mediacongo.net - Actualités - les consultations annoncées rappellent bien celles du Maréchal Mobutu (Le Prof. Maindo décrypte l’adresse de Tshisekedi)



Retour Politique

les consultations annoncées rappellent bien celles du Maréchal Mobutu (Le Prof. Maindo décrypte l’adresse de Tshisekedi)

les consultations annoncées rappellent bien celles du Maréchal Mobutu (Le Prof. Maindo décrypte l’adresse de Tshisekedi) 2020-10-26
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2020_actu/10-octobre/26-31/maindo_prof_20_0214512.jpg -

Félix Tshisekedi s’est à adressé aux congolais à travers la Radiotélévision Nationale Congolaise (RTNC) ce vendredi 23 octobre 2020. Dans son discours de quelques minutes, le Chef de l’Etat congolais a annoncé des consultations avec des acteurs sociaux, politiques dès la semaine prochaine pour, dit-il “créer une union sacrée“. En clair, il dénonce, sans le nommer ses partenaires au sein de la Coalition.

En réaction, le Professeur Alphonse Maindo revient sur chaque aspect de l’adresse du Chef de l’Etat et rappelle par exemple qu’il est difficile que d’autres partenaires viennent en toute confiance après des “trahisons” dans des précédents accords. En clair, le Prof Maindo dénonce du déjà vu, vécu et propose entre autres des élections générales anticipées car rappelle-t-il, “les consultations accoucheront probablement d’un gouvernement d’union nationale regroupant les principales forces vives”.

LaprunelleRDC.info vous propose ci-dessous l’analyse à chaud du Professeur Alphonse Maindo après l’adresse du Président de la République.

“Mon analyse à chaud sur l’adresse à la nation du Chef de l’Etat.

Sur la forme, le ton est ferme et grave, l’accent martial et déterminé, mais on est loin du triomphalisme ayant prévalu à l’occasion de la prestation de serment des trois juges constitutionnels désignés par le Président. Sur la forme, le Président s’est montré à la hauteur, avec une posture, des gestes et un style minutieusement étudiés. Communication bien réussie. Chapeau bas à son équipe de communication.

En revanche, sur le fond, aucune annonce importante alors même que des rumeurs faisaient état de la démission du gouvernement, de la dissolution de l’assemblée ou de la rupture officielle de l’alliance avec le FCC. Le Président a récité des souhaits et vœux, ajoutant à la litanie des promesses qu’il peine à réaliser. Quand il s’agit d’action, il conjugue toujours au futur au lieu de l’indicatif présent ou passé. Appel à l’union sacrée ? Qui sera appelé à faire quoi si non élargir le cercle des profiteurs de la république ? Qui fera encore confiance à la parole d’un homme qui a trahi ses accords plus d’une fois : Genval, Genève, Nairobi, FCC-CACH, etc. Les appelés viendront avec des précautions pour ne pas se voir avoir. Ce sera un jeu de dupes, une guerre plus rude encore. On sait où mène ce genre d’Union, que l’on se rappelle de l’Union sacrée de l’opposition des années Mobutu ? Dans tous les cas, on revient à ce que certains avaient déjà exigé à la suite de la crise postélectorale : dialogue pour mettre en place un gouvernement consensuel chargé d’organiser des nouvelles élections.

Et les consultations qui s’annoncent, si elles auront lieu, rappellent bien celles d’un autre Chef d’Etat, le Maréchal Mobutu, pour ne pas le nommer. Elles montrent bien que, comme son prédécesseur, le Président est sous pression, tant des partenaires extérieurs que de ses alliés de la coalition gouvernementale, tant de sa base partisane que de la population dont les conditions d’existence ne cessent de se détériorer.

