR DU SUJET

OMS : baisse du nombre de cas de Covid-19 en Afrique

Afrique ..,

Coronavirus: 250.380 doses de vaccin Pfizer sont arrivées en RDC pour renforcer la vaccination

Santé ..,

Covid-19 : 250.000 doses de Pfizer bioNtech à Kinshasa, un don des États-Unis à la RDC

Santé ..,

Covid-19 : "On pourrait avoir une quatrième vague vers le mois d'octobre", Muyembe

Santé ..,