Recherche
  Home Actualités Petites annonces Offres d’emploi Appels d’offres Publireportages C'est vous qui le dites Media & tendance Immobilier Recherche Contact



Connexion
Retour

Société

Suspension des chants d'éveil patriotique : le député Ados Ndombasi adresse une question orale avec débat à la ministre de la Justice

2021-11-11
11.11.2021
2021-11-11
http://www.mediacongo.net/dpics/filesmanager/actualite/2021_actu/11-novembre/8-14/ndombasi_ados_21_0.jpg -

Ados Ndombasi

Une question orale avec débat est adressée à la ministre de la justice, Rose Mutombo, au sujet de la décision rendue par la Commission de censure contre les chants d'éveil patriotique dont celui du groupe MPR "Nini Tosali Te" et de Bob Elvis "Lettre à Ya Tshitshi".

L'initiative est du député national Ados Ndombasi, cadre de l'Ecidé.

Ce dernier évoque l'article 23 de la Constitution relatif à la liberté d'expression. "Il est inacceptable de restreindre sciemment la liberté d'expression de nos artistes. C'est un recul considérable de l'état qui se veut démocratique", a-t-il fait observer sur les ondes de Top Congo FM.

Pour cet élu national, l'acte posé par la Commission de censure démontre que les stigmates de la deuxième République ne sont pas encore banies.

"Il est donc légitime de s'interroger sur l'adéquation entre la liberté d'expression garantie par notre Constitution et une Commission de censure dans un contexte démocratique".

Pour Ados Ndombasi, la censure est une limitation arbitraire ou doctrinales de la liberté d'expression de chacun. "Elle n'a pas de place dans un état démocratique".

Pour rappel, la ministre de la Justice a instruit la Commission de censure de lever la mesure interdisant la diffusion de ces chants. Rose Mutombo a, par ailleurs, demandé à celle-ci de lui fournir plus d'explications quant à la procédure ayant conduit à la prise de cette décision.

G.T
Opinion Info / MCP, via mediacongo.net
C’est vous qui le dites : 13 commentaires
8854 suivent la conversation

Faites connaissance avec votre « Code MediaCongo »

Le code à 7 caractères (précédé de « @ ») à côté du Nom est le Code MediaCongo de l’utilisateur. Par exemple « Jeanne243 @AB25CDF ». Ce code est unique à chaque utilisateur. Il permet de différencier les utilisateurs.

Poster un commentaire, réagir ?

Les commentaires et réactions sont postés librement, tout en respectant les conditions d’utilisation de la plateforme mediacongo.net. Vous pouvez cliquer sur 2 émojis au maximum.

Merci et excellente expérience sur mediacongo.net, première plateforme congolaise

MediaCongo – Support Utilisateurs

0 réponse
Pourkoi nzembo ya MPR ezosala balubas pasi?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@ Congolais Telema, Le pays nous appartient tous oui. Mais acceptez que nous UDPS sommes venus pour redonner la vraie image de notre cher et beau pays. Le régime passé normalisait la kleptocratie mais pas nous. Nous mouillons le maillot pour donner au congolais ce qu'il mérite. Votre haine ne nous empêche pas de bien travailler, mais elle nous booste au contraire.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@Kitenge Yesu, Vous Vous trompez en croyant ke ce pays C pays c votre pepiniere avec vos peres ki volent La caisse du tresor public. Congolais aza zoba te Mmais patient.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@ Anonyme, Vous avez trouvez réfuge en Europe sous quelle ère ? C'est Fatsh qui vous a envoyé exil économique ? Boko mesana !

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@ Salima, Tu es aussi pauvre et ignorant des vraies réalités de ton propre pays. Tu te tape la poitrine que t'es Mukongo, mais en réalité les bakongo n'ignorent pas des réalités de leur pays. Laver les veillards en Europe et laisser UDPS gérer bien ce pays, jadis torpillé par des égris de votre espèce.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@Kitenge Yezu, pauvre toi. Tu l'as bien dit: où Fayulu à fini avec la vérité des urnes. Tu veux dire en fait que la vérité n'est pas du monde politique congolais du moment. Et ce qui s'est passé autour de cette interdiction, compris comme une interdiction venue du pouvoir et le revirement de ce même pouvoir avec le tollé qui s'en est suivi que l'on essaie de peindre autrement etc, tout cela c'est dans le même champ, l'usage du mensonge.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@Kitenge Yesu, j'ai comme l'impression que tu comprends difficilement le français et tu te contredit toi même. Etre un adepte de l'UDPS ne fais pas de toi un outsider dans l'affaire qui concerne la population entière. La ministre doit se présenter au parlement pour nous donnés la vraie raison de l'interdiction et de la levée de l'interdiction. C'est un pays de droit comme vous le dite et c'est un pays démocratique!!! La démocratie et le droit exigent des explications, nous attendons.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Un populiste anachronique. Bon, c'est leur Modus Vivendi et Operandi.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Comment un inspecteur de censure peut prendre une telle decision sans avoir l'aval de son chef qui est la ministre de la justice? Est-ce que Didi Kelo Kelo voulait tout simplement ce faire un nom derriere une chanson qui est très écoutée aux membres du gouvernement comme l'avait souligné le porte parole Muyaya? Levée une telle decision c'est bien, mais on est intéressé de savoir la cause ayant conduit à la censure

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@ Salima, N'est-ce pas que ce député d'une pétite boutique (ÉciDé) cherche que du populisme ? Et son chef Fayulu est maintenant où avec sa version vérité des urnes ?

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@kitenge yezu, c'est comme que de ton vivant tu travaillais à la présidence auprès de Fatshi? On comprend alors que celui-ci a contredit sa propre justice de l'état de droit disant que kamerhe est un homme correcte et qu'il admirait matata ponyo.

Réagir

Répondre
@
0 réponse
@Kitenge Yezu, crois-tu qu'il ne faudra pas sanctionner le président flatteur courtisan de cette commission qui ne cherchait qu'à plaire au chef??

Réagir

Répondre
@
0 réponse
Distraction la ministre a déjà instruit la commission de lever cette mesure. Quoi encore ?

Réagir

Répondre
@
right
Article suivant Festivités de fin d’année : les enseignants de Bafwasende obligent aux élèves des fagots de bois
left
Article précédent Olive Lembe sur Joseph Kabila : « Mon mari est le savant politicien Congolais »

Les plus commentés

Politique Félix Tshisekedi déclare que le Général Philémon Yav a été accusé de vouloir « permettre au M23 de prendre la ville de Goma »

24.09.2022, 22 commentaires

Politique Déploiement de la force régionale: l’armée kényane va entrer par Bunagana, révèle Félix Tshisekedi

25.09.2022, 8 commentaires

Politique Élections 2023: l'optimisme de Tshisekedi ne convainc pas la classe politique

26.09.2022, 8 commentaires

Politique Présidentielle 2023: Denis Mukwege, l’équation inattendue !

26.09.2022, 7 commentaires

Ont réagi à cet article



Infos congo - Actualités Congo - IMCongo Application - bottom - 30 août 2022

Ils nous font confiance

Infos congo - Actualités Congo - confiance