Le Président ne veut pas montrer qu’il agit sous une quelconque pression, encore moins qu’il a peur, il tient à montrer qu’il garde le contrôle du navire RDC et qu’il est le maître du temps, du rythme, etc. D’où le recours au « je » pour souligner que c’est lui seul, en âme et conscience, qui a décidé de tout. Mais, comme l’avait fort bien rappelé, Erich Frömm, quand on réaffirme son titre ou exprime son aspiration ou son vœu, c’est le constat d’un manque, on s’est rendu compte que l’on n’est pas maître de son destin.

Les consultations accoucheront probablement d’un gouvernement d’union nationale regroupant les principales forces vives. Cependant, il n’est pas si sûr que ce gouvernement accomplira les missions égrenées par le Président au service de la nation et du peuple d’aujourd’hui, sinon partager le gâteau public en vue de donner les moyens à tous pour aller aux élections de 2023. Dans ce partage, il est fort à parier que le FCC récupérera la part du lion. Certes, ça diminuera sa quotité actuelle tout comme celle du CACH d’ailleurs, mais ça ne diminuera pas la capacité de nuisance réelle de ce regroupement qui a des relais dans l’armée, la police, les services de sécurité, sans oublier de probables connexions avec certaines milices qui pillent et trafiquent les ressources naturelles, etc. Bref, à l’instar de la transition 1+4, le Président Tshisekedi aura apaisé les politiciens en leur offrant la possibilité de se refaire une cagnotte, mais ne pourra pas satisfaire les besoins du peuple. Encore un rendez-vous manqué.

Pour marquer vraiment la rupture de son alliance de circonstance, le Président a pourtant au moins deux ou trois outils cataclysmatiques : convoquer le souverain primaire aux élections générales anticipées y compris présidentielle et législatives et locales (i), à la suite du Prix Nobel Mukwege et des OSC, saisir solennellement le conseil de sécurité des nations unies pour demander l’institution d’un tribunal pénal spécial pour juger les crimes les plus graves (ii), rompre solennellement la coalition FCC-CACH (iii).

Bref, le Président a raté sa sortie tant attendue et déçu même dans son propre camp. Il n’avait pas besoin d’une annonce solennelle et pompeuse pour rappeler les problèmes de la gouvernance (du reste connus de tous) et informer de son intention d’organiser des consultations. Les adresses d’un chef à la nation doivent être solennellement parcimonieuses. Ce doit être l’occasion d’une communion autour d’un sujet ou d’une annonce de la plus haute importance. Si non, la parole présidentielle perd de sa force et s’étiole sérieusement.


MEDIA CONGO PRESS / Prunelle RDC
3216 suivent la conversation
15 commentaire(s)

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »


Vous avez sans doute remarqué un nouveau code à 7 caractères affiché à droite de votre Nom/Pseudo, par exemple « AB25CDF ».
Il s’agit de Votre Code MediaCongo, unique à chaque utilisateur, et qui permet de faire la différence entre utilisateurs ayant le même Nom ou Pseudo.

Nous avons en effet reçu des réclamations d’utilisateurs se plaignant de confusion dans les commentaires ou dans les « Petites annonces » avec d’autres utilisateurs ayant respectivement les mêmes noms.

Notre seul objectif et engagement est de continuer de vous offrir un service de qualité. N’hésitez pas à écrire à support@mediacongo.net si vous avez des questions ou suggestions.


Merci et excellente expérience sur mediacongo.net

MediaCongo – Support Utilisateurs

Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.11.2020 à 23:52

...qui lui est devenu trop lourd au lieu de se laisser convaincre malgré lui par ses membres que tout n'est pas perdu en lui faisant gober les manigances qu'ils façonnent par-ci par-là. Président Tshisekedi ne reculera devant le développement de la population ! Et voilà que tout devient clair et explique bien tout ce que nous avons vécu ces 2 années.

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.11.2020 à 23:51

...éducation et sa foi étaient mise à rude épreuve ; mais la décision qu’il finira par prendre était la bonne, car quel que soit la longueur de la nuit, la journée fini toujours par apparaitre ; Et nous y voilà ! S'il y a eu contribution de quelconque 3 Etats, cela était vraisemblablement pour sécuriser Kabila et assurer une transition pacifique et non pas pour une quelconque sale besogne à voir le calibre des pays que Kabila a cité et il le sait sinon il n'aurait pas commis la maladresse de les citer: le pays avait besoin de paix, l'Afrique et le monde n'attendaient que cela. La situation est que Kabila doit laisser le pays avancer et se débarrasser du fardeau FCC qui...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.11.2020 à 23:49

...faire pour toi en ce moment ? Technicalité, ça te dit quelque chose ? …Et je le lui dirais. Tu peux jouer ton jeu comme tu le veux qui sait ce que tu peux récolter, mais quand je dirais arrêtes, tu es allé trop loin tu arrêteras. Tous les frais seront payés ; Et puis tu sais que je sais que tu n’es pas d’ici n’est-ce pas ? Pour Fayulu le choix était clair parce qu’il n’avait pas de choix mais pour Président Felix cela a été très difficile : Il avait la population qui pourrait souffrir énormément s'il s'entêtait, Il avait ce jeune monsieur Kabila pour qui tout pouvait mal tourner et à qui on pourrait attribuer tous les maux du Congo; Sa conscience, son...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.11.2020 à 23:48

...égoïste et risque de me vendre à tout moment ; Je pourrais forcer Shadary et embraser le pays pour ma protection ce serait la même chose, je suis militaire tu le sais. Tout ce que je te demande c’est d’assurer la protection des miens pendant 2 ans et la meilleure façon serait dans une cohabitation et après cela mes amis se débrouillerons et moi et mes siens devront être sécurisés. A Fayulu il dira, voici les résultats et voici les PV, tu as perdu et Felix le sait ; mais Je voudrais que tu me serves de de contre-poids au pouvoir de président Felix dans une bataille pour la vérité des urnes au cas où il essayerait de me débaucher et qui sait ce que je pourrais...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.11.2020 à 23:47

...tu le sais parce que tu as récolté tous les PV mais si je ne te confirme pas tu te retrouveras exactement dans la même situation que le leader Maximo ton père en 2011 sans que tu ne puisses rien faire à la fin. Tshisekedi lui répondra que je me battrai jusqu’à la fin pour réclamer ma victoire. Kabila répondra : Regardes autour de toi, qu’est-ce que tu vois ? Un media étranger hostile et corrompu , une Cenco manipulée en faveur de Fayulu pour des intérêts que tu n’aimerais pas voir contrôler le Congo; qui douterait si décide d’aller avec lui ? Mais pour moi et mon FCC cela poserait un grand risque parce que ces gens veulent ma tête et Fayulu est instable,...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Jean Jacques Bukasa | GFA7ICS - posté le 02.11.2020 à 23:45

Pour bien pouvoir interpréter ce qui se passe, il faut sortir du de la boue et regarder les choses d’en haut comme un aigle et tout devient clair. Beaucoup prie qu’il y ait eu un deal sale entre le Président entrant et le sortant, moi je n’y crois pas du moins de la façon dont les désespérés le souhaitent. Voici ce qui s’est surement passé et une négociation politique propre : Kabila a reçu tous deux Tshisekedi et Fayulu a deux moments différents ; bien que Fayulu semble le nier mais nous savons que cela a pu lui servir de support dans sa campagne de vérité des urnes. Au président Tshisekedi, Kabila dira : Je sais que tu as gagné les élections et je sais que tu...

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
SHAKA | 2ZKD172 - posté le 02.11.2020 à 14:54

Ce genre d'enventure que les congolais aveuglés par la haine et le tribalisme approuvent, les dérivés de Félix et son clan ,mais son entreprise vas créer une jurisprudence que la Rdc ne pourras plus s'en débarrasser même après tshilombo, dans ce cas à qoui sert de parler de démocratie parcequ'il y aura jamais de démocratie ,tout les autres président a venir si Félix réussi son coup sans majorité feront comme lui,une union sacré pour gouverner sans majorité ,qui peut croire un seul instant que ce genre d'union des politiciens de tout bord qui ses partagent le pouvoir sortira quelque chose de bon

Non 0
Oui 1
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
anaonyme | 92D3XD4 - posté le 26.10.2020 à 09:50

Tout le monde est il déjà envôuté et rendu débile mental par le CNPP de Kitenge diable ou quoi ?.Quand en avouant son INCOMPETENCE ET ECHEC,l’ apprenti BEBE DOC déclare, acculé : 3 « Venez aux concertations /Consultations MAIS sachez que pour moi , AUCUN accord n’est valable quand je l’estimerai bon pour MOI »:il l’a déjà fait avec vs tous il le REPETE et tous comme des aliénés mentaux vous lui dites OK;DITES A L aspirant BEBEDOC:qd on échoué ON DEMISSIONNE

Non 1
Oui 5
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
fausseliberation | 79WIPZ6 - posté le 26.10.2020 à 09:34

La fin de la coalition FCC-CACH est une grande décision prise par Fatshi pour anticiper les choses et e,suite viendra les élections anticipées. pour le tribunal, il faut attendre cette suite après, nous avons besoin de l'amélioration du vécu quotidien au lieu d'un tribunal urgement.

Non 12
Oui 2
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
la perspicacité | 5LBBWWK - posté le 26.10.2020 à 08:54

"Les adresses d’un chef à la nation doivent être solennellement parcimonieuses. Ce doit être l’occasion d’une communion autour d’un sujet ou d’une annonce de la plus haute importance. Si non, la parole présidentielle perd de sa force et s’étiole sérieusement."

Non 1
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Auguy Tshibala | REFX45E - posté le 26.10.2020 à 08:43

Qui sera appelé à faire quoi si non élargir le cercle des profiteurs de la république ? Bientôt on connaitra la liste des PROFITEURS DE LA RDC

Non 1
Oui 11
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Auguy Tshibala | REFX45E - posté le 26.10.2020 à 08:41

Qui fera encore confiance à la parole d’un homme qui a trahi ses accords plus d’une fois : Genval, Genève, Nairobi, FCC-CACH, etc. Les appelés viendront avec des précautions pour ne pas se voir avoir. Ce sera un jeu de dupes, une guerre plus rude encore. On sait où mène ce genre d’Union, que l’on se rappelle de l’Union sacrée de l’opposition des années Mobutu ? Dans tous les cas, on revient à ce que certains avaient déjà exigé à la suite de la crise postélectorale : dialogue pour mettre en place un gouvernement consensuel chargé d’organiser des nouvelles élections.

Non 2
Oui 16
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Raphaël Mbate | NOMWGVI - posté le 26.10.2020 à 08:11

Le cycle de la transition infernale recommence comme de 1990 jusqu'à 1997 à la chute du Maréchal Mobutu

Non 2
Oui 15
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Linon | 477Y1R1 - posté le 26.10.2020 à 07:43

Très bonne analyse.

Non 2
Oui 26
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?
Le sage | SD3Y66Q - posté le 26.10.2020 à 07:26

Bonne analyse trichekedi est passe largement a cote de ce qu'il devrait dire.

Non 3
Oui 29
Êtes-vous d'accord avec ce commentaire ?


right
ARTICLE SUIVANT : RDC: la Mission internationale d’observation électorale exige des moyens financiers pour la Ceni
left
ARTICLE Précédent : Renforcement des liens de coopération entre Berlin et Kinshasa
AUTOUR DU SUJET

Pour les notables de Maniema, les résultats des consultations doivent favoriser la bonne santé...

Provinces ..,

Jean-Claude Baende soutient l'Union sacrée de la nation et réclame les élections anticipées

Politique ..,

Conclusion des consultations : Lisanga Bonganga appelle Tshisekedi à suivre les conseils...

Politique ..,

Conclusions des Consultations: Tshisekedi à la croisée des chemins

Politique ..